[Test] Runespell : Overture

26 Octobre 2012 Publié dans #Tests jeux Steam

Le Poker et les RPG n'ont apparemment rien en commun et pourtant nous allons voir dans ce jeu s'ils font la paire ou bien un flop.

 

Runespell - Overture

 

Les Changelins sont des êtres un peu particuliers, ils sont immortels mais ne le savent pas. A chaque nouvelle génération, lorsqu'il est temps pour les humains de mourir, les Changelins perdent la mémoire et commencent une nouvelle vie. C'est ainsi que vous commencerez le jeu, dans un monde dans lequel une énorme tempête de neige a tout englouti et sans aucun souvenir de votre vie antérieure.

 

Vous arrivez dans ce monde et pouvez vous déplacer via la carte de ce dernier. Pour aller d'un point à un autre il vous suffit de cliquer à l'endroit où vous désirez aller. Là où cela se complique c'est que des adversaires vous barreront la route, du coup pour avancer vous aller obligatoirement devoir combattre. Les combats sont d'un genre particulier car vous devrez user de combinaisons de cartes relatives au Poker afin de blesser vos adversaires.

 

Runespell - Overture 1

 

Pour mettre en place des combinaisons vous diposez de 7 tas de cartes dont la première est visible. Chaque fois qu'un de vos tas de cartes se retrouve sans carte visible, la première de ce même tas se retourne. Vous pouvez user de vos cartes comme bon vous semble et bénéficiez de 3 coups par tour, après ce sera à votre adversaire de jouer. Il est intéressant de noter que vous pouvez également prendre des cartes chez votre adversaire.

 

Runespell - Overture 2

 

Vous pourrez faire cela uniquement s'il s'agit d'une carte seule, c'est à dire combinée à aucune autre. Lorsque vous le faites  le tas de cartes de votre adversaire se retrouvera sans carte visible mais la carte d'après ne sera dévoilée que lors de son tour. Pour lancer une attaque il faudra obligatoirement que 5 cartes soient combinées, certaines étant inutiles. Les combinaisons de cartes sont (je donne les noms français) :

  • la paire (2 cartes de même valeur) : 8 points de dégâts
  • la double paire (2 fois 2 cartes de même valeur) : 9 points de dégâts
  • le brelan (3 cartes de même valeur) : 10 points de dégâts
  • la suite (5 cartes à valeurs qui se suivent) : 11 points de dégâts
  • la couleur (5 cartes de la même couleur) : 12 points de dégâts
  • le full (un brelan et une paire) : 15 points de dégâts
  • le carré (4 cartes de même valeur) : 18 points de dégâts
  • la  "Five of a kind" (5 cartes de même valeur) : 20 points de dégâts
  • la quinte flush (suite + couleur) : 40 points de dégâts
  • la quinte flush royale (suite de 10 à As + couleur) : 50 points de dégâts

 

Runespell - Overture 3

 

A tout cela s'ajoute la possibilité de lancer des sorts et d'invoquer des alliés via des cartes spéciales. Ces dernières peuvent infliger des dégats, vous soigner, etc. Pour pouvoir les utiliser il va vous falloir cumuler de la rage. Celle ci s'obtient principalement en attaquant votre adversaire (égale au nombre de dégâts infligés) mais aussi en vous faisant attaquer (égal à la moitié des dégâts reçus). Vous obtiendrez certaines cartes spéciales en récompense ou en ouvrant les coffres présents dans certains combats (il suffit d'infliger une simple paire à votre adversaire lorsque le coffre est à l'écran), mais vous pourrez aussi en acheter à des marchands.

 

Runespell - Overture 4

 

Une fois ces cartes spéciales en votre possession il va vous falloir les équiper sinon elle resteront bien au chaud dans votre poche. Vous pouvez utiliser ces cartes spéciales un nombre limité de fois (hormis pour les alliés) et lorsque vous n'en avez plus il ne vous reste plus qu'à en regagner ou en acheter, vous pouvez également vendre les cartes que vous n'utilisez pas pour en acheter d'autres par la suite.

 

Graphiquement je trouve cela très joli, hormis quelques personnages qui, j'ai l'impression, ont été bâclés. Concernant la musique elle est prenante et colle bien à cet univers fantastique. Pour la durée de vie, comptez environ 7 heures pour boucler l'histoire une première fois. Il est possible de rejouer l'aventure en New Game + en concervant toutes vos cartes spéciales et votre argent mais cela n'apporte rien de plus. Le jeu est uniquement en Anglais et le scénario pas toujours évident à comprendre à cause de cela mais le véritable intérêt du jeu étant dans le Gameplay, ça ne vous gâchera pas votre expérience de jeu.

 

Runespell - Overture 5

 

Au final on se retrouve avec un jeu qui allie avec brio certains aspects du monde des RPG avec les règles du Poker. Si vous aimez l'un et l'autre vous serez conquis. Ayant dévoré l'aventure tellement j'ai aimé ce jeu, j'ai regretté ne pas pouvoir la prolonger via un autre mode de difficulté ou encore un mode multijoueurs. Du coup je me suis mis à la conquête des succès de ce jeu et au total cela m'aura tout de même pris 15 heures. Un gros coup de coeur sur ce jeu que je conseille à tous d'essayer via la démo disponible sur Steam et j'attends dès à présent une suite avec impatience.


 



Commenter cet article

rémy 26/10/2012 10:46

Ce principe de croiser un monde RPG avec une résolution de combat original me fait très très très fortement penser à l'excellent Puzzle Quest qui mélange RPG et puzzle game. C'est le genre de jeu
que j'aime aussi et que me pousserai presque à ouvrir un compte steam ^^
Et encore une fois très bonne rédaction de test