[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

Publié dans #Tests jeux Switch

Début mai est ressorti Saints Row sur la dernière née de Nintendo. Je vous propose un petit panorama sur ce titre atypique et pour le moins addictif.

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

SRTT est un GTA-Like dans un monde complètement barré. Loin du sérieux, du réalisme et de l'esthétisme de GTA, Saints Row, on ne pourra pas s'empêcher de faire la comparaison entre les deux. Cependant, SRTT se positionne comme un genre à part entière. On se croirait dans un film de John Woo tellement c'est énorme... Bref, ici tout est permis.

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

L'histoire vous met dans le costume d'un chef de gang. Vous pourrez passer quelques heures à personnaliser votre héros et ça, moi, j'adore (ça manque à GTA...). Et croyez moi, ça va loin dans la personnalisation, sexe, taille des roploplos, couleur des sous-vêtements (enfin si vous décidez d'en porter)... Bref, je ne vais pas rentrer dans le détail de l'histoire complètement déjantée, vous trouverez sans problème une foultitude d'articles écrits à l'occasion de la sortie du jeu. Intéressons nous plutôt sur ce portage.

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

Graphiquement, rien à dire en jeu nomade, on notera pourtant une petite qualité de l'ensemble mais quoi de plus normal pour un moteur qui date d'une dizaine d'années. Cela n'enlève en rien l'intérêt du jeu. On appréciera pourtant le framerate qui ne faiblit pas malgré les explosions en tous genres et la multitude d'ennemis à l'écran (Ouais, gros c'est une guerre de gangs !). On appréciera aussi l'ajout d'un mode multijoueur en local entre deux consoles et le mode coopératif. On regrettera cependant la mauvaise qualité de certaines textures secondaires (une arrière cour, un caisse, des containers...) qui dénotent parfois mais cela reste rare. Honnêtement pour un titre qui à 8 ans c'est vraiment marginal et cela n'enlève rien au plaisir de jouer.

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

Je n'aurais qu'un seul regret c'est la faiblesse du stick droit de la manette de base de la console. Il vous faudra un véritable Gamepad robuste, de la trempe d'une manette Sony ou Microsoft. Car honnêtement c'est un peu léger pour manœuvrer rapidement et objectivement, les sessions de jeux sont réduites par la force des choses, on se pète les pouces à viser les ennemis... Certes, le jeu est facile et on meurt rarement mais on n'est pas loin du ragequit à force de manquer de précision ou de réactivité. Certains m'opposeront que l'on peut régler la sensibilité mais franchement, c'est un pansement sur une jambe de bois. Après, je reste indulgente, il est vrai qu'en mode nomade on ne se choquerait pas de cette "jouabilité". Et puis ce n'est pas comme s'il n'existait pas d'accessoire... mais je n'aime pas me sentir obligée d'acheter un accessoire supplémentaire. Cette remarque n'est cependant valable que pour les phases intenses de tir. Pour le reste, aucun problème. Que ce soit pour les déplacements ou la conduite, le stick tient la route (sans jeu de mot).

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

Il est utile de préciser que SRTT intègre tous les DLC sortis, il y a 8 ans déjà. Ce qui représente un contenu colossal ! Fringues, missions et items en tous genres... Belle alternative pour compenser l'absence d'un GTA-Like sur Switch SRTT vous offrira de longues heures de jeu en attendant l'arrivée des titres de Rockstar !

Évidemment, on apprécie la personnalisation à outrance (c'est à dire jusqu'à l'expression même du mauvais goût qui sommeille en nous). Comme je l'écrivais, SRTT n'a pas vocation à concurrencer GTA. Loin d'être aussi sérieux et cherchant à s'approcher du réalisme, SRTT se positionne dans son propre genre, le Saints Row-Like qui impose une ambiance unique.

[Test] Saints Row : The Third sur Nintendo Switch

Comme ce genre manque sur la Switch, je ne peux que vous conseiller de vous ruer sur ce package bien fourni. Il vous offrira assurément de nombreuses heures de délire, que ce soit en solo ou en coopération (et ce dernier point est vraiment top).

En résumé et globalement, ce portage est une belle réussite. C'est un plaisir de redécouvrir ce jeu délirant et de profiter des DLC de l'époque. C'est gras, c'est énorme, c'est fun, ça change ! Foncez !

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article