[Test] Sacred Citadel

6 Mai 2013 Publié dans #Tests jeux PS3

Sacred Citadel est un jeu qui se situe tout juste avant Sacred 3 du point de vue du scénario. Les fans attendent un nouveau jeu de la licence depuis des années déjà et suite à l'annonce de la sortie de Sacred 3 pour cette année, nous avons été gratifiés d'un Spin Off qui, espérons le, sera à la hauteur des espérances des fans de la série. Mais voyons tout de suite ce qu'il en retourne.

[Test] Sacred Citadel

Une invasion Grimmock a été lancée sur un village Séraphim alors que vous y buviez tranquillement une bière dans un bar bien à l'abri des regards ou presque. Vous êtes en effet plutôt célèbre et êtes un combattant puissant, c'est d'ailleurs pour cela qu'il est de votre devoir de défendre le village, ce qui s'avère n'être que le début d'une grande aventure. Après avoir choisi votre classe (Guerrier, Chamane, Chasseur ou Magicienne) vous partez directement à l'aventure sans trop savoir où cela va vous mener.

[Test] Sacred Citadel

En effet vous apprendrez les commandes du jeu au fur et à mesure de votre avancée dans ce Beat'em All à Scrolling horizontal. Les commandes de base ne sont pas bien difficiles à assimiler, une attaque normale avec carré et une puissante avec triangle qui diffère selon le personnage pour enchainer les combos que vous débloquerez également au fur et à mesure du jeu et de votre niveau. Le style du jeu a beau trancher avec la saga de Sacred, on retrouve des éléments du genre Hack'n Slash qui permettent à votre personnage de trouver de nouvelles armes et de gagner des niveaux.

[Test] Sacred Citadel

Lorsque vous trouvez une nouvelle arme vous avez la possibilité d'abandonner celle que vous avez sur vous pour cette dernière. Vous n'avez effectivement pas d'inventaire d'armes, par contre vous aurez accès à toutes celles que vous avez pu trouver, ramassées ou non, chez le forgeron dans les différents villages accessibles depuis le menu du jeu. Quand vous gagnez un niveau vous pouvez répartir 2 points de compétences obtenus dans la force, la défense, la dextérité ou l'énergie de votre personnage, cette dernière permettant de lancer des attaques spéciales en fonction du remplissement de votre barre d'énergie.

[Test] Sacred Citadel

Votre barre d'énergie se divise en 3 parties, chaque fois qu'une de ces parties est remplie vous pouvez lancer une attaque spéciale avec rond. Néanmoins si vous en avez plusieurs de remplies l'attaque varie et devient plus puissante mais consomme toutes les barres d'énergie remplies. Vous trouverez sur votre chemin, en cassant des conteneurs ou en tuant des ennemis, des objets vous permettant de retrouver de la vie et de l'argent servant dans le village afin d'acheter des armes, des armures, divers objets de soutiens et débloquer des défis (finir un niveau sans mourir par exemple).

[Test] Sacred Citadel

Parmi les objets de soutien on retrouve les potions et les cristaux. Il existe 3 types de potions, de vie, d'énergie et de rage, la dernière augmentant radicalement votre puissance d'attaque. Vous ne pouvez en conserver que 3 de chaque en même temps mais pouvez les utiliser à tout moment via les touches directionnelles. Les cristaux sont stockés dans votre unique inventaire et vous permettent d'augmenter une de vos compétences pendant une durée déterminée, à savoir 10 minutes, utile contre les boss bien qu'ils ne soient de loin pas insurmontables sans.

[Test] Sacred Citadel

Graphiquement l'aspect cartoon du jeu est plutôt sympa sans être extraordinaire, la musique quand à elle n'est pas un élément déterminant du jeu mais est tout à fait correcte. Concernant la durée de vie elle est d'environ 6 heures pour terminer les 4 actes proposés mais le fait de pouvoir jouer avec ses amis en local ou en ligne jusqu'à 3 joueurs simultanément vous motivera sans doute à le recommencer avec un autre personnage. Concernant la difficulté elle est moindre, vous n'aurez aucun problème à boucler le jeu sans vous prendre la tête.

[Test] Sacred Citadel

Ce Beat'em All présenté comme un prologue scénaristique à Sacred 3 permet d'en apprendre davantage sur les Séraphims et fait office de Spin-Off tant le Gameplay et le design tranchent avec la série orginale. On regrettera que les différentes classes de personnages proposent des attaques de base bien trop similaires et que les combos sont peu variés. Néanmoins seul ou avec des amis il y a moyen de passer de très bonnes heures de jeu pour une quinzaine d'euros, à savoir que des DLC (gratuits et payants) sont disponibles vous proposant quelques niveaux en plus. Un bon petit jeu en attendant Sacred 3 qui ravira autant les fans que les amateurs de Beat'em All Arcade.

 



Commenter cet article

Akira 07/05/2013 07:55

Hello ! Le jeu me fait penser à un mélange d'Hell Yeah! pour le style graphique et le choix des couleurs et de Castle Crashers pour le gameplay et cette orientation Beat'em all coop.

Étrangement, je n'accroche pas à cette patte artistique mais j'apprécie l'univers de Sacred, à voir si j'ai du temps (et de l'argent !) donc :) !