[Test] Agents of Mayhem

15 Août 2017 Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Steam

[Test] Agents