[Test] Dead Cells

Publié dans #Tests jeux PC

[Test] Dead Cells

Dead Cells vous propose d'incarner une sorte de blob prenant possession du corps d'un feu guerrier qui se trouvait juste à côté de lui. Vous ferez la connaissance de quelques personnages vous donnant des indications, vous vendant des objets ou encore résumant vos actions passées. Scénaristiquement le jeu n'en dit pas davantage et se concentre sur le Gameplay sur lequel je vais rapidement revenir. Je tiens à dire avant toute chose que ce test a été effectué alors que le jeu était encore en Early Access sur Steam ce qui n'enlève rien à sa superbe. La messe est dite mais voyons cela plus en détails.

[Test] Dead Cells

Votre héros cadavérique dispose de capacités fortes intéressantes, utiliser diverses armes, effectuer une attaque au sol, une roulade en guise d'esquive et un double saut. Si au départ vous ne disposez que d'une épée en guise d'arme principale vous devrez rapidement choisir votre arme secondaire entre un arc et un bouclier. Pour utiliser la compétence de votre arme secondaire une simple touche est disponible, à savoir que par la suite vous trouverez de nombreuses nouvelles armes disséminées aléatoirement comme des doubles lames ou des chaussures renforcées. Ces dernières pouvant être équipées en tant qu'arme principale ou secondaire au choix, seul le bouton permettant de les utiliser différant finalement.

[Test] Dead Cells

En plus de ces armes utilisables à volonté, vous disposerez d'un nombre limité de certaines autres comme des bombes givrées pour ne citer qu'elles. De plus une potion de soin vous est confiée pour vous permettre d'avancer davantage dans le monde généré procéduralement de Dead Cells. En effet à chaque fois que vous mourrez - et vous allez mourir souvent - les niveaux changeront radicalement et vous ne conserverez lors de vos premières parties ni vos armes, ni votre argent, ni les améliorations acquises mais uniquement ce que vous avez acheté avec les cellules collectées sur vos ennemis.

[Test] Dead Cells

Le jeu se veut linéaire bien que de nombreuses choses soient cachées un peu partout et c'est donc entre chaque niveau que vous allez pouvoir dépenser vos cellules pour acquérir différents bonus et de nouveaux objets. De plus au même endroit vous serez soigné et pourrez remplir votre gourde de potion de soin. Des magasins disséminés un peu partout vous permettent d'acheter différentes armes et munitions aléatoires. Vous devrez affronter des ennemis "épiques" similaires aux ennemis de base mais beaucoup plus forts ainsi que des Boss dont la seule issue est de connaitre les différents patterns par cœur.

[Test] Dead Cells

L'évolution du personnage au sein d'une même partie se fait via des parchemins trouvés qui améliorent au choix la brutalité, la tactique ou la survie du personnage comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus. Outre des compétences à acquérir pour pouvoir emprunter de nouveaux passages façon Metroid, des évènements aléatoires interviendront, notamment la rencontre avec certains personnages. Graphiquement le Pixel Art est très agréable à l'oeil, l'action facile à suivre et la bande son de qualité se laisse écouter aisément aussi bien pendant les phases de plateforme que de baston.

[Test] Dead Cells

Dead Cells est un coup de coeur, cela faisait bien longtemps que je n'avait pas accroché autant à un rogue like, au moins depuis la sortie de Rogue Legacy c'est pour dire, et ici l'animation se veut bien plus fluide. A l'heure actuelle le jeu manque réellement de background mais finalement le Gameplay est tellement qualitatif avec des perspectives de contenu à venir énormes en raison de l'Early Access actuel du jeu qu'il vaut déjà très largement les 17€ demandés pour l'acquérir. La version proposée est d'ailleurs dores et déjà stable et plutôt conséquente. Si vous aimez les jeux d'action pixelisés à forte rejouabilité n'hésitez pas, foncez.

 



Commenter cet article

Shineydark 01/12/2017 11:48

Je l'ai testé à la Paris Games Week et j'avoue que j'avais pas envie de lâcher la manette.
Un futur achat pour moi, merci pour ton test qui confirme ce que je pensais sur ce jeu :)