[Test] Steins;Gate

15 Juin 2015 Publié dans #Tests jeux PS Vita

[Test] Steins;Gate

Comme il n'est pas coutume, je vous propose pour une fois d'écrire sur un titre PS Vita inhabituel. Ici, il n'est pas question de jeu indépendant quoiqu'on pourrait trouver un coté jeu dans les fonctions interactive de ce Visual Novel basé sur le manga éponyme (non, éponyme n'est pas un Pokemon !) Steins;Gate. Faut dire aussi que le seul Visual Novel que j'ai pu tester par le passé était un Hentaï d'import japonais, alors tester Steins;Gate tiré d'un véritable manga (et également d'un animé à ce que j'ai pu trouver) était l'occasion de redorer mon blason :D.

[Test] Steins;Gate

Néanmoins, il est difficile de ne pas spoiler surtout dans ce genre de produit. Je vais tacher de limiter au maximum les informations sur la trame de l'histoire qui est véritablement captivante bien qu'intégralement en anglais... Enfin entre l'anglais et le japonais, le choix est vite fait ! Je tiens à préciser que j'ai INTEGRALEMENT fait l'histoire du début jusqu'à la fin sachant qu'à plusieurs moments clés vous êtes appelé à la changer de manière plus ou moins significative.

L'histoire prend place à Akihabara à Tokyo. Elle raconte les aventures de tout un groupe de personnages tous aussi attachants les uns que les autres sur fond de voyage temporel, paradoxe et risque apocalyptique (non, j’exagère).

[Test] Steins;Gate

Graphiquement, Steins;Gate ne se démarque pas tellement de ce que l'on peut trouver dans le genre narratif. Pourtant, cela reste un titre visuellement attrayant et l'on tombe sous le charme des personnages. Les protagonistes sont magnifiquement représentés et leurs expressions s'adaptent au contexte de l'histoire. Ceci dit, rien de bien original pour ce genre de jeu (pour rappel, vous pouvez lire mon test d'un logiciel de création de Visual Novels). Comme dans tout bon Visual Novel les décors sont très soignés, ainsi que leur ambiance sonore toujours adaptée et on notera l'absence de samples récurrents. Je veux dire par là qu'il n'y a pas de redondances insupportables comme dans la plupart de ces titres où le fond sonore est très court et passé en boucle sans transition ce qui rend le tout très agaçant. Ici, rien de tout ça.

[Test] Steins;Gate

On prend toute la mesure du travail fait une fois l'histoire terminée. Croyez moi, il y a du texte et cela prend du temps de tout lire. Vous pourriez être tenté de jeter la console par la fenêtre à force d'appuyer sur le bouton X. Mais n'en faites rien, une pression sur la touche Start et le texte défile automatiquement, une pression sur la touche select et vous passez à la scène suivante sans validation ce qui fait qu'on peut être simple spectateur. Ne craignez rien, la narration s'arrêtera nette lorsqu'une action sera requise de votre part. Steins;Gate est un jeu très lent, basé sur l’ambiance aussi, il convient de se laisser submerger. Si vous êtes fatigué, si vous voulez prendre le temps de tout traduire, ne jouez pas... Attendez le moment le plus propice car l'intrigue est véritablement bien ficelée et il serait dommage de passer à coté.

[Test] Steins;Gate

Rassurez-vous, Steins;Gate n'est pas pour autant un jeu statique. Car à de nombreuses reprises et ce dans chaque chapitre (on sent l'influence du manga) vous devrez prendre des décisions. Certains anodines, d'autres cruciales. N'ayant pu terminer l'histoire qu'une fois (au termes d'une quinzaine d'heures avec quelques accélérations je reconnais...) je n'ai pas pu visualiser toutes les fins alternatives bien entendu. Pour avoir une idée de la diversité que propose le jeu, regardez simplement les trophées qui sont un bon indicateur des possibilités offertes.

Mais en quoi consiste cette interactivité ? En général il s'agit d'un dialogue mais la plupart du temps, elle se passera au travers de votre téléphone (Old School le téléphone...) en pressant sur la touche triangle. Il vous permettra d'envoyer des mails, d'y répondre avec plusieurs réponses possibles... d'appeler et de répondre à des appels, de faire de la visio... Tout cela ajouté à l'immersion offerte par le titre.

[Test] Steins;Gate

Bien entendu, chaque choix a un impact sur la narration et sur la réaction des protagonistes. Même si ce n'est pas flagrant (sans doute du fait que le jeu est en anglais) cela a un impact sur l'issue finale. Et même au terme de ces 15-20 heures de narration active, je dois reconnaître que je suis restée sur ma faim et que j'ai très envie de connaitre la suite. C'est pour dire, je me suis mise en quête de ce fameux manga qui a le mérite d'être particulièrement original.

On appréciera le doublage original japonais de l'intégralité des dialogues ! Les expressions faciales sont en phase avec les dialogues et c'est un vrai plaisir, on a l'impression d'avoir un animé sous les yeux.

[Test] Steins;Gate

La question qui se pose c'est : on achète ou pas... C'est vrai que la langue anglaise est souvent un frein pour ce genre de produit qu'on ne trouve qu'en import. Désolée mais un produit qui est commercialisé en langue étrangère restera toujours un import pour moi, même si le mode d'emploi ou la boite sont en français. Alors malheureusement et comme pour beaucoup de RPG sur PS Vita, il faudra vous mettre à l'anglais si vous voulez découvrir ce genre de petite perle. Vous l'avez compris, Steins;Gate est une perle. Déjà que le genre de jeu n'est pas très représenté en Europe, il serait donc dommage de passer à coté. Par contre, en contrepartie, ne vous attendez pas à des scènes d'action transcendantes. Cela reste statique mais c'est aussi le concept même du jeu. Dites vous que vous lisez un manga interactif et cela passera mieux ! En tous cas, je peux vous garantir de nombreuses heures de jeu, car même moi qui me lasse vite, je n'ai qu'une envie c'est d'être au weekend prochain pour débloquer une fin alternative !

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article