[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux PC

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Quand on parle de RPG japonais (J-RPG), on parle souvent de Final Fantasy, de Dragon Quest pour ne citer que les plus connus. Mais Falcom a aussi eu une licence plutôt forte datant des années 90 qui bien que peu connue en Europe malgré ses épisodes PSP tente maintenant sa chance sur PS3, puis PS4. Il s'agit de la licence Legend of Heroes, et c'est aujourd'hui du troisième épisode de la saga Trails of Cold Steel dont nous allons parler.

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Trails of Cold Steel 3 se passe un peu plus d'un an après les évènements du second opus. Notre héros Rean Schwarzer, héros de la guerre civile d'Erebonia se retrouve affecté en tant qu'instructeur dans l'académie militaire de Thors. Pour ceux qui ne le savent pas car n'ayant pas fait les précédents opus, Rean venait justement d'être diplômé de l'académie. Il se retrouve donc affecté au nouveau campus, le numéro 2, dans la ville de Leeves. Et forcément, il va s'occuper de ???

Oui la classe VII dont il a fait partie en tant qu'élève dans les précédents opus.

N'ayant que 3 élèves (Juna, Kurt et Altina, cette dernière étant déjà présente en tant que boss dans le second opus) dans un premier temps, il devra composer avec ses étudiants aux personnalités drastiquement différentes. Alors que dans l'ombre, Ouroboros ainsi que de nouvelles tensions émergent et menacent cet équilibre très précaire entre Crossbell, Erebonia et les autres provinces de Zemuria.

Bien qu'étant une suite, le jeu possède clairement sa propre identité avec un contexte géopolitique vraiment bien travaillé, des différences dans le comportement des personnages que l'on va adorer découvrir ou redécouvrir, car oui, de nombreux personnages des précédents opus reviennent pointer le bout de leur nez, afin de rajouter un soupçon de cohérence dans le titre de Falcom. Dommage que les évènements s'enchaînent à trop grande vitesse et la fin reste un peu trop brutale, mais je vous laisse le soin de le découvrir par vous même !

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Ne nous leurrons pas, l'aspect graphique n'est pas ce qui fait la force du jeu. En effet, il accuse un gros retard technique pour de la Playstation 4. Visuellement, on se rapproche énormément du jeu PS3. Avec des textures trop simplistes, on sent qu'il n'y a pas eu de réelles évolutions depuis le premier épisode, sorti déjà en 2013 au Japon. Et c'est bien dommage.

Mais heureusement les graphismes ne font pas tout. Le jeu est proposé en version anglaise sous titrée français. Vu la multitude des personnages présents dans le jeu, on pourrait se douter qu'il serait un peu bâclé, mais que nenni, les voix sont réussies, même si assez clichées pour certaines. En revanche les musiques des différents endroits sont justes sublimes et mélodieuses, digne des plus grands RPG.

Chose appréciable pour le jeu, la présence d'un résumé des deux précédents opus sous forme de texte à lire détaillant chapitre par chapitre. Mais chose moins appréciable. Le texte est trop long, et l'on aurait préféré quelques cinématiques résumant les évènements de l'entrée de Rean dans la classe VII ainsi que la guerre civile du second opus.

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Vous contrôlerez donc Rean ainsi que ses élèves quand ils seront disponibles sur le campus de Leeves mais aussi un peu partout dans le pays sur des zones très linéaires. Pour ceux qui ont pu faire Fire Emblem Three Houses, l'une des grandes parties du jeu ressemble beaucoup à ce que vous faisiez avec Byleth : se déplacer sur le campus, résoudre des petites quêtes, vous balader dans les magasins ainsi que vous lier avec vos élèves et le corps enseignant.

La seconde phase quant à elle, sera lors des manœuvres ou vous pourrez vous balader encore une fois dans des environnements un peu moins linéaires dans ce qui sera une sorte d'overworld entre différentes villes. Vous pourrez réaliser des quêtes annexes mais également pêcher tout en affrontant les monstres qui vous entourent pour augmenter l'expérience de vos personnages.

Lors de ces dernières parties, il y a tout ce qui fait l'intérêt du jeu : les combats. Dans ces combats au tour par tour, vous attaquerez ou déplacerez votre personnage pour éliminer les ennemis. Certains ennemis seront sensibles à certains dégâts comme dans tout RPG de qualité. Et si vous lui faites beaucoup de dégâts, vous pourrez lui causer l'état de rupture (ou Break pour ceux qui connaissent le terme dans Final Fantasy) où les dégâts seront plus importants. Bien évidemment vous n'aurez que 4 personnages maximum dans votre groupe, les autres iront en réserve donc faites bien tourner vos effectifs selon vos besoins.

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Soyons clair, tout ce qui a été énoncé n'est pas exhaustif Il y a tellement de fonctionnalités que je ne rentrerais pas dans le détail car vous allez subir une énorme avalanche d'informations entre les crafts qui sont essentiels dans le jeu pour soigner et faire du dégât mais aussi les orbes à fusionner, les affinités entre unités qui pourront occasionner des attaques occasionnant de gros dégâts (comme les invocations des djinns dans Golden Sun) et les combats en armures, vous allez être servis !

Seul gros point noir du jeu, le trop grand nombre de dialogues et de cinématiques inutiles. Bien que les développeurs ont pensé à intégrer un bouton d'accélération du jeu, il nous fait souvent louper des dialogues importants et l'on devra fouiner dans les logs pour découvrir ce qu'il s'est dit. Et c'est vraiment, mais vraiment pénible, de devoir filtrer les informations importantes du reste.

En ce qui concerne la durée de vie, c'est simple : c'est un J-RPG des plus classiques. Donc si vous rushez comptez quand même une soixantaine d'heures pour finir les 5 chapitres du jeu . Malheureusement la rejouabilité du titre est assez faible, mais est largement compensée par ce qu'il vous proposera au cours de votre run, entre le grand nombre de quêtes secondaires, la trame principale et les duels de l'excellent Vantage Master, dont je vous laisse la surprise de comprendre de quoi il en retourne (spoiler : c'est l'heure du dddduel).

[Test] The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III

Clairement, Trails of Cold Steel 3 est un bon jeu pour peu que vous aimiez la licence ou les J-RPG. Bien qu'il y ait un résumé extrêmement détaillé de ce qu'il se passe dans les précédents opus pour ceux qui ne les ont pas fait, il est vivement conseillé de les faire pour réellement apprécier les efforts du studio et le soin apporté aux personnages et régions présentes dans le jeu. Malgré des graphismes datés, son scénario et la grande diversité de son gameplay en font un RPG majeur en attendant le dernier opus qui sortira prochainement.

Article rédigé par Bloblor

 



Commenter cet article