[Test] Moving Out 2

Publié dans #Tests jeux Switch , #Tests jeux PS4 , #Tests jeux PS5

[Test] Moving Out 2

Moving Out 2 est typiquement le jeu que j’adore ! Le concept est simple vous incarnez un déménageur dans un monde un peu loufoque. MO2 s’inscrit dans la lignée de tous ces jeux coopératifs barrés comme Manic Mechanic ou The Stretchers. Le but est de coopérer (même si le jeu solo reste possible, il n’a strictement aucun intérêt) à 2, 3 ou 4 pour déménager des maisons, manoirs et autres lieux tout aussi insolites dans des « mondes » complètement improbables tels que le pays de sorciers, le monde de sucreries ou les grattes ciels dans les nuages…

Ce genre de recette est quasi certain de fonctionner. Après une rapide présentation de l’ensemble vous pourrez personnaliser votre héros. Moi j’ai adoré le petit bonhomme à tête de casse audio des années 70-80, un crayon dans l’œil comme pour rembobiner !

[Test] Moving Out 2

Comme pour The Stretchers, Moving Out 2 dispose d’un gameplay très plaisant où votre personne se déplace dans la direction indiquée par le stick la caméra restant fixe en permanence. Lorsque les personnages s’éloignent la caméra prend de la hauteur afin de permettre de conserver une vue d’ensemble. Certes le but reste de déménager des choses et donc de coopérer.

La coopération n’est volontairement pas rendue facile. Lorsque vous arrivez sur un site à déménager, vous pourrez vous rendre immédiatement compte des objets à déplacer, et ranger soigneusement dans votre camion. En effet, le camion est (normalement car il y a des surprises !) identifié et la zone de déchargement est en surbrillance. Pour autant, la zone « d’accueil » est limitée et quelques fois vous aurez des objets très volumineux à ranger avec intelligence. Sachant que pour bien faire les choses, le camion pourra être déjà encombré dès le début de la mission !

[Test] Moving Out 2

Donc vous devrez jouer au Tétris comme dans un vrai déménagement. Ainsi, au premier coup d’œil, il faudra repérer les objets légers, les objets de petites tailles, les objets fragiles et les objets volumineux. En effet, les volumineux qui se déplacent plus facilement à deux, sont difficiles à manœuvrer d’une part et sont difficile à caser dans le camion d’autre part. Ce ne serait d’ailleurs pas drôle si tout cela n’était pas à réaliser dans le temps imparti. De fait les objets qui peuvent se transporter seuls devront être placés en dernier car, on peut les lancer facilement directement dans le camion (depuis le toit, par la fenêtre, etc…). Certes, il est possible lancer les objets volumineux à deux, mais cela demande de la coordination et beaucoup de chance selon les cas. Les objets les plus petits sont trois fragiles pour être lancés…

[Test] Moving Out 2

Si vous perdez un objet, si vous cassez quelque chose, si vous mourrez, tout ce qui est endommagé est réinitialisé et réapparaît dans la carte. Quant au joueur, il réapparaît proche de l’endroit où il était. Très bien rythmé avec une musique dynamique et entraînante, Moving Out 2 est un pur bonheur à plusieurs. Le principal challenge étant la bonne coordination de l’équipe ! C’est très drôle et très plaisant. Jamais frustrant !

[Test] Moving Out 2

Les missions se débloquent au fil du temps en montant de niveau (le niveau F.A.R.T. No comments). Et tous les 2 ou 3 déménagements, vous serez gratifié d’une mission un peu spécial dans un environnement connu où vous devrez faire face à des casses-têtes assez simple mais qui exigeront la plus grande coordination.

En fait Moving Out 2 est assez facile seul. Mais il prend toute sa dimension à deux. Et c’est vraiment un pur bonheur, fous-rires assurés.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article