[Test] Bioshock Infinite

3 Juin 2013 Publié dans #Tests jeux PS3

La série des Bioshock est de retour avec une bonne dose de surprise. En effet vous n'allez plus visiter Rapture mais une ville qui tranche totalement avec ce que vous avez pu voir de la saga jusque là. En espérant que ces changements ne viennent pas à diminuer l'expérience de jeu que prodiguaient ses prédécesseurs mais c'est évidemment ce que nous allons voir tout de suite. Acheter Bioshock Infinite sur GoCleCD.fr.

 

Bioshock-Infinite.jpg

Vous incarnez Booker DeWitt qui se trouve être un détective prêt à tout pour se faire de l'argent, davantage encore lorsqu'il en manque cruellement. C'est donc à contrecoeur qu'il a dû accepter la lourde mission de rechercher une fille prisionnière d'une île... qui une fois explorée va vous ouvrir un chemin vers Columbia. Il s'agit d'une ville dans les nuages qui risque de vous laisser sans voix à votre première rencontre avec cet univers si spécial. Les gens semblent heureux, trop heureux et férus de religion, mais comme souvent dans les jeux vidéo, un paradis cache souvent bien des choses.

 

Bioshock Infinite 1

C'est en effet alors qu'il est à la recherche d'Elizabeth, la fille qu'il est sensé délivrer que Booker participe a une tombola, la remportant il découvre qu'il se passe des choses horribles à Columbia et fini par se mettre à dos tout ses habitants. Quitte à se faire des ennemis autant mener sa mission à bien, vous allez donc devoir délivrer Elizabeth qui vous accompagnera dans vos aventures avec des capacités peu communes, tout comme celles de Booker qui sont néanmoins similaires à celle du héros des précédents opus de Bioshock.

 

Bioshock Infinite 2

Après une mise en scène spectaculaire et je pèse mes mots, vous devrez traverser Columbia en long, en large et en travers mais attention, pour profiter pleinement ce jeu il vous faudra prendre votre temps et rechercher des objets vous révélant la vraie nature de Columbia. Vous pouvez bien sûr vous dépêcher d'arriver au bout de l'aventure mais ce serait gâcher l'expérience de jeu que les developpeurs ont voulu nous offrir avec cette ambiance similaire aux premiers opus mais néanmoins un environnement qui n'a rien à voir donnant naissance à quelque chose de vraiment unique.

 

Bioshock Infinite 3

Columbia vous fermant ses portes ou du moins la plupart vous devrez trouver un moyen de voyager entre les différentes bâtiments qui flottent sur les nuages. Pour cela vous aurez à vous servir du Sky-Hook un objet qui vous permettra de vous accrocher aux rails initialement prévus pour le transport de marchandises, l'Aérotram, qui relie les différentes plateformes. S'agissant en fait d'une arme, le Sky-Hook vous servira également à ingliger des dégâts voir à tuer vos ennemis au corps à corps, et pour le reste vous avez troqué vos plasmides contre des toniques.

 

Bioshock Infinite 4

C'est ce qui a fait l'originalité du Gameplay des premiers opus de Bioshock, les plasmides qui vous permettaient d'utiliser des pouvoirs peu communs. Ici elles ont été remplacé par des toniques, sortes de boissons qui ont plus ou moins le même effet. Au nombre de 8 différents, les toniques vous donnent des capacités comme l'usage de boules de feu, d'éclairs ou même de corbeaux. Mais ne vous en faites pas, les armes à feu sont toujours là même si vous ne pouvez en avoir que 2 différentes sur vous. Vous pouvez toujours améliorer vos toniques et vos armes en achetant ces améliorations à certains distributeurs.

 

Bioshock Infinite 5

Chaque tonique a 2 utilités, la plupart du temps il dispose de son utilisation habituelle à savoir être lancé directement sur l'ennemi et de la possibilité de poser un piège par terre qui se déclenchera lorsque l'ennemi sera à proximité. L'utilisation de toutes ces capacités diminue votre jauge de cristaux que vous pourrez remplir à nouveau en en trouvant sur les cadavres de vos ennemis ou par terre voire dans certains meubles. Peu de nouveautés donc mais c'est l'à qu'intervient Elizabeth qui peut ouvrir des passages vers d'autres dimensions et ainsi faire apparaitre en plein champs de bataille des morceaux de mondes parallèles pouvant s'avérer très utiles comme des crochets, des tourelles ou même des caisses de soins.

 

Bioshock Infinite 6

Graphiquement le jeu est sublime et l'univers proposé y est en grande partie pour quelque chose, l'exploration est tout bonnement joussive. La bande son est tout aussi excellente avec des airs jazzy datant de dizaines d'années en arrière qui ne gâchent en rien la sensation d'opression du jeu. Concernant le Gameplay, la prise en mains est immédiate, même pour un novice dans les FPS comme moi. La durée de vie est correcte pour un jeu du genre, une dizaine d'heures en ligne droite et une quinzaine si vous souhaitez vraiment profiter du jeu en ramassant tous les Voxophones et visionnant tous les petits films explicatifs sur l'univers de Columbia.

 

Bioshock Infinite 7

Au final c'est un petit bijou qui nous est offert, avec une ambiance vraiment prenante, un Gameplay qui a déjà fait ses preuves et des personnages attachants. L'originalité de l'univers proposé nous fait oublier les petites erreurs commises par les développeurs comme une I.A. peu futée ou encore un Gameplay rigide qui se renouvelle peu. Il s'agit d'un jeu enchanteur qui, comme je l'ai déjà dit, doit être visité pour être apprécié comme il se doit sous peine d'être bouclé rapidement sans vraiment tout connaitre de lui. Je le conseille fortement aux fans de FPS et/ou des précédents opus trouveront leur compte niveau challenge avec le mode 1999 débloquable après avoir fini le jeu une première fois. Les autres apprécieront sans nul doute l'exploration de cet univers dans un mode de difficulté moindre.

 

 



Commenter cet article

Lightning Son 19/06/2013 17:20

Ayant fait aussi un test, je te suis totalement sur l'aspect du jeu, gameplay et graphismes qui se marient à merveille.
Le jeu est plutôt bien finit et l'idée est vraiment pas mal.
Merci pour cet article en tout cas!