[Test] Toy Story 3

24 Janvier 2011 Publié dans #Tests jeux PS3

Toy Story, surement un des plus beaux films d'animation et un de mes dessins animés préférés.

 

J'étais sceptique lorsque je suis allé voir Toy Story 3 au cinéma l'année dernière mais j'ai été agréablement surpris et il m'a rendu nostalgique pendant 1h30 environ.

 

C'est après ça que je me suis demandé ce que valait l'adaptation sur PS3, je vais donc vous en parler un petit peu.

 

Toy-Story-3.jpg

 

Toy Story 3, comme son nom l'indique est la suite des aventures de Woody, Buzz et leurs amis. Dans ce jeu vidéo on retrouve 2 modes de jeu.

 

Le premier retrace l'histoire du film en quelques épisodes seulement, le scénario étant très simplifié il n'y a que peu de niveaux malgré quelques supplémentaires qui rajoutent de la magie à ce jeu (comme l'attaque de la base de Zurg par exemple).

 

Vous incarnez donc Woodie, Buzz et Jessie qui possèdent chacun des compétences différentes qui vous permettrons d'avancer dans le jeu. Dans chaque niveau vous trouverez un certain nombre d'objets qui pourront être utilisés dans le second mode de jeu, le coffre à jouets.

 

Dans ce dernier vous êtes libres de faire ce que vous désirez mais plus vous avancerez dans ce mode plus vous aurez de choses à faire librement. Vous incarnez le personnage de votre choix (Woodie, Buzz ou Jessie) et êtes le chérif d'une petite ville du Far West. Le maire et les villageois vous donnent des quêtes à accomplir, plus vous en ferez plus vous aurez accès à de nouvelles zones et donc à de nouvelle options.

 

Petit bémol de ce mode, si vous désirez trouver tous les objets dans le coffre à jouets, vous allez en baver quelques heures. Néanmoins, qu'il est agréable de chevaucher Pil-poil ou même une voiturette avec les personnages de votre enfance :)

 

C'est sur une impression très positive que je termine malgré un mode histoire un peu court. Il s'agit surement d'un des jeux adapté d'un film d'animation les plus beaux et les plus sympathiques auquel j'ai pu joué (et j'en ai fait, croyez moi !).

 

 



Commenter cet article