[Test] Paper Mario : The Origami King

Publié dans #Tests jeux Switch

[Test] Paper Mario : The Origami King

Une fois de plus Mario et son frère se rendent au château de Peach pour passer du bon temps avec cette dernière. Il ne s'agit pas d'un gâteau cette fois ci mais de l'origamifest qui se prépare avec à l'honneur vous l'aurez deviné, l'origami. Alors que nous sommes dans l'univers de Paper Mario et donc avec des personnages plats au sens propre c'est à dire en 2D, c'est une Peach origamisée qui les accueille. S'en suit diverses révélations sur un certain Olly dont le but est d'origamiser et donc d'asservir tout le royaume Champignon. C'est donc en compagnie de la sœur du grand méchant, Olivia, que Mario va devoir détruire les cinq rubans qui empêchent l'accès au château dans le but de sauver une nouvelle fois aussi bien sa chère et tendre que l'ensemble du royaume.

[Test] Paper Mario : The Origami King

Nous prenons donc les commandes de Mario qui va passer d'un décor à l'autre comme dans l'ensemble des jeux de la série et devra combattre les sbires d'Olly qui sont en fait les sbires de Bowser qui ont été origamisés. Les combats dans ce jeu n'ont gardé de RPG que le tour par tour puisque la seule chose que vous y gagnerez ce sont des pièces que vous pouvez obtenir de bien d'autres façons mais utiles à l'achat d'améliorations et d'équipement éphémère. Les affrontements se déroulent sur une arène circulaire dans laquelle l'objectif sera en premier lieu d'aligner les ennemis en rang de 4 pour leur sauter tous dessus d'un coup ou en deux lignes de 2 le plus proche de vous pour les écraser d'un seul coup de marteau.

[Test] Paper Mario : The Origami King

Pour modifier l'aspect de l'arène vous allez pouvoir bouger les cases de deux façons, et par extension les ennemis qui se trouvent dessus. Vous allez pouvoir bouger toutes les cases d'un même cercle sachant qu'il y en a quatre ou les cases d'une même ligne sur tout le diamètre du cercle et donc huit cases. Pour cela vous disposez d'un temps limité et d'un certain nombre de coups également limité. Si vous arrivez à aligner de la bonne façon tous les ennemis à l'écran les attaques de Mario seront 50% plus efficaces lorsqu'il sera temps d'attaquer. Vous pourrez comme dans les autres épisodes utiliser le saut ou le marteau en fonction de la situation en choisissant l'équipement adéquat plus ou moins efficace, je pense notamment au bottes de plomb permettant de sauter sur les ennemis qui ont du piquant.

[Test] Paper Mario : The Origami King

Si ce système de combat est vite lassant et qu'on préférera éviter les affrontements le plus possible en raison de récompenses plus que moyennes. Les combats de Boss sont en revanche bien plus intéressants et particulièrement réussis. On y retrouve le même système d'arène mais avec de nombreuses choses sur les cases et cette fois ci Mario ne se trouve non pas au centre du cercle mais à l'extérieur. L'objectif va être d'atteindre le Boss à l'aide de flèches tout en ramassant les objets nécessaires à la stratégie adéquate pour affronter le Boss. Sans spoiler, certains ennemis vous demanderons d'utiliser des pouvoirs élémentaires uniquement lorsqu'une attaque chargée se prépare ou d'effectuer une attaque en particulier tel que le saut ou le marteau à un moment précis.

[Test] Paper Mario : The Origami King

Si je reste aussi vague c'est pour éviter de vous spoiler les différents Boss qui m'ont bien fait rire je l'avoue. D'ailleurs l'ensemble du jeu est rigolo aussi bien dans ses situations que dans ses dialogues, on regrettera peut-être une Sidekick un peu trop bavarde mais ce n'est qu'un détail. Lors de vos balades vous pourrez profiter des sublimes graphismes tout en papier plié et d'une bande son aux petits oignons comme sait le faire Nintendo dans la licence. Pour les complétistes vous aurez tout le loisir de dénicher de très (trop ?) nombreux Toad pliés, retournés ou encore transformés un peu partout qui pourront vous prêter main forte en combat contre un peu d'argent. Pour le 100% vous devrez également réparer les décors troués avec des confettis et dénicher l'ensemble des blocs "?" pouvant contenir aussi bien pièces, armes que statuettes de collection.

[Test] Paper Mario : The Origami King

J'étais un peu sceptique concernant ce Paper Mario : The Origami King, notamment en raison de l'absence de mécaniques RPG que je trouvais parfaites pour la série. Bien que je persiste à dire que cela aurait ajouté un profondeur supplémentaire au Gameplay du jeu j'ai tout bonnement adoré ce dernier. Une réalisation artistique parfaite selon moi aussi fluide sur la télévision qu'en mode portable et d'excellentes idées durant les affrontements de Boss, bref c'est une réussite. On pourra reprocher au jeu des "petits" combats trop répétitifs et sans intérêt mais pour le reste c'est que du bonheur avec toujours l'humour propre à la série et de nombreuses références à l'univers du plombier moustachu. Un jeu que je conseille aussi bien pour les petits que pour les grands, les premiers pour les longues balades et les choses à dénicher partout et les seconds pour les combats de Boss pas bien difficiles mais forçant tout de même la réflexion. Vivement la suite et puisque rien n'est écrit ni plié à l'avance, j'ai bon espoir de revoir cette dimension RPG dans la série même si elle est désormais davantage destinée à la série des Mario & Luigi.

 



Commenter cet article

Girls n Nantes 23/07/2020 09:30

ah ben voila, je me posais la question de le prendre ou pas et je te remercie pas car je vais craquer XD