[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Publié dans #Tests jeux Switch

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Pour situer le contexte, NWN est LE JEU qui m'a fait découvrir le jeu en ligne. C'est un peu grâce à lui que je me suis mise dans le codage de scripts. C'est avec lui que j'ai monté mon premier serveur en ligne avec mon monde persistant comportant plus de 120 maps avec près de 300 personnages et autant d'histoires... Quelle aventure... Le voir ressortir en version "Enhanced" c'est à dire en version améliorée, optimisée était une joie sans nom... A moi l'éditeur, à moi le jeu en ligne, à moi mon serveur privé... à moi toutes les extensions...

Oh là, calme toi poulette, on est sur Nintendo Switch ici ! Exit le jeu online à moins de prendre un abonnement. Mais pas de regret, il n'y a pas d'éditeur, ni de monde persistant... Ni de version améliorée... Ni de version française... C'est le même mais avec des trucs en moins... Un peu comme Skyrim... Sauf que NWN c'est plus de 15 ans d'attente, d'espoirs qui s'envolent en fumée... Il faut dire que mon temps de jeu sur NWN se compte en milliers d'heures (comme Wow et comme Skyrim). De fait, j'avais de grandes attentes... Maintenant, suis-je déçue d'avoir changé ou suis-je déçue qu'il n'ait pas changé ? Vous l'avez compris, si je pose la question c'est qu'à première vue mon avis ne vas pas être très positif... Mais pourquoi ?

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Simplement parce que NWN a été pour moi l'un des meilleurs voire le meilleur RPG basé sur les Royaumes Oubliés et j’ai placé la barre tellement haute que sincèrement, je m’attendais à mieux dans une version « Enhanced » qui n’a strictement rien d’améliorée, autant se le dire maintenant. Éventuellement une version dite « Complete » avec ses deux extensions (Shadows of Undrentide et Hordes of the Underdark). On retrouvera (peut-être) les modules premium gratuits, mais dont je gage qu’ils deviendront payants ultérieurement. Pour mémoire NWN était intégralement « moddable » et ce n’est plus le cas.

Bon, après, qu’il n’y ait pas d’éditeur, cela peut se comprendre pour une version console et vous pourriez m’opposer qu’il existe déjà une NWN online qui remplit parfaitement cet office via un système de micro transactions. Mais que lui reste-t-il ?

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Certainement pas les graphismes qui n’ont pas vraiment évolué depuis tout ce temps. Ce qui est d’ailleurs assez surprenant quand on connait la structure du jeu (pour l’avoir moddé de fond en combles). Même moi j’avais intégré des textures HD dans mon propre pack… Ici ce n’est pas le cas. En outre, les modélisations en polygones n’ont pas non plus été modifiés et quand je dis ça je veux dire que c’est tout aussi anguleux. Lorsqu’on nous ressort des versions « Enhanced » sur console HD, il y a un minimum… ici graphiquement, on s’est contenté de tenir compte du format de l’écran en passant du 4/3 au 16/10… sauf pour les cinématiques qui n’ont, pas été refaites non plus… Bon, passons, on va dire que cela fait partie du charme du jeu… Cependant, si graphiquement, NWN n’a pas évolué, on peut s’interroger légitimement sur son interface. Elle n’a pas évolué non plus, les navigations dans les menus d’inventaires (notamment lors des ventes/achats de matériels) sont toujours aussi imbitables, un peu comme dans The Witcher mais en pire. Imaginez vous devoir sélectionner un item avec un stick, switcher sur l’autre écran et glisser l’item dans la bonne fenêtre du vendeur…

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Côté ambiance, je dois avouer que c’est avec plaisir que j’ai retrouvé cette musique envoûtante, qui me semble avoir été améliorée mais c’est peut-être une idée. Et comme la musique adoucit les meurtres, on a moins envie de tuer les responsables de ce déplorable portage qui n’ont même pas eu le bon sens d’intégrer la version française dans le jeu. Et oui, j’ai oublié de préciser que le jeu est totalement et intégralement en anglais ce qui nuit gravement à la bonne ambiance… Surtout pour les nostalgeeks comme moi qui attendaient déjà une amélioration graphique… J’ai l’impression d’être trahie dans ce portage, comme si on avait cherché détruire ce mythe !

Give me your money, bitch ! Voilà qui résume bien ce portage qui n’a rien de HD. Bien que NWN fut un des titres phare des années 2000, il est à mon sens, ici sacrifié sur l’autel des pompes à frics… Exit les mondes persistants, vivants, animés… Exit les aventures prenantes accessibles à tous et à la richesse textuelle à la hauteur de Bioware, puisque tout est en anglais… Je nuance mon propos car a priori un pack français pour les voix serait en téléchargement. Mais il semble être inaccessible pour ceux qui ne disposent pas d’un abonnement Nintendo online… Bravo…

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Bon, si on fait abstraction de tous ces points négatifs, que reste-t-il ?

NWN reste cependant un des meilleurs RPG de tous les temps pour moi. Et porter un jeu PC sur console est un véritable exploit. On est cependant en droit de regretter l’absence d’adaptation réelle du jeu au support utilisé. Maintenant, le scénario reste une perle et l’apport des deux extensions Shadows of Undrentide et Hordes of the Underdark donne au jeu une dimension encore plus profonde. Et il est certain que pour les gens qui veulent découvrir ce à quoi on jouait en 2002, c’est une belle entrée en matière… Mais ce jeu n’est assurément pas à réserver aux vrais fans qui ne seront que déçus par cette série de portage un peu décevants… Pour rappel, il y a un pack de prévu intégrant NWN, Baldurs Gate 1 & 2, Planescape Torment…

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

Honnêtement, je ne pense pas que c’était trop demandé de revoir la modélisation des personnages, de modifier l’interface pour la rendre compatible avec le jeu console et surtout d’intégrer la version française… Je ne vais pas vous rappeler qu’en 2002, NWN était déjà décrié pour ses graphismes un peu à la ramasse et c’est grâce à son contenu, sa richesse et sa communauté de moddeurs/scripteurs qu’il a connu un tel succès… Si vous retirez ces derniers éléments, il ne reste que les défauts. Et dans les défauts, il y a aussi les chutes de framerate qu’on retrouve aux mêmes endroits que dans le jeu d’origine ! Mais sérieusement, comment peut-on avoir des problèmes de hardware sur une console qui est 200 x plus puissante que le PC à l’origine requis pour faire tourner le jeu. Je terminerai juste avec un petit mot sur l’interface, et plus particulièrement sur les textes, où la lisibilité est mise à mal en version nomade…

[Test] Neverwinter Nights Enhanced Edition

On ne peut pas s’empêcher de se dire que cela n’a pas été testé avant… C’est également ce qu’on se dit face aux mêmes bugs qui existait avant…

Franchement, j’ai du mal à passer outre tous ces défauts… surtout pour le prix !

Et moi qui rêvais d’un portage de Kotor (Knight of The Old Republic) de Bioware aussi, mais du coup… je ne sais plus trop si c’est souhaitable.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article