[Test] Trover Saves The Universe

Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Trover Saves The Universe

Trover Saves The Universe se déroule dans un univers fortement inspiré de celui de Rick et Morty, son créateur étant à l'origine de la dite série. Âmes sensibles abstenez vous la vulgarité est omniprésente ce qui pourra aussi bien en rebuter certains que permettre à d'autres qui apprécient l'humour de Rick et Morty de se sentir comme à la maison, comme dans leur fauteuil. En parlant de fauteuil vous y incarnez un personnage de la race des séants qui sont des être humanoïdes ne se déplaçant qu'à l'aide de leur fauteuil, ils ne marchent pas, ce serait bien trop épuisant.

[Test] Trover Saves The Universe

L'aventure démarre alors qu'une sorte de canard géant violet sans globes oculaires du nom de Glorkon enlève vos petits chiots pour se les fourrer dans les orbites, ce qui aura pour effet de lui octroyer des pouvoirs cosmiques phénoménaux. Outre le fait que vous êtes désireux de retrouver vos chers petits amis, l'univers est en danger et quelqu'un est envoyé chez vous pour vous prêter main forte dans cette quête, il s'agit de Trover. Trover est un être humanoïde violet à la base sans globes oculaires mais avec des sortes de bébés magiques appelés bébénergies à la place des yeux, l'un lui permettant de disposer de compétences intéressantes et l'autre est lié à un troisième bébé se trouvant sur une manette de jeu en posession de votre avatar.

[Test] Trover Saves The Universe

Il s'agit d'un jeu de plateforme / puzzle / prout / beat'em all, à peu près. L'originalité est que vous contrôlez aussi bien Trover à l'aide de votre manette reliée à celle de votre avatar que votre avatar, enfin son fauteuil. Vous aurez donc le loisir de faire sauter partout Trover et de le faire combattre à l'aide de son sabre laser les différents ennemis qui vous barrent la route à savoir des mini clones de Glorkon, mais également de tuer les plus ou moins sympathiques PNJ s'il vous en prend l'envie. D'autre part vous pourrez faire se téléporter votre avatar à certains point précis du niveau une fois que Trover les aura atteint, de plus vous pourrez faire flotter votre fauteuil et certains objets pour avoir une meilleure vue du niveau et résoudre de petites énigmes, ou pas.

[Test] Trover Saves The Universe

Le jeu se joue donc à la première personne de votre avatar mais à la troisième de Trover. Vous aurez tout le loisir de dénicher de nouveaux bébés dans les niveaux, ceux ci vous permettant d'améliorer la barre de santé de Trover, puisqu'il n'y a au final que lui qui puisse être attaqué, votre avatar vous servant finalement de caméra. C'est assez difficile à expliquer par des mots mais le concept est excellent et particulièrement original. L'humour est également de la partie avec un 4ème mur totalement brisé et la vulgarité fait partie intégrante de cet humour que tout le monde ne sait pas apprécier ou ne veut pas, mais moi j'ai trouvé ça génial.

[Test] Trover Saves The Universe

Graphiquement le jeu n'est pas exceptionnel mais les amateurs de Rick et Morty s'y retrouveront sans problème. La musique quand à elle est plutôt sympa et la VO ainsi que les sous-titres d’excellente qualité. Le jeu est jouable en VR rendant ainsi l'expérience de jeu plus prenante et sans en être malade d'après ce que j'ai pu voir sans pour autant avoir pu faire le test moi même. Les longs dialogues sont hilarants mais parfois difficiles à suivre pendant le jeu lorsqu'on a besoin d’interagir puisqu'ils ne sont qu'en anglais sous-titrés français mais comme dit plus haut, ces derniers étant d'une qualité rare, on ne leur en tiendra pas rigueur.

[Test] Trover Saves The Universe

Trover Saves The Universe a réussi le défi fou de proposer un Gameplay original dans un titre totalement barré avec une histoire aussi abracadabrantesque que ses personnages loufoques et vulgaires à souhait. Le jeu n'est pas très long, comptez 7 heures en ligne droite et une dizaine si vous souhaitez le terminer à 100% en recommençant certains niveaux pour faire des choix différents notamment mais je n'en dirai pas davantage. On regrettera une caméra parfois trop éloignée de l'action rendant difficile l'évaluation des distances par moment mais il s'agit du seul et unique réel point noir du jeu. Pour peu que vous soyez fan de la série, vous allez rire et ne pas voir le temps passer sans jamais quitter votre fauteuil.

 



Commenter cet article

Eleonore 20/06/2019 02:14

Je viens de trouver votre blog par hasard, une très belle découverte... Merci pour tous ces articles :)

Eleonore