[Test] Shoppe Keep

14 Octobre 2017 Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Steam

[Test] Shoppe Keep

Ceux qui me connaissent bien savent que déjà lorsque j'étais petit déjà je voulais être vendeur, bien que j'ai réussi à accomplir cela il y a bientôt deux ans IRL, les jeux demandant de gérer un magasin continuent de m'attirer. Shoppe Keep vous demande justement de vous occuper intégralement d'une petit échoppe qui un jour deviendra grande en vendant tout ce dont un aventurier de jeu vidéo pourrait avoir besoin. Potions, armures, champignons, bref vous devrez mettre en avant les produits qui sont susceptibles de se vendre en fonction de la clientèle et de la saison.

[Test] Shoppe Keep

Mon premier constat après avoir lancé le jeu c'est que je n'y comprenais pas grand chose, que l'interface n'est pas intuitive au premier abord et que les personnages ne sont pas particulièrement beaux. Il m'a fallu environ une heure et recommencer plusieurs fois ma partie pour bien comprendre le système de jeu. En effet au départ vous disposez d'une petite somme pour acheter quelques meubles et fournitures à vendre sauf que ce que je ne savais pas c'est que toutes les fournitures ne peuvent pas être placées sur tous les types de meubles. Du coup je ne pouvais rien mettre en avant et aucun client potentiel ne pouvait rien acheter.

[Test] Shoppe Keep

Tant que le magasin n'est pas ouvert au public vous allez pouvoir acheter divers meubles et agencer le magasin, une fois que vous ouvrez les portes, toutes les autres fonctionnalités restent disponibles. Pour approvisionner votre stock vous devrez passer commande via une tablette puis il faudra attendre un moment et récupérer la livraison dans l'arrière boutique. Il est également de votre devoir d'entretenir votre magasin pour que les gens aient envie d'y entrer, c'est à dire balayer lorsque des gens y déposent de la boue logée sous leurs bottes et réparer les meubles qui s'usent au fur et à mesure si besoin.

[Test] Shoppe Keep

Évidemment certaines personnes mal intentionnées tenteront de vous dérober des objets avant de s'enfuir en courant mais c'était sans compter sur le fait que vous savez utiliser la magie et votre épée. Il suffira donc de leur courir après avant qu'ils ne s'enfuient, leur régler leur compte avant de récupérer votre bien et au passage de balayer leur cadavre ou squelette selon la punition infligée. Vous gagnerez de l'argent vous permettant de vendre davantage, d'acheter plus de meubles et de produits et d’agrandir votre échoppe. Vous gagnerez également au fil du jeu des points pouvant être échangés contre des récompenses intéressantes.

[Test] Shoppe Keep

Je ne vais tout vous dévoiler mais ces points vous permettront de rendre votre magasin plus attractif, y compris pour des client mages ou druides qui n'achèteront pas les mêmes produits que les guerriers. Vous pourrez également faire appel à un combattant pour faire face aux menaces barbares qui en veulent à votre commerce ou encore louer les services de robots aux multiples fonctions. Graphiquement le jeu n'est pas très poussé mais on finit par s'y accommoder tout comme la musique qui se renouvelle peu mais que l'on finit par ne plus entendre tant il y a de choses à faire au magasin.

[Test] Shoppe Keep

Shoppe Keep est un jeu que j'ai trouvé très intéressant et qui dispose d'une marge de progression conséquente. Je me suis arrêté au bout de 10 heures de jeu pour réaliser ce test car je pense avoir fait le tour de ce qu'il a à offrir. Si vous aimez le genre autant que moi vous devriez rapidement y prendre goût malgré certains bugs, une direction artistique peu inspirée et un didacticiel uniquement en anglais pas très bien fichu. Cependant si je vous parle autant en bien de ce jeu c'est tout simplement que son concept est excellent et qu'après une prise en mains compliquée j'ai eu du mal à lâcher ma manette et à penser à autre chose qu'à l'agencement de mon magasin ces derniers jours. Bref j'ai adoré et j'ai hâte de voir ce que va donner le second opus prochainement disponible en Early Access sur Steam.

 



Commenter cet article