[Test] Back 4 Blood

Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux PS5 , #Tests jeux PC

[Test] Back 4 Blood

Alors là, j'avoue que je ne m'attendais pas à devenir accro aussi vite... Back 4 Blood est un FPS coopératif dans un univers peuplé de zombies. Vous allez me dire, c'est World War Z, rien d'original... Alors effectivement on pourrait se méprendre et penser cela... Mais B4B réussi où WWZ a échoué, je m'explique...

Dans Back 4 Blood, le monde a sombré dans le chaos le plus total. La contagion est telle qu'il ne reste plus que les immunisés qui se sont réunis pour lutter contre ce fléau zombifique. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs personnages aux compétences diverses et variées. En réalité vous n'aurez le choix, au début du moins, qu'entre 4 protagonistes. 4 car le jeu est coopératif à 4 joueurs façon Dead Island... il faudra attendre un peu pour débloquer les 4 personnages suivants.

[Test] Back 4 Blood

Le jeu est décomposé (pas en décomposition hein...) de 4 actes principaux découpés en une trentaine de niveaux (missions) découpés en plusieurs étapes. Les étapes consistent généralement en une progression d'une safe zone à l'autre.

Le chemin est assez linéaire mais les cartes sont assez grandes pour avoir le choix du chemin à emprunter... Mais ce n'est pas pour cette raison que les cartes sont grandes... Elles sont grandes pour deux raisons pratiques... pouvoir accueillir des hordes de zombies... et pouvoir affronter des ennemis gigantesques ! Je dois dire que j'ai été bluffée par les créatures monstrueuses (et dès les premiers niveaux) et particulièrement dangereuses que l'on rencontre...

[Test] Back 4 Blood

Entre chaque map, on se retrouve à Fort Hope, un camp de base qui permet d'accéder à un paquet de fonctionnalités (accessibles par ailleurs par le menu d'options). Cela permet de s'entrainer au tir, de débloquer/acheter des objets particulier, de gérer les ravitaillements... bref, le camp de base est une bonne idée que j'avais déjà vu et apprécié dans Outriders. En plus, vous pourrez déverrouiller tout un tas d'éléments cosmétiques.

Dans ce camps vous pourrez également composer vos Decks avec des cartes spéciales apportant soit des bonus soit des challenges supplémentaires... Chaque fois que vous lancez un des 33 chapitres vous pourrez choisir une carte parmi 3 afin de débloquer un bonus spécifique pour votre personnage (et la plupart du temps pour le groupe). Cet avantage bien que s'apparentant à un gadget en début de partie peut, très rapidement devenir indispensable à la victoire... La question des cartes peut sembler accessoire, mais cela apporte aussi un potentiel de rejouabilité qui me plait beaucoup.

[Test] Back 4 Blood

Ce qui distingue Back 4 Blood de World War Z c'est la possibilité de jouer vraiment la partie en solo... J'avoue ne jamais avoir compris l'intérêt d'avoir laissé cette possibilité de jouer la campagne solo dans WWZ si c'est pour rester bêtement au deuxième chapitre sans possibilité d'aller plus loin (à moins de réunir des joueurs humains...). J'ai toujours pensé que c'était un problème d'IA... Dans B4B, les bots sont assez efficaces. Dès lors que l'on est prudent on peut continuer d'avancer dans l'histoire. Ils soignent, ils assistent... Je regrette simplement l'impossibilité de leur donner des ordres. Les commandes rapides n'étant utiles que pour signifier aux joueurs humains ce que vous projetez de faire...

[Test] Back 4 Blood

Graphiquement, le jeu est propre. Je ne dirais pas qu'il est du niveau d'un Call Of... mais objectivement il est assez beau même si dans les faits on n'a que trop peu le temps d'admirer les paysages et les effets de lumière. En effet, le jeu reste une course soit contre la montre soit pour la survie... La plupart du temps il vous faudra fuir les ennemis colossaux... pas le temps de les admirer. D'un autre côté, j'ai en souvenir un tunnel sous-terrain avec des ombres qui dansent dans tous les sens... C'était magnifique, oppressant et fascinant... jusqu'à l'arrivée du boss \o/.

[Test] Back 4 Blood

Il y a trois niveaux de difficulté accessibles dès le début. Je vous invite à commencer au plus facile pour vous habituer aux commandes, aux déplacements, aux bots et surtout aux réactions de l'armement qui selon ce que vous retenez aura plus ou moins de recul, de précision... J'apprécie beaucoup la possibilité de customiser ses armes en cours de partie. Je n'ai pas assez de recul pour savoir si les tirages d'objets sont aléatoires ou si c'est prédéfini mais dans tous les cas vous avez la plupart du temps le choix entre plusieurs éléments mécaniques pour booster votre équipement (crosse, lunette, chargeur, mécanismes...). Vous pourrez également collecter des éléments permettant de vous soigner, ou de combattre (et là, il y a une foultitude de choses entre le taser et le cocktail molotov...).

[Test] Back 4 Blood

Pour en revenir à la difficulté, plus elle sera élevée et plus les ennemis seront nombreux et variés... Mais globalement, au premier niveau de difficulté, rien d'insurmontable mais avec des humains assez poussifs dans l'équipe. Par contre, avec les bots, il faut continuellement rester prudent... et c'est tant mieux. Car vous l'aurez compris, si toute l'équipe meurt, la partie est terminée...

Un des autres points forts de B4B c'est le crossplay déployé. Et cela fonctionne très bien. Back 4 Blood est une réussite et n'aura pas mis longtemps à me faire oublier la petite déception de World War Z.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article