Les jeux vidéo et la drogue

2 Août 2012 Publié dans #Divers

Je vous vois déjà venir pensant que je vais parler de toutes ces associations qui disent que je jeu vidéo est nocif pour les enfants, qu'ils y passent trop de temps et que tout ce qu'ils voient dans leurs jeux leur donne envie de faire de même dans la réalité. Et bien vous avez raison, ou plutôt à moitié. Récemment, et donc une fois de plus un jeune a tué, et comme par hasard il jouait à un jeu vidéo en ligne pour le plus grand plaisir de certains...

 

Drogue-et-jeux-video.gif

 

Ce qu'on ne nous dit pas c'est que ce jeune, d'après certaines sources jouait à Dofus, vous savez ce petit jeu avec des personnages tout mignons et que même si le but est de terrasser quelques attendrissants moutons ne pourrait pas donner envie à un enfant de 5 ans de tuer une mouche. Il y en a tout simplement marre de ces soi disant associations oeuvrant pour le bien des jeunes en les privant de leur distraction favorite.

 

Je suis d'avis qu'on dise à ces personnes qu'il leur est interdit de faire ce qu'il aiment sous prétexte que cela va complètement les chambouler et leur donner des envies de meurtres, de viols ou de drogues . Ils n'y croiront pas et demandez leur pourquoi, ils vous répondront qu'ils sont sains d'esprit et ils auront raison. Il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même panier car si quelqu'un tue à cause d'un jeu vidéo c'est qu'il avait déjà un problème psychologique et que s'il avait joué à "Léa Passion viole les poneys"... bref vous m'avez compris.

 

Vous me direz que je parle de drogue dans le titre de cet article et oui car les jeux vidéo pourraient aussi donner envie aux enfants d'aller s'acheter de la drogue comme on peut en voir dans certains jeux. Même Mario achète des champignons dans un Smartshop (voir ci dessus). Si j'ai choisi ce titre ce n'est pas uniquement pour cette raison car hormis toute cette folie sur l'influence des jeux vidéo sur nos chères têtes blondes et la dangerosité de la chose, un autre problème est soulevé, celui de l'addiction des jeux vidéo que certains qualifient de drogue.

 

D'accord des gens sont morts car ils ont joué plus de 24 heures d'affilé à un jeu vidéo en ligne mais bon vous seriez hypocrites de ne pas trouver stupide l'idée même de ne pas faire de pause pendant une telle durée de jeu (même pour acheter une  pipe « spéciale » dans un Headshop et faire une pause clope relaxante). Là je ne suis même pas d'accord avec le terme drogue c'est tout simplement de la stupidité, comme au premier point abordé. Je tenais simplement à pousser ce coup de gueule même si je sais qu'en tant que joueurs vous pensez exactement la même chose que moi.


 



