[Test] Epic Mickey : Power of Illusion

24 Décembre 2012 Publié dans #Tests jeux 3DS

On l'aura attendu cette suite du fameux Castle of Illusion sorti il y a bien longtemps sur Megadrive et faisant office d'une vraie référence en matière de jeux Disney, tout comme l'excellent Aladdin sur la même console. On s'attend à beaucoup lorsque l'on cite ce jeu et nous allons voir si cette récente aventure de notre souris favorite s'avère à la hauteur de nos espérances.

 

Epic Mickey - Power of Illusion

Alors que Mickey était tranquillement chez lui il a été contacté par Oswald par le biais de son téléviseur qui lui explique que des Toons sont retenus prisonniers au château des illusions et plus particulièrement Minnie. Ni une ni deux notre courageuse souris se met en route après un bref passage par l'atelier de Yen Sid dans lequel il emprunte le pinceau magique qui lui confère des pouvoirs plutôt intéressants. Alors qu'on s'attend à pouvoir également incarner Oswald on se rend compte qu'il ne sert à rien hormis à nous expliquer le fonctionnement du château.

 

Epic Mickey - Power of Illusion 1

Pour permettre la libération des Toons vous devrez combattre la sorcière Mizrabel qui a bâti le château des illusions. Pour cela vous devrez vous rendre dans les différentes ailes de ce dernier. Mickey étant un dur un cuir il aura la possibilité d'user de plusieurs capacités afin de vaincre les ennemis qui lui barent la route. Il pourra leur sauter dessus, tourner sur lui même tel Crash Bandicoot afin de leur infliger des dégats, utiliser son pinceau pour lancer de la peinture ou du diluant mais aussi faire usage d'invocations appelés croquis (Picsou qui attaque en sautant sur sa canne comme dans Duck Tales, la Fée Clochette qui vous permet de planer, etc...).

 

Epic Mickey - Power of Illusion 2

Dans les différents niveaux vous rencontrerez de temps à autre un coffre contenant un objet de quête ou un personnage issu de l'univers Disney auquel vous pourrez parler afin qu'il rejoigne un endroit sûr du château, la forteresse. Cet endroit vous permet de discuter avec tous les personnages que vous avez réussi à sauver, chacun possédant sa propre pièce. Au fur et à mesure que vous remplissez des quêtes pour un personnage, sa pièce va se personnaliser, ainsi la Bête aura droit à son château tandis que Donald à son bâteau.

 

Epic Mickey - Power of Illusion 3

 

Les quêtes n'ont rien de compliqué, la plupart du temps il vous suffit de parler du problème d'un Toon à un autre pour qu'il le règle et que vous rendiez service et receviez un petit quelque chose (une amélioration, de l'argent, une invocation...). Le reste du temps il s'agit d'objets ou de personnes à retrouver dans les niveaux que vous avez déjà accomplis alors qu'ils n'y étaient pas lors de votre premier passage, un moyen peu subtil et inintéressant de prolonger la durée de vie du jeu dont j'aurais l'occasion de vous reparler sous peu.

 

Epic Mickey - Power of Illusion 4

Dans un niveau, alors que vous vous servez de l'écran du haut pour avancer, l'écran du bas vous montre le niveau d'un autre angle. Il vous le montre d'une vue sur le côté tout simplement mais certains éléments sont en subrillance, il s'agit de ceux avec lesquels vous pouvez interragir grâce à votre pinceau. Par interragir j'entends les faire apparaître ou disparaitre. Vous pouvez figer le temps afin de pouvoir mieux saisir votre stylet pour cliquer dessus. Lorsque vous voulez faire apparaitre un objet vous devrez colorier son contour à l'aide du stylet et de votre stock de peinture, au contraire pour le faire disparaitre il vous faudra le gommer en utilisant votre diluant.

 

Epic Mickey - Power of Illusion 5

Lorsque vous usez de ces compétences vos stocks de diluant et de peinture diminuent, tout comme lorsque vous utilisez votre pinceau pour en lancer afin de blesser vos ennemis. En les tuant vous obtiendrez des coeurs vous redonnant de la vie, de la peinture et du diluant ou de l'argent (E-Tickets). Cet argent vous sert à le dépenser dans des boutiques comme celle de Picsou qui vous permet d'améliorer votre Mickey adoré. A la fin des niveaux de chaque aile du château (divisés en 2 parties, la coupure faisant office de Checkpoint) vous combattrez un boss qui n'est pas plus difficile que le reste du jeu.

 

Epic Mickey - Power of Illusion 6

Graphiquement j'ai trouvé le jeu vraiment très mignon et il est vraiment sympa de visiter quelques mondes issus de l'univers Disney, à savoir le Pays Imaginaire, Agrabah et l'ocean de la Petite Sirène... et c'est tout, à se demander ce que fait la Reine Rouge sur la pochette du jeu. La bande son plaira forcément aux nostalgiques car elle n'est pas sans rappeler celle de Castle of Illusion, je n'ai donc pu qu'apprécier. Concernant la durée de vie et bien... 11 niveaux proposés ainsi que 3 boss pour une durée inférieure à 2 heures (sans compter les quêtes secondaires), quel dommage...

 

Epic Mickey - Power of Illusion 7

Au final j'ai vraiment adoré ce jeu mais il me laisse un goût amer tant j'aurais aimé pouvoir le continuer en visitant d'autres mondes de Disney. Même si les quêtes secondaires proposées permettent de rejouer les niveaux déjà faits, le contenu est vraiment minime. Hormis cette durée de vie désolante le jeu est excellent même s'il y a un manque de diversification des objets avec lesquels vous pouvez interragir, puis un château sans aile Nord, ça fait moyennement rêver. A conseiller donc aux nostalgiques et aux fans de jeux de plateforme en 2D pas trop difficiles. Je me console en me disant qu'il ne fallait pas beaucoup plus de temps pour finir Castle of Illusion et que finalement c'est un bel hommage, mais à l'heure actuelle 2 heures de jeu pour 40€ malgré la possibilité de rallonger la durée de vie à une douzaine d'heures via des quêtes secondaires répétitives c'est bien loin de convaincre une majorité.

 

 



Commenter cet article