[Test] Devil May Cry 5

Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux PC

[Test] Devil May Cry 5

Après un reboot de la série qui n'aura pas marqué les esprits pour autre chose que la vulgarité du nouveau Dante, Devil May Cry 5 débarque et il s'avère qu'il s'agit d'une vraie suite à la série, le reboot ayant été totalement occulté pour le mieux. Si comme moi vous n'avez pas eu l'occasion de jouer à tous les épisodes sortis sur les précédentes générations de consoles ne vous en faites pas, sur le menu principal le jeu vous propose un récapitulatif de tous ces épisodes, dans le bon ordre scénaristique. Si cela était peut-être moins nécessaire que pour la série des Kingdom Hearts j'ai adoré l'initiative et j'espère que d'autres s'en inspireront.

[Test] Devil May Cry 5

Devil May Cry se déroule comme à son habitude dans un monde en proie aux démons et autres méchants pas beaux. Vous y incarnez trois personnages aux objectifs communs mais aux aptitudes bien distinctes. Nero dispose d'un bras mécanique auquel des upgrades peuvent être attachées pour de nouvelles capacités mais ces derniers peuvent également être détruits aussi bien par vos ennemis que par vos soins pour infliger des dégâts ou vous sortir d'une mauvaise passe. Avec ce système ainsi que son grappin, Nero nous offre un Gameplay original et il n'est pas le seul.

[Test] Devil May Cry 5

V est le second personnage à faire son apparition et il use d'attaques peu banales pour ce genre de jeu. En effet il dispose d'invocations qui attaquent à sa place mais qui ne peuvent pas achever ses ennemis, ce rôle lui revient. Si les combats peuvent sembler intéressants c'est le style de jeu que j'ai le moins apprécié, marteler les touches d'attaque des invocations  sans trop voir ce que cela a pour effet puisqu'il faut en même temps esquiver les attaques ennemies avec V et terminer le travail, ce n'est pas pour moi mais je suis certains que cette originalité plaira à bon nombre de joueurs.

[Test] Devil May Cry 5

Le dernier mais non le moindre, mon chouchou prédestiné à l'être, Dante et ses attaques qui s'enchainent parfaitement passant de l'arme à feu à l'épée voire même d'une arme à feu à l'autre ou d'une épée à l'autre. C'est une source infinie de combos qu'il nous offre une fois encore. bien évidemment sa transformation en démon est de la partie pour une sensation de puissance que lui seul procure au joueur. Avec nos trois héros autant vous le dire tout de suite, vous trouverez forcément chaussure à votre pied à un moment donné à condition d'apprécier un minimum de dézinquer du démon en pagaille.

[Test] Devil May Cry 5

Scénaristiquement nos trois amis sont confrontés à un ennemi bien plus fort qu'eux et si Dante arrive tant bien que mal à lui tenir tête quelques instants le temps aux autres de prendre la poudre d'escampette, il finit par se faire passer pour mort pendant un long moment. Au fil du jeu vous apprendrez comment nos héros se sont rencontrés, comment il en sont arrivés là et pourquoi le grand méchant envahit la ville de Red Graves avec un arbre gigantesque faisant office de nids à démons. Le jeu est bien raconté et même s'il y a beaucoup de retours en arrière, cela est fait de manière intelligente ce qui est très appréciable et pas du tout frustrant.

[Test] Devil May Cry 5

Pour ceux qui connaissent la série vous trouverez des orbes rouges sur votre chemin ou en terrassant des ennemis, vous permettant d'améliorer les capacités de vos personnages et de leur apprendre de nouvelles techniques de combat. Et bien dans ce jeu vous pourrez également en acheter avec de l'argent réel pour développer vos personnages plus rapidement ou éviter un Game Over. Alors certes c'est discutable mais le jeu n'a pas du tout été pensé pour un tel système et je n'ai pas eu le sentiment une seule fois de devoir y faire appel. Par ailleurs j'ai reçu des pierres de résurrection bonus parce que d’autres joueurs m'ont mis une bonne note, je n'ai pas très bien compris pourquoi mais admettons.

[Test] Devil May Cry 5

Devil May Cry 5 est un titre très plaisant à jouer grâce à des styles de combat variés et une maîtrise de l'action presque parfaite si l'on met de côté quelques soucis de caméra. Le titre est assez Old-School dans sa construction avec ses longs couloirs entrecoupés de phases de saut et de combats mais cela est bien réalisé et colle aussi bien à l’univers qu'à la narration. Graphiquement le jeu est plaisant tout comme la bande son. Ce n'est pas le genre de jeu qui ne prendra des dizaines d'heures à finir mais plutôt celui que l'on aime recommencer, continuer à développer aussi bien les personnages que nos propres compétences. Bref c'est un grand oui pour ce jeu que je vous recommande si vous n'êtes pas effrayés ni par les démons, ni par un système de couloirs que tous n'apprécient pas forcément à une époque où les mondes ouverts sont à la mode.

 



Commenter cet article