[Test] Relicta

Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Steam

[Test] Relicta

Ahhhh les puzzle games, le pire genre de jeu pour moi (à deux exceptions près). Entre les Picross que je hais de mon être et les jeux un peu plus cérébraux, comme The Talos Principle ou Portal, je choisis directement le second cas. Et c'est le cas du jeu dont on va parler aujourd'hui, répondant au nom de Relicta. Picross ou Talos Principle ? la réponse plus bas !

[Test] Relicta

Dans un univers parallèle où l'on a colonisé et un peu terraformé la Lune, on suit les pérégrinations du docteur Patel, qui est chercheuse là bas. Voila, elle fait des expériences. Concrètement, on ne sait RIEN quasiment du personnage si ce n'est qu'elle est séparée de son mari Ragnar et qu'elle a une fille, Kira. Après quelques petites mésaventures, elle part aider une de ses collègues perdue sur un secteur de l'astre gravitant autour de notre planète bleue et suite à une alerte, se retrouve en quarantaine après s'être faite avaler par Relicta, une "chose" qui s'avère beaucoup plus intelligente que prévue.

Non sincèrement, l'histoire est vraiment décousue, les dialogues sont composés de "va te faire foutre Patel" et d'autres insultes et c'est vraiment lourd. On ne sait pas pourquoi ils sont sur la Lune, pourquoi Relicta, et pourquoi plein d'autres choses. Cela dit on apprend quelques petites informations par ci par la au fur et à mesure qu'on avance, mais rien de très important si ce n'est qu'on doit finir des zones de tests pour la science. D'ailleurs, on ne voit AUCUN pnj de tout le jeu, on les entend juste parler par radio. Vraiment l'histoire du jeu n'est pas le point fort de Relicta.

[Test] Relicta

Visuellement, même si on nous donne l'impression de pouvoir se balader librement, il n'en est rien, vous êtes cloitrés dans des petites zones de test, l'aspect exigu d'un Portal en moins. Mais cela dit, les zones ont leur propre identité allant de la toundra à une forêt tropicale en passant par l'intérieur d'une station. Les textures sont fines et rendent le tout très agréable à la rétine.

Les personnages étant originaires d'Inde, les doubleurs ont donc l'accent correspondant et il faut avouer que ça rend le tout crédible mais pas appréciable, car comme dit précédemment, les dialogues se composent trop souvent d'insultes. Pour les musiques de jeu, elles restent plutôt appréciables à l'oreille et bien qu'il n'y ait que très peu de morceaux dans la bande son du titre, elles sont de bonne qualité, tout comme les effets sonores du jeu.

[Test] Relicta

Le but du jeu est simple : finir chaque zone de test. Pour cela vous allez devoir utiliser la gravité, et votre esprit. Et également vos gants qui peuvent donner une polarité à des cubes qu'il faudra porter et placer sur des plaques de pressions qui vous permettront de finir chaque énigme. Les premières énigmes sont très simples et jouent sur le fait que les polarités s'attirent et se repoussent et on peut aussi les faire léviter, nous permettant de grimper dessus et de survoler une zone. Le problème c'est que la difficulté grimpe trop subitement et les énigmes deviennent extrêmement dures, et même certaines vous demanderont de la chance pour le placement des cubes. La ou un Talos Principle ou un Portal permettait aux joueurs de s'en sortir rapidement, Relicta punit les joueurs dans leurs échecs en leur faisant reprendre l'énigme depuis le début si on a mal navigué dans celles ci. Et c'est là la plus grande faiblesse du jeu : Il est dur. TROP dur. Et ça ne donne pas envie de poursuivre l'aventure et c'est quand même dommage.

Pour finir le jeu, comptez quand même une dizaine d'heures ou moins selon vos capacités de réflexion. Le jeu à deux fins, mais aucune ne se dégage clairement comme fin : elles tombent toutes les deux à plats et sont molles... Les objets à ramasser ne rajouteront pas de challenge au jeu malheureusement car ils n'apportent pas grand chose au lore.

[Test] Relicta

Pour conclure, Relicta est un bon puzzle game sur le papier, mais bien trop difficile. Les énigmes vous demanderont de faire preuve de réflexion sur 4 ou 5 mouvements à l'avance, mais la narration de l'histoire est trop décousue pour attirer notre intérêt, contrairement à un Portal qui est certes décousu mais dont le contexte donne envie d'en savoir plus. Dans Relicta, on enchaîne juste les zones de tests pour arriver à la fin. C'est un bon puzzle game, mais tout mis bout à bout, un jeu très moyen. Je vous recommande cela dit l'excellent The Talos Principle, qui en plus de donner des leçons philosophiques sur l'humanité, est un excellent jeu !

Article rédigé par Bloblor

 



Commenter cet article