[Test] Culdcept Revolt

26 Septembre 2017 Publié dans #Tests jeux 3DS

Culdcept Revolt est un jeu de stratégie au tour par tour fortement inspiré du Monopoly et du jeu de cartes Magic. J'avoue que je me suis lancé dans ce jeu après être tombé sur quelques Trailers m'ayant rendu curieux car je ne connaissais pas du tout et apparemment le Culdcept existe depuis longtemps déjà, le premier jeu vidéo datant de l'ère de la Saturn et de la PlayStation première du nom au Japon. Dans le mode histoire vous incarnez un jeune Cepter capable donc de maitriser le pouvoir des cartes malheureusement amnésique qui va rejoindre un groupe de rebelles pour renverser le gouvernement qui serait à l'origine de son amnésie.

[Test] Culdcept Revolt

Le jeu se déroule de la façon suivante, votre personnage est présent sur le plateau de jeu tandis que vous détenez des cartes en mains. Au début de chaque tour vous en piochez une nouvelle et pourrez utiliser immédiatement une carte magie avant de lancer les dés vous indiquant de combien de cases vous allez devoir avancer. Selon le plateau vous devrez faire face à des intersections, il ne tient qu'à vous de choisir quelle direction vous souhaitez prendre. Une fois tombé sur une case vous allez pouvoir en fonction de celle ci poser un monstre qui la défendra au péril de sa vie.

[Test] Culdcept Revolt

Le but du jeu est d'obtenir un certain nombre de points de magie qui sera déterminé en début de partie. Ces PM sont aussi bien votre objectif que le moyen d'y arriver. Pour en obtenir il faudra passer par une case Checkpoint du plateau et en fonction du nombre de case qui vous appartiennent, défendues par vos monstres, vous en obtiendrez davantage. Vous allez devoir dépenser ces PM pour utiliser vos cartes qu'il s'agisse de sorts, de monstres ou d'équipement pour ces derniers. De plus ils seront nécessaires pour améliorer les cases que vous possédez mais en contrepartie si votre adversaire tombe sur cette case il vous devra davantage de PM s'il refuse ou perd le duel.

[Test] Culdcept Revolt

En effet lorsqu'un joueur tombe sur une case déjà gardée par le monstre d'un autre il a le choix de le défier en duel ou de simplement payer ce dernier pour son passage. Il faut savoir néanmoins que lancer un défi compte comme une action de fin de tour et il est parfois préférable de payer afin d'améliorer une de ses propres cases, de changer son type ou de switcher le monstre présent dessus. Si l'attaquant remporte le duel c'est à dire si l'attaque de son monstre dépasse les points de vie du défenseur, celui ci prend sa place tout en conservant les améliorations apportées à cette case.

[Test] Culdcept Revolt

Si au contraire l'attaquant n'arrive pas à battre le défenseur ou si le défenseur attaque le premier grâce à une compétence spéciale et réduit les points de vie de l'attaquant à néant, il conserve sa place et l'attaquant disparait. Si les points de vie d'un monstre défenseur diminuent il faudra attendre que son propriétaire passe un Checkpoint pour en regagner, d'ailleurs une fois qu'un monstre est placé sur une case il devra attendre ce même passage auprès d'un Checkpoint pour la défendre. Les cartes équipement sont jouées au moment du duel et permettent d'augmenter l'attaque ou la vie ou d'octroyer une compétence spéciale à un monstre.

[Test] Culdcept Revolt

Bien que cela soit déjà relativement complexe d'autres paramètres rentrent en compte, en effet chaque case que vous êtes susceptible de posséder est d'un certain élément (Eau, Feu, Terre ou Vent), tout comme les monstres. Ces derniers pouvant disposer en plus d'une compétence passive positive ou négative (ne peut pas équiper d'armure, se régénère après chaque duel...). Alors bien sûr un bonus sera attribué à un monstre du même élément que la case qu'il garde mais il en bénéficiera également si vous disposez de plusieurs cases d'un même élément. Il sera donc nécessaire d'analyser tout cela avant de vous lancer à corps perdu dans une bataille que vous êtes sûr de perdre, ce qui signifie aussi bien perdre un monstre qu'un tour sans parler des points de magie. Une fois l'objectif de PM atteint la partie est gagnée une fois un Checkpoint atteint, ce qui laisse une ultime chance à l'autre joueur de retourner la situation de diverses façons.

[Test] Culdcept Revolt

A la fin de chaque partie vous allez recevoir un certain nombre de points pouvant être échangés contre des paquets de cartes. Ces dernières vont vous permettre d'améliorer votre deck ou d'en créer un nouveau, sachant que vous pouvez en avoir jusqu'à 50 et qu'un deck contient 50 cartes. Graphiquement le jeu est lisible malgré la masse d'informations données lors des différentes parties, les cartes ne sont pas toutes très inspirées mais il est très sympa de les collectionner. La durée de vie dépendra de votre motivation à parfaire votre deck en affrontant l'ordinateur au travers du mode histoire et du mode duel ainsi que d'autres joueurs en local ou en ligne.

[Test] Culdcept Revolt

Ce Culdcept Revolt est une très bonne découverte, d'autant plus qu'il débarque sur console portable, ce qui est parfait comme type de jeu pour les transports grands comme petits trajets étant donné qu'il est possible d'effectuer une sauvegarde rapide à chaque tour. Comme je le disais c'est un type de jeu que je ne connaissais absolument pas mais qui mériterait d'être mis davantage en avant avec peut-être une version mobile du jeu et un sous-titrage en français. Si vous appréciez les jeux de plateau, les jeux de cartes ou les jeux de réflexion tout simplement ce titre devrait vous plaire avec bon nombre de stratégies possibles et une difficulté croissante en mode histoire vous permettant de bien appréhender toutes les ficelles du jeu.

 



Commenter cet article