Commenter cet article

rémy 03/10/2012 23:37

Est-ce que le jeu vidéo pousse au crime ? Au meurtre ? Au terrorisme ? À la barbarie ? Je pense que tous les gamers sont d'accord pour dire que non et sur le coup je me range derrière l'avis des
joueurs. Comme le rock'n'roll ou le véritable jeu de rôle avant lui le jeu vidéo est une parfaite victime expiatoire sur lequel la société peu focaliser toutes les peurs d'une doxa dépassée par la
barbarie, dépassée par l'époque qui change et dépassée par les jeux vidéo. Et c'est bien connu ce que l'on connait mal ou peut on en a facilement peur. Alors on oui on entend toutes sortes de
connerie aux sujets de jeux vidéo qui plus est souvent par la bouche de personnes qui ne connaissent que très peu et surtout très mal. Personnellement avec une forme de fatalisme résigné je me dis
que tant qu'un autre phénomène culturel ne prendra pas la place des jeux vidéo on est voué à voir les médias lancer régulièrement de nouvelles saillies bilieuses contre les jeux vidéo et pendant ce
temps nous autres gamer nous devons, devrions, continuer de parler des jeux vidéo avec le plus de passion possible, le plus de bienveillance aussi et si possible le plus de diversité pour petit à
petit occuper le paysage et parviendrons-nous peut être à normaliser la place du jeu vidéo dans la société qui se trouvera alors un autre bouc émissaire.
Par contre même si les discours alarmistes qui font passer les jeux vidéo pour la pire de toutes les calamités de notre société se trompent il n'en reste pas moins que l'addiction est un véritable
risque. Bien sûr sur un joueur en pleine possession de ses moyens avec une vie équilibrée sur le plan social, affectif et professionnel, un joueur qui connait dans d'autres passions une forme
d’épanouissement, il n'y a pas vraiment de risque tu as raison ; nous sommes gamer mais nous ne sommes ni drogué ni dangereux mais l’épanouissement et l’équilibre sont des choses fragiles. Sur les
autres joueurs plus jeunes, moins épanouis dans leur vie, les joueurs plus déprimés, plus dépressifs, les joueurs dé-sociabilisés, les joueurs qui prennent de plein fouet la dureté de la crise, du
monde ou de leur vie et qui cherchent dans les jeux vidéo un exutoire plus qu'un divertissement, les joueurs qui trouvent dans les jeux vidéo une alternative au réel, les joueurs fragiles,
fragilisés, pour tous ces autres joueurs qui nous ressemblent, qui peuvent nous ressembler, à qui on a pu ressembler alors je pense que oui il y a un risque d’addiction. Bien sûr la probabilité que
l’addiction à un jeu vidéo nous transforme en tueur, un psychopathe ou en footballeur de haut niveau est quasi nulle mais le risque de perdre pied d’avec la réalité est une possibilité à ne pas
balayer du revers d’une certitude.
Moi-même je n’ai jamais autant joué que pendant les moments de déprime, il y a des jeux d’ailleurs qui sont maintenant lié à certaines périodes de déprime par Final Fantasy VIII que j’ai bouclé en
une semaine parce que j’étais seul pour le 31 décembre ou des jeux que j’ai fais après une rupture amoureuse pour ne plus penser à rien d’autre quand tu joue plus que de raison, que tu oubli de
manger, de dormir, d’aller en cours juste pour jouer, se dissoudre dans un jeu, s’y perdre, s’y abandonné. Je ne dis pas que l’on risque tous cela, je ne dis pas que l’on ne peut pas en sortir,
mais je dis que c’est un risque, une possibilité qui me semble en plus décuplé avec l’illusion du jeu online, un jeu sans fin, un jeu dans lequel on est seul sans être seul, un jeu qui donne
l’illusion du réel. Nous pouvons et nous devons comme tu le fais pousser des coups de gueule quand la société éructe des idées fausses sur le jeu vidéo mais nous ne devons pas nous plus nous
montrer trop naïf et fermer les yeux sur les risques potentiel du jeu vidéo.
Je suis convaincu que jouer aux jeux vidéo à un impacte sur nous, je ne dis pas qu’ils font de nous des tueurs ou des monstres mais on ne peut pas croire qu’ils ne nous changent pas, qu’ils
n’influent pas sur nous que sur notre représentation du monde, sur notre rapport au réel, au virtuel, sur notre imaginaire, notre aptitudes à interagir avec interfaces plus ou moins complexes bref
comme toute passion à laquelle on consacre du temps il est naturel que l’on soit influé par elle et à partir du moment où l’on accepte cette idée on accepte l’idée que l’influence de cette passion
vidéo ludique puisse être parfois excessive ou négative. Donc même si je comprends et que je plussois ton coup de gueule je dis quand même ayons mesure gardée ;)

FRanti01 05/08/2012 17:15

Aujourd'hui , quand il se passe quelque chose du style agression ou meurtre , on cherche à savoir si il joue à des jeux vidéo , et si il joue à un FPS , c'est le jackpot .

Comme si le fait de jouer à des jeu nous poussait à tuer ...
Et comment cela ce fait-il qu'il cherche toujours à discréditer les jv , alors qu'à la TV tu as de la fesse et de la violence à toute heures ?

Je crois que la raison 1er , est leur total ignorance en ce domaine .

aquab0n 05/08/2012 21:27



Donc heureusement dans quelques années cela devrait cesser car le jeu vidéo ne sera plus victime des préjugés d'une génération n'ayant pas vécu avec :)



CollecZone 05/08/2012 00:17

Il fut un temps ou le FBI avait mené une grande campagne aux USA, et forçait les développeurs de jeux à intégrer un screenshot "Winner don't use drugs" pour le territoire US...

Tom a Hook 02/08/2012 08:45

Après quelques laborieuses recherches sur Google Actu : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/ou-en-est-l-enquete-sur-le-drame-familial-en-savoie_1143524.html
C'est ça j'imagine ?
sic la manie de mettre des guillemets partout

aquab0n 02/08/2012 08:47



Il me semble que c'était ça oui :/



Tom a Hook 02/08/2012 08:31

Plus précisément, il se goinfrait de meuporgs
Blague à part, je n'ai pas vu ce fait divers dans la presse, tu aurais un lien ?
Mon opinion : same old shit, hater's gonna hate et pendant ce temps les (néo)nazis coulent des jours paisibles à l'étranger (ou pas)

aquab0n 02/08/2012 08:33



Nan désolé je n'ai plus le lien je l'avais vu par hasard sur Twitter la semaine dernière ^^'