[Test] Fallen Legion Revenants

Publié dans #Tests jeux Switch , #Tests jeux PS4

[Test] Fallen Legion Revenants

J'avoue qu'avec Fallen Legion Revenants, je ne savais pas si je devais attendre un Visual Novel, un jeu de stratégie tour par tour ou un RPG. En fait, FLR est "presque" les trois à la fois. J'avoue également avoir été très surprise par l'entrée en matière immédiate avec un didacticiel assez frustrant. Non pas par un défaut de conception mais plutôt par un excès de zèle car le jeu est tellement intuitif qu'il n'était nul besoin de s'appesantir sur sa prise en main (c'est un compliment je précise :p).

[Test] Fallen Legion Revenants

Vu de côté, FLR nous plonge immédiatement dans une intrigue captivante autour d'une humanité sur le déclin. On va plonger tour à tour dans des intrigues de cours, des luttes de pouvoirs et des combats désespérés contre la tyrannie. Et je n'exagère pas... FLR fait partie de ces jeux atypiques dotés d'une profondeur insoupçonnée. "Malheureusement" ce n'est qu'au terme d'une bonne demi douzaine d'heures que l'on s'approprie réellement cet univers particulièrement étoffé.

[Test] Fallen Legion Revenants

Cet univers prend forme assez lentement car le jeu est savamment découpé en deux phases qui s'alternent systématiquement au fil de la progression. D'un côté on profite de nombreux passages "littéraires" avec une description fabuleuse de l'univers, des personnages et d'un autre côté les phases de combats. Selon votre humeur et votre envie, vous préfèrerez plus l'une que l'autre de ces deux phases. Les phases de combat sont assez proche à ce que l'on connait des RPG old school. Avec des compétences martiales, magiques ou spéciales et un tempo à respecter. Jusque là rien de bien novateur me direz-vous, mais détrompez-vous ! FLR intègre un système de placement intelligent qui donne toute sa dimension stratégique au combat. En effet, durant les tours de jeu, vous pouvez agir en directe (pas besoin d'attendre) pour pouvoir placer vos personnes et gérer les attaques plus ou moins puissantes (ou localisées) de l'adversaire.

[Test] Fallen Legion Revenants

Je ne vous cache pas qu'au début, je me suis dit que cela ne servait à rien. Et peu à peu j'ai compris l'importance d'en user et d'en abuser pour terminer un combat plus rapidement. Mais c'est véritablement au fil de la partie que vous comprenez que quelques fois, la seule façon de s'en sortir c'est de gérer ce positionnement au cordeau... Il vous faudra également intégrer les mécaniques de défense surtout contre les attaques brutales, charges et autres gentillesses, mais aussi contre les attaques à distance qui peuvent être tout particulièrement dévastatrices. Mais heureusement la gestion du soin est elle aussi très appréciable et efficace. Finalement en écrivant ces lignes, je me rends compte que le didacticiel a été particulièrement précieux pour ingérer toutes les commandes et tactiques.

[Test] Fallen Legion Revenants

Par contre, je me dois de vous avertir, le jeu est un peu long du coup, il m'est arrivé à plusieurs reprises de passer les interludes en mode rapide (façon visual novel) pour aller directement à la castagne. Après ce n'est pas un mal, et de toutes manières, on ne perd jamais le fil...

Coté graphismes, c'est un parti pris de jouer en 2D, mais c'est très soigné. J'aime beaucoup le style des dessins et les décours sont très beau. Côté musique c'est tout aussi soigné. Dynamique. Pourtant, je dois dire que je trouve les personnages un peu raides. Pas forcément statiques, mais raides. Ceci étant, cela ne change rien, ni au gameplay (qui est excellent), ni au design dans son ensemble. Bref, Fallen Legion Revenants apparait comme un très bon jeu à l'histoire travaillée en profondeur et dans les moindres détails.

[Test] Fallen Legion Revenants

J'avais hésité entre la version PS4 et la version Switch. J'ai opté pour Swtich et je n'ai pas été déçue. Le jeu se prête aussi bien au mode sédentaire qu'au mode nomade.

FLR vous fera passer de bonnes dizaines d'heures de jeu que vous ne regretterez sans doute pas !

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article