[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Switch

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Disgaea, l’une des autres grosses licences phare du tactical RPG de ma jeunesse (avec les géniaux Advance Wars et Fire Emblem), qui mêle humour vaseux et tactique pure, faisant de la série un must have des joueurs qui cherchent un bon jeu et du challenge ! On se retrouve donc gratifié d’un nouvel épisode qui est également le sixième (en excluant les spin offs) et ce que l’on peut se demander est si la recette prend autant qu’on aime jeter des Prinny sur les ennemis ? La réponse plus bas !

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Nous incarnons Zed, un zombie qui cherche à se venger du Death-Tructor Divin, qui a assassiné sa sœur, Beeko (pas de jeux de mots avec Gilbert s’il vous plaît). Zed grâce à l’ultra réincarnation ne peut pas mourir et se battra sans relâche jusqu’à la défaite du meurtrier de sa sœur ! Il sera accompagné par Cerbère, un carlin zombie (qui était un mage avant) qui lui servira de mentor ! Au cours de ses pérégrinations de vengeance, Zed rencontrera un roi, une super héroïne, une princesse et d’autres personnages plus loufoques les uns que les autres. Autant le scénario du jeu est un poil en dessous des autres malgré des rebondissements plutôt surprenants, autant les péripéties de Zed avec les autres personnages encensent l’humour du titre qui est vraiment LE point fort du jeu, comme pour tous les opus précédents !

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Alors première nouvelle importante, le jeu a délaissé les sprites en 2D de ses persos pour passer à la 3D ! Et premier constat, ça passe mieux, même s’il est important de savoir que Disgaea 6 se décline en 3 possibilités de jeu pour le joueur. La première est un mode performance qui rendra le jeu pas fluide, mais beau. Malheureusement aucun intérêt… Le second misera tout sur la fluidité au détriment du jeu, ce qui rendra le jeu laid, mais fluide (en 30 fps). Et le troisième est juste un compromis des deux. Mode qui aura été utilisé pendant mes parties et qui est conseillé à tout le monde. Concernant le jeu, il est relativement agréable, le charadesign des personnages est plutôt sympathique et cohérent à leur position. Mention spéciale à Piyori et son ersatz de Power Rangers/Great Saiyaman ! Tout respecte l’essence de la licence et les décors sont quand même (bien que simplistes car jeu de tactique) bien fichus !

Concernant la bande son du jeu, elle reste plutôt discrète et ne perce que très rarement. Et c’est bien dommage parce qu’elles sont vachement sympas à écouter à part (Missing You et ses accroches Jazzy sont particulièrement appréciées par votre testeur). Quant au doublage du jeu, il est complètement dans le ton, et drôle, bien que le jeu ne soit qu’en anglais ou en japonais.

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Si vous êtes familier avec la série, vous serez que le farm est de mise et qu’il faudra beaucoup en faire pour rouler sur vos ennemis. Pour ceux qui ne connaissent pas, Disgaea 6 est un tactical RPG qui vous fera affronter des ennemis sur des cartes de petite taille. L’essentiel du jeu est le leveling, car vous pouvez monter vos personnages à des niveaux aberrants (99.999.999 au maximum). Les géoblocs de Disgaea 5 sont de nouveau de retour en vous donnant des avantages tactiques à vous ou aux ennemis, tout comme la jauge de récompense de fin de niveau !

Mis à part ça vous êtes dans un jeu de tactique ou vous pourrez utiliser des capacités pour attaquer vos ennemis, comme lancer un Prinny pour le faire exploser sur vos adversaires, ou utiliser des attaques spéciales. En sachant que les ennemis à portée pourront riposter (et vous pourrez de nouveau re riposter automatiquement) ce qui rend les combats assez anarchiques. Tout reposera sur vos talents de stratège ! Mis à part les combats vous pourrez faire évoluer vos personnages, ou en recruter d’autres, en utilisant du mana et du karma. Toutes ces possibilités vous submergeront et même si elles sont disponibles au fur et à mesure au cours de votre partie, leur trop grand nombre rebuteront les néophytes s’ils ne persévèrent pas. Ce qui est vraiment très dommageable car à côté de ça le jeu est ultra agréable à jouer, les attaques sont variées et très sympathiques et le contenu est très conséquent pour tout fan de tactical-rpg !

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Comptez de nombreuses heures de jeux pour venir à bout de ce sixième opus car il est très long, et très exigeant ! Vous allez devoir farmer de l’expérience mais aussi de l’équipement pour pouvoir avancer dans la dizaine de chapitres qui composent le jeu ! Comptez quand même une quarantaine d’heures pour en voir le bout et voir qui est le vraiment méchant du titre ! Sachant que niveau rejouabilité et contenu post fin de jeu, vous allez être également servi et c’est très rare d’avoir un contenu aussi conséquent !

[Test] Disgaea 6 : Defiance of Destiny

Disgaea 6 ne déroge pas à la règle et est un jeu surprenant de par ses qualités et drôle par son humour toujours vaseux ! Malgré ses aspects toujours un poil trop poussés pour monter en niveau et sa difficulté aléatoire le titre n’en reste pas moins qu’une pépite du genre ! Si vous êtes un fan de la série, ce sixième épisode vous comblera entièrement. Et si vous découvrez la série, et bien amusez vous bien et bon farm, mec !

Article rédigé par Bloblor

 



Commenter cet article