Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

12 Octobre 2013 Publié dans #Divers

Kingdom Hearts est tout simplement ma saga vidéo-ludique préférée car elle allie avec brio, pour ceux qui ne le savent pas, deux univers qui me sont très chers à savoir celui de Final Fantasy et de Disney. Vous y incarnez Sora, le porteur de la Keyblade, une arme terrible contre vos adversaires mais qui lui permet également d'ouvrir et de verouiller n'importe quelle serrure y compris celle de tous les mondes qui nous entourent. Ces mondes en question étant bien sûr tirés des univers susmentionnés. Cet article contenant quelques spoils, ne vous risquez pas à le lire si vous n'avez pas au moins joué à Kingdom Hearts 2.

Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

Si je parle de constante évolution c'est que la saga a subi, tout au long de la sortie de ses différents opus, des changements de direction scénaristique, de Gameplay et même de support. Certains sont appréciables d'autres moins mais le tout en fait une des séries les plus complexes et plus addictives à laquelle il m'a été donné de jouer. L'univers faisant beaucoup pour mon manque d'objectivité, les jeux de la série n'en restent pas moins d'excellents Action-RPG que je ne peux que recommander.

Kingdom Hearts démarre comme un rêve d'enfant, tout le monde il est beau il est gentil sauf les méchants de Disney qui veulent devenir tout puissants et contrôler le monde à l'aide du pouvoir des ténêbres et des sans-coeur qui en sont l'incarnation. Une histoire d'amitié vient embellir le tout pour nous servir le seul jeu de la série qui n'a pour moi, pas besoin des autres opus pour exister, trop de choses étant difficiles à comprendre dans les autres jeux si vous n'avez pas joué au moins au premier opus.

Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

Après la naissance de cette formidable saga sur Playstation 2 on nous envoie sur Game Boy Advance avec Chain of Memories pour nous offrir un jeu d'une grande qualité mais destiné à un public plus âgé. Pas pour son scénario mais plutôt pour son Gameplay qui emploie des cartes, est ce que Square-Enix a cherché à trouver un nouveau public en faisant cela ou bien était ce un simple délire des développeurs, aussi formidable en soit le résultat ? Bref, Kingdom Hearts se cherche mais son système de cartes ne se retrouve plus dans les opus suivants.

Nous revoilà sur Playstation 2 pour Kingdom Hearts 2 qui est jouable sans avoir fait l'opus GBA mais pour lequel il nous manquera tout de même quelques éléments, ce dernier faisant le lien entre les deux jeux sur console de salon. Sora a grandit et il nous revient avec la capacité de contrôler 2 Keyblades, on a donc d'emblée la sensation d'avoir manqué quelque chose, n'existait-il pas une seule Keyblade voire deux si l'on en juge par la fin du premier opus de la série ? Le mystère s'épaissit, le scénario devient plus complexe et les ennemis plus méchants.

Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

Cet opus marque pour moi la fin du rêve d'enfant donc je parlais pour le premier opus, en effet les Similis font leur apparition, il n'y a plus uniquement des gentils et des méchants il y a aussi des créatures perdues qui ne veulent qu'être humaines. Elles vont certes faire du mal pour atteindre leur but mais elles ne sont pas foncièrement méchantes. Par ailleurs on apprend que le méchant du premier jeu n'était que la moitié du vrai méchant et on commence à se perdre sur les origines de l'Organisation XIII (les méchants par intérêt d'humanité). Bref c'est génial mais sans Chain of Memories et l'opus DS qui va suivre, c'est le bordel.

Kingdom Hearts : 358/2 Days débarque et Sora n'en fait pas partie, nous n'aurons que la joie de découvrir la petite vie d'avant de Roxas, avant qu'il ne fasse sont apparition dans Kingdom Hearts 2. Je ne l'ai pas dis mais dans ce dernier j'ai éprouvé un certain mal être, une certain mélancolie voire tristesse lorsque Roxas laisse place à Sora, peut-être m'y suis-je attaché, ou bien peut-être que je manquais d'informations à son sujet. 358/2 Days répond à ces questions 3 ans après que je me les soit posées, ce que je voulais moi à ce moment là c'était savoir qui est le vrai méchant de la série...

Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

Changeons a nouveau de console et partons sur la PSP avec Birth By Sleep qui nous apprend les origines du grand méchant du jeu 10 ans avant le scénario du premier Kingdom Hearts. C'est bien, ça explique beaucoup de choses mais mon Dieu que c'est compliqué, on est très loin du premier opus que tout le monde pouvait comprendre. C'est un véritable puzzle qu'il faut assembler pour savoir qui est qui et pourquoi les ressemblances entre certains personnages sont affolantes. J'ai l'impression que c'est à partir de là que les développeurs se sont mis à broder autour du scénario...

Finissent ensuite par arriver Re : coded sur DS et Dream Drop Distance sur 3DS, des jeux qui n'apportent rien au scénario principal de la saga et c'est vraiment, vraiment, vraiment dommage. J'ai beau les critiquer comme je l'ai fait avec les opus précédents en ce qui concerne la non linéarité du scénario, ce sont tous des jeux formidables. Je suis ravi qu'ils existent mais j'ai fini par croire que l'univers plaisait tellement qu'il était à lui seul l'argument de vente de ces jeux mêlant partenariats avec les constructeurs de consoles et ajouts mineurs à chaque nouvel opus. L'exception étant Chain of Memories qui est clairement une prise de risques fructueuse.

Kingdom Hearts, une licence en constante évolution

Au final la série grandit tout comme son public, non seulement pour les nombreuses années d'attente entre chaque opus mais aussi parce que plus il y a de jeux, plus le scénario devient compliqué. Les préquels sont sensés donner des explications mais j'ai la nette impression qu'ils compliquent encore plus le scénario. Ce n'est pas pour me déplaire mais mes questions sont nombreuses et je trépigne d'impatience à l'idée d'un Kingdom Hearts III sur la prochaine génération de consoles. J'attends également beaucoup d'une seconde compilation sur l'actuelle génération de consoles, en espérant y trouver des réponses que j'aurais pu manquer en jouant aux jeux d'origine une première fois.

 



Commenter cet article

baudalex 16/10/2013 09:22

Très sympa cet article mon grand et ca me fait voir la saga sous un angle différent car j'avoue ne mettre jamais trop attardé dessus sauf avec un des opus sur DS et encore ca m'avait vite soulé de
tourner en rond à rien comprendre ^^.

Peut-être qu'un jour je prendrais le temps de me replonger dedans mais là je peux pas j'ai pokemon ^^

soupic 14/10/2013 18:11

J’ai hâte de voir ce que la présence des personnages de Disney va donner. J’ai l’impression que ce sera une très belle expérience. Je te remercie pour cet article.