[Test] Wonderbook : Diggs Détective Privé

17 Juin 2013 Publié dans #Tests jeux PS3

Voici le second jeu que l'on nous propose qui nécessite le Wonderbook, livre que nous avons vu débarquer chez nous l'année dernière qui n'était alors qu'un livre de sort et qui aujourd'hui revient en tant que livre d'histoires. Un livre d'enquêtes qui plus est qui va nous plonger au coeur d'une histoire de meurtre néanmoins dédiée aux enfants, voyons voir comment cela peut-il être possible et si le Wonderbook nous offre un nouvel argument de vente.

 

Wonderbook - Diggs Détective Privé

Dès le début de l'histoire le patron et ami de Diggs, une chenille détective privé, vous confie qu'il est en grand danger et risque d'être assassiné. Il vous demande d'aller chercher Diggs afin qu'ensemble vous trouviez qui peut bien lui vouloir du mal. Alors qu'après avoir prévenu notre héros vous arrivez sur la scène de crime en sa compagnie, Diggs est accusé par les détectives chargés de l'enquête d'être le meutrier. Vous allez donc devoir tout faire pour résoudre ce mystère en aidant Diggs tout au long de l'histoire.

 

Ce que je ne vous ai pas dis c'est que les détectives que vous retrouvez sur la scène du crime sont en fait les trois petits cochons. Qui plus est la victime de toute cette machination est Humpty Dumpty qui s'est retrouvé brisé en plusieurs morceaux qui vous serviront d'indices pour retrouver l'assassin. Vous aurez donc compris que toute l'intrigue de ce jeu se déroule dans l'univers des contes que l'on nous racontait quand nous étions enfants, ce qui est un point fort car il s'agit là d'un jeu destiné aux plus jeunes.

 

Wonderbook - Diggs Détective Privé 1

Tout au long de l'histoire en plus de toutes ces références et divers personnages de contes pour enfants, l'humour est omniprésent. L'humour certes mais on est loin de tomber dans le ridicule comme on a déjà eu l'occasion de le voir dans plusieurs jeux destinés aux enfants. En effet le ton est donné dès le début dans le pur style des polars des années 60, une référence que les plus jeunes ne comprendront sans doute pas mais que les plus agés apprécieront surement, c'est une bonne initiative que je tenais à souligner.

 

Wonderbook - Diggs Détective Privé 2

 

Concernant le Gameplay le Wonderbook est très utilisé, du moins autant que faire se peut car il s'agit tout de même d'un livre. Vous aurez donc à pencher le livre pour faire bouger Diggs dans certaines situations, à retourner le livre pour voir une pièce d'un autre angle ce qui est plutôt bien réalisé, le frotter pour dissiper du brouillard ou même taper dessus afin de mettre KO certains ennemis. Par contre ce qui est plus que dommage c'est que dans votre première phase de jeu vous n'utilisera pas du tout le Playstation Move.

 

Wonderbook - Diggs Détective Privé 3

Durant votre première partie vous n'utiliserez que le Wonderbook pour avancer dans l'histoire conrairement à Book of Spells qui utilisait également énormément le PS Move. L'aventure étant vraiment très courte à savoir moins de 2 heures, vous aurez vite envie de revenir sur ce jeu et c'est là que le Move prend plus ou moins de l'intérêt. Lorsque vous décidez de refaire un chapitre que vous avez déjà terminé, le jeu vous propose des objectifs de photos à prendre que vous prendrez avec le Playstation Move et c'est tout ce à quoi il vous servira.

 

Graphiquement le jeu est plutôt sympathique malgré quelques bugs mineurs mais je dois avouer que la modélisation et les interractions avec le Wonderbook sont également de très bonne facture hormis quelques déconnexions dûes à la caméra. La musique faisant partie de l'ambiance et celle ci étant, comme dit plus haut soignée et prenante, je ne peux qu'approuver la combinaison de cette dernière avec ce choix narratif. Par contre la durée de vie vient gâcher tout le reste, moins de 2 heures de jeu pour terminer l'aventure et pour seul intérêt de revenir sur le jeu la prise de diverses photos, une idée plutôt sympathique certes mais qui ne devrait pas être là juste pour combler le manque de contenu.

 

Wonderbook - Diggs Détective Privé 4

Pour moi ce jeu aurait été une réussite s'il avait proposé une durée de vie d'au moins le double de ce qu'il propose actuellement. Book of Spells ne proposait déjà que 5 heures de jeu pour en faire le tour et c'est moins de la moitié que l'on nous propose ici. Certes on nous prouve que le Wonderbook peut être un très bon élément de Gameplay avec des jeux réalisés bien plus que correctement comme celui ci mais moins de 2 heures de jeu même pour une vingtaine d'euros c'est bien loin d'être suffisant. J'espère donc pour les prochains jeux Wonderbook que les développeurs comprendront que jeu pour enfants ne signifie pas forcément une histoire courte qu'il apprécieront refaire en boucle.

 

 



Commenter cet article

GamersMagFrance 23/06/2013 17:56

Ca fait trop bizarre de voir quelqu'un utilisé un Wonderbook, d'un côté j'ai l'impression de voir un système proche de la Kinect mais d'un autre la gestion à l'air un peu lourde Non ?

aquab0n 23/06/2013 19:16



Rien à voir aec Kinect mais le Wonderbook est sympa pour les enfants bien que parfois assez contraignant car il doit être visible en permanence à l'oeil de la caméra sous peine que le jeu se
mette en pause.