Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venir

6 Novembre 2017 Publié dans #Divers

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Qui dit nouvelle année dit nouvelle édition de la Paris Games Week mais également nouvelle excursion en compagnie de l'ami abyssahx. J'en profite rapidement pour signaler que son jeu TETRA : Save the Tetras actuellement disponible sur Android devrait voir le jour sur d'autres plateformes, notamment certaines consoles de salon. C'est donc une nouvelle fois que nous sommes allés à l'assaut du salon parisien pour y passer une journée complète quasiment de l'ouverture jusqu'à sa fermeture, ce qui nous a laissé le temps de tester plein de choses et de discuter avec pas mal de monde même si nous n'avons pas pu tout voir, mais j'y reviendrai.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Nous avons décidé de consacrer toute la matinée à l'espace Made in France du salon et aux jeux indépendants. Après bien sûr être allés faire un coucou à l'ami Nemcoshow sur son super stand rétro. C'est donc de cette façon que nous avons pu découvrir et tester certains titres comme Hacktag, Genetic Disaster, Strikers Edge, Furious Bounce ou Dead in Vinland duquel nous avons reçu un joli petit kit presse à base d'informations, d'autocollants et d'un badge. Nous avons également pu retrouver des jeux déjà testés dans d'autres salons ou même à la maison comme DragoDino, Mr PAF, We All end Up Alone, Robothorium ou encore Swim Out. Quelques jeux ont attisé notre curiosité sans pour autant que nous les testions, pas mal de monde étant présent sur les différents stands, je pense entre autres à Think of the children, Huge Bang Bang ou encore Figment. Mon plus grand coup de coeur des jeux indés du salon va à Dead Cells dont j'espère avoir bientôt l'occasion de vous reparler.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Après une pause sandwich bien méritée nous nous sommes rendu à l'étage inférieur pour rejoindre Fabrice, un ancien collègue et poto Koch Médien avec qui nous avons poursuivi notre périple. Ce dernier m'a d'ailleurs fait un superbe cadeau. Après avoir passé quelques temps sur le stand de Koch Media à discuter avec quelques compatriotes blogueurs et les sympathiques RP de Koch Media qui m'ont une nouvelle fois offert une dédicace pleine d'amour ainsi qu'un tatouage de Yakuza sur l'avant bras gauche, nous sommes allés sur le stand Unties. Il s'agit d'une filiale japonaise de Sony orientée jeux indépendants où nous avons pu tester Tiny Metal un jeu de stratégie au tour par tour à venir plutôt mignon mais assez complexe à appréhender lors d'une simple démo. Last Standard était également présent, une sorte de jeu de combat dont les joueurs présents ne semblaient pas vouloir lâcher la manette.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Est ensuite venu le tour d'une exclusivité Microsoft que j'ai beaucoup aimé, un jeu de plateforme tout mignon dans lequel on incarne un renard, Super Lucky's Tale. La démo nous demandait de ramener leurs tête à de petites statues afin qu'elles nous ouvrent la voie tout en évitant divers pièges à base de trous et de boules de feu. Nous nous sommes ensuite lancés dans le test de nombreux jeux présents sur l'immense stand de Koch Media et nous avons commencé par Kingdom Come Deliverance dont nous avions eu une présentation l'an passé. La démo se passait durant un drame ayant fait de nombreuses victimes humaines et animales, je n'en dirai pas davantage mais nous étions quelques peu perdus, les indications à l'écran étaient sommaires. Je ne sais pas si cela était volontaire ou si elles seront ajoutées d'ici la sortie du jeu en début d'année prochaine.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Il était impensable que je ne teste pas Sonic Forces étant immensément fan de Sonic. Plusieurs phases de jeu étaient disponibles, une en 3D avec le Sonic actuel, une en 2D lors d'un combat de boss, une seconde phase en 2D avec le personnage que l'on peut créer dans le jeu et pour lequel nous avions le choix des armes, j'ai pour ma part opté pour un fouet électrique, et une phase d'équipe en 3D que je n'ai pas eu le temps de terminer mais dans laquelle j'ai incarné le Sonic actuel accompagné du personnage créé. Mon ressenti est plutôt bon et j'ai hâte d'avoir la version finale entre les mains, en tout cas je n'ai pas vu le temps passer et je me suis bien amusé.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Nous n'avons pas échappé à l'habituelle session de chant sur la version 2017 de Let's Sing avec un joli sac en cadeau pour notre performance, ou pour nous faire partir plus vite tant notre performance fût exceptionnelle, surtout celle d'abyssahx qui m'a battu à plates couture dans tous les modes de jeu, mais j'aurai ma revanche. Les Yakuza furent l'étape suivante avec le 6ème opus de la franchise qui sortira l'année prochaine, il était possible de jouer au scénario du jeu ou de se balader dans la ville. J'ai opté pour la deuxième options histoire de karaoketer, de neutraliser quelques malfrats et de passer du bon temps avec une jeune fille dans un établissement respectueux. En discutant avec cette demoiselle (dans le jeu hein...) c'est au moment de lui demander la couleur de ses sous vêtements que le jeu m'a remercié et indiqué que la démo était terminée, magnifique troll, j'ai bien ri même s'il s'agit surement d'une coïncidence.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Vinrent ensuite le tour de deux jeux également à venir et que j'attends beaucoup étant fan des licences, je veux parler de Dynasty Warriors 9 et de L'attaques des Titans 2. Le premier nous permettait d'incarner un personnage du clan Wei lors de la prise de possession d'une base. L'interface était minimaliste, je pense qu'elle est encore en développement mais j'ai constaté un net changement dans le Gameplay avec plusieurs actions effectuables comme étourdir les ennemis ou effectuer une attaque spéciale sans forcément user de combo. J'ai hâte d'en voir davantage. Je suis tout aussi impatient pour AOT 2 qui se déroulait fidèlement dans une scène de l'animé lorsque nos héros doivent défendre une tour abandonnée à l'exception que nous incarnions un personnage que nous avions créé pour l'occasion, une chouette idée. Le Gameplay se renouvelle peu mais il était déjà très efficace dans le premier opus. Il y avait également un stand ARK mais disposant déjà du jeu je ne me suis pas précipité dessus.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

Notre destination suivante fût le stand PlayStation où nous avons pu poser les mains sur Detroit Become Human, un futur must have de la console. Je m'avance peu en disant cela car en l'espace d'une vingtaine de minutes nous avons été projetés dans la peau d'un androïde chargé de résoudre un conflit entre un autre androïde domestique et ses propriétaires. Celui ci plein de colère avait pris sa jeune maitresse en otage, l'objectif étant donc de trouver des indices un peu partout et en recréant les scènes de meurtres afin d'avoir assez d'éléments pour calmer la situation. Bien évidemment en fonction des choix et choses effectuées ou non, l'issue de l'histoire vient à changer mais en bons gentlemen que nous sommes, nous avons tous eu une fin heureuse pour la petite famille. Graphiquement impressionnant et scénaristiquement prenant, j'attends désormais ce titre de pied ferme.

Paris Games Week 2017, le plein de jeux à venirParis Games Week 2017, le plein de jeux à venir

La journée s'est soldée sur le test du prochain Ni No Kuni dans lequel nous n'invoquons plus de petits monstres mais sommes aidés par des dizaines de petites bêtes qui attaquent l'ennemi et soignent notre personnage. A l'allure de Pikmin, ces petites bêtes permettent de renouveler complètement le Gameplay de la série pour quelque chose d'original et très plaisant, la bande son et les graphismes étant toujours d'une étonnante qualité. Après avoir dit au revoir à des amis rencontrés au long de la journée nous avons tous les trois filé manger un excellent burger chez Blend Hamburger, avant de prendre le train pour le retour. Une journée très chargée mais très plaisante malgré de nombreux stands que nous n'avons pas eu le temps d'aller voir, notamment celui de Nintendo très fourni en jeux 3DS et Switch ainsi que des jeux comme Dissidia, Dragon Ball Fighter Z, Shadow of the colossus que nous souhaitions tous tester mais dont le temps nous a privé de cette chance. Ce n'est néanmoins que partie remise et je garde une nouvelle fois un très bon souvenir de la Paris Games Week !

 



Commenter cet article

Piece of Geek 07/11/2017 10:20

Bel article, je suis dégouté de pas avoir pu vous croiser. Tu as pas test Vanishing Stars dans le box Made In France ? Pour moi c'était un de mes coups de coeur, ainsi que Leif's adventure dans le box indie.

En espérant te croiser l'année prochaine :)

aquab0n 07/11/2017 21:05

Hello oui c'est pareil on a pas pu voir tout le monde et malheureusement non plus tester tous les jeux présents dont ceux que tu as cités... mais je garde les noms pour me renseigner à leur sujet, merci !