[Test] Demon's Souls

Publié dans #Tests jeux PS5

[Test] Demon's Souls

Un remaster, c’est monnaie courante. Un remake c’est assez rare. L’annonce d’un grand retour de Demon’s Souls sur PS5 m’a rendue complètement folle d’impatience. Il y a quelques années j’avais testé sur PS4 Dark Souls 3 et je m’étais régalée… Qu’en est-il de cette ressortie sur PS5 ?

Demon’s Souls est un jeu qui a été polémique de par sa difficulté, mais pour les « vrais », il est devenu une légende pour le challenge qu’il représentait. Je me souviens de ces soirées passées entre amis à essayer de progresser, d’avancer, de passer un boss, d’expérimenter des tactiques… bref, un vrai challenge de gamer. Depuis, les Dark Souls sont venus populariser le genre et donner naissance à des pales copies (en termes de difficulté) telles que Bloodborne.

[Test] Demon's Souls

Comme dans tous les jeux de la franchise, vous pouvez choisir votre classe parmi une dizaine. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Il est recommandé cependant d’avoir un soupçon de régen et un peu de puissance de frappe… sous peine de ne pas aller bien loin. D’entrée de jeu on observe des apports visuels considérables. Certes on se doute bien que depuis 2009 (sur PS3) le titre allait graphiquement évoluer mais pas seulement. Ici, l’accent a été mis sur des détails visuels et des animations.

Ici, ce n’est pas la magie, l’arme, la classe ou l’armure qui vous feront progresser, voir terminer le jeu… non, ici, c’est d’une part votre persévérance mais d’autre part votre capacité à vous adapter, à apprendre et à comprendre les techniques et tactiques adverses… Car le jeu est toujours aussi impitoyable, mais peut être plus accessible… Cela peut sembler paradoxal mais finalement quand on joue en 540p et en 4K y’a une foule de détails qui vous saute aux yeux en 4K…

[Test] Demon's Souls

Mais très rapidement on prend ses marques, on s’adapte, on anticipe, on se méfie… Je vous confie volontiers que j’ai hâte que nous sortions de la crise COVID pour organiser des soirées Demon’s Souls chez moi…

Ce qui est fabuleux c’est de « reconnaitre » les lieux… on retrouve cet univers à l’architecture gothique et au côté sombre et désespéré… Mais ce qui fait le charme, l’intérêt, le point central, de ce remake… ce sont les caractéristiques de la PS5 et notamment sa vitesse de chargement. Ici en cas de mort, pas besoin d’attendre plusieurs minutes… (surtout quand on meurt à 5 secondes…). Quelques secondes suffiront à ce hardware hyper performant. A noter d’ailleurs l’excellente prise en main de la manette DualSense sur ce type de jeu. Je l’avais souligné sur Spiderman : Miles Morales mais ici c’est flagrant.

[Test] Demon's Souls

Bref, j’en reviens au temps de chargement restreint qui permet de ne pas décrocher et se lasser trop vite entre deux morts… et je pense que si le jeu original avait bénéficié de cet avantage, il n’aurait pas été autant décrié. Mais cela va plus loin, car la résolution est un atout considérable qui ajoute de la lisibilité et de la visibilité, les traquenards sont plus évidents… Le joueur est plus attentif, mieux immergé et forcément moins blasé par cette difficulté qui reste prédominante. Même si, le jeu dispose d’un système dynamique et adaptatif qui permet de prendre en compte votre prise en main du jeu… Très intelligent.

Et comme il s’agit d’un vrai remake, sachez que certaines choses ont été revues. Certaines tactiques ou patern… De plus, outre le bon graphique indéniable, le jeu bénéficie d’une bande son fabuleuse, totalement refaite et qui de mémoire, n’a plus rien à voir avec la version d’origine.

[Test] Demon's Souls

On retrouvera le mode « fantôme » multijoueur qui permet de laisser des petits mots (ou des pièges…) pour les autres joueurs… mais aussi de croiser d’autres joueurs pour leur prodiguer vos conseils (ou en bénéficier évidemment) et a priori la possibilité d’aider physiquement à évoluer dans le jeu mais je n’ai malheureusement pas pu le tester faute de joueurs… Mais pour moi ce qui était fabuleux sur ce jeu (cette franchise) c’est surtout ce côté découverte, exploration avec tous ces secrets à découvrir…

J’ai l’impression de revivre les grandes heures de la licence…

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article