[Test] Nidhogg 2

24 Août 2017 Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Steam

[Test] Nidhogg 2

Nidhogg est de retour plus beau que jamais. Après avoir été très apprécié des joueurs il y a déjà trois ans avec un premier opus minimaliste à souhait dans ses graphismes mais très intéressant dans son concept, le voici de retour et il ne s'agit plus seulement d'escrime. Il s'agit principalement d'un jeu multijoueurs dans lequel vous allez affronter votre adversaire en local ou en ligne afin de gagner la partie de l'arène qu'il garde. Concernant le principe de base du jeu je me permets de vous renvoyer vers mon test de Nidhogg premier du nom.

[Test] Nidhogg 2

La première chose qui saute aux yeux lorsque l'on compare ce titre à son prédécesseur c'est sans aucun doute son aspect graphique. Très coloré avec davantage de détails, on ne contrôle non plus un simple "Stickman" mais bel et bien un personnage qu'il vous est possible de personnaliser avant chaque session de jeu. De la tête aux pieds en passant par la couleur, vous ne pourrez pas dire que si vous avez perdu une manche face à un ami c'est parce que vous pensiez être l'autre personnage, il va falloir assumer. Les décors sont plus nombreux et plus beaux également dans un style particulièrement décalé que j'aime beaucoup.

[Test] Nidhogg 2

Bien évidemment les améliorations apportées à ce titre ne sont pas que graphiques, les niveaux proposés sont bien plus nombreux que les quatre du premier opus. Par ailleurs de nouvelles armes font leur apparition et c'est pour cette raison que je vous disais qu'il ne s'agit plus seulement d'escrime dans ce jeu. On retrouvera cependant la rapière mais vous pourrez très bien combattre avec une grosse épée à la main, un poignard ou bien un arc. Chaque arme a ses forces et ses faiblesses : vitesse, portée, avantage ou désavantage face à un certain type d'arme...

[Test] Nidhogg 2[Test] Nidhogg 2

Au niveau des modes de jeu tout commence avec un mode arcade qui vous permettra d'affronter d'affilée différents adversaires dans différents niveaux avec différentes armes. Vous l'aurez compris il sert principalement de didacticiel, pour ma première tentative il m'a fallu moins de 18 minutes pour en venir à bout. On retrouve ensuite les modes multijoueurs à savoir en ligne avec ou sans classement et en local avec la possibilité de s'affronter dans de simples ou matchs ou en tournoi. Des options appelées "Cheats" en plus du choix des armes disponibles sont proposées pour plus de fun, vous trouverez la liste ci dessus.

[Test] Nidhogg 2

Nidhogg 2 reprend exactement le concept de son grand frère mais l'embelli avec brio. Alors oui l'esthétique est particulière mais j'aime beaucoup le côté cartoon zombie donné aux personnagex et le gore qui ajoute du fun au tout. Les ajouts sont intéressants, il faudra repenser sa stratégie pour être à nouveau au top niveau. Je regrette un peu le manque de challenge du mode solo et le fait qu'on ne débloque pas de nouvelles choses au fur et à mesure du jeu comme par exemple des éléments de personnalisation. C'est une nouvelle fois une réussite pour le studio Messoff qui pour une quinzaine d'euros pourra vous tenir en haleine un moment avec des amis motivés.

 



Commenter cet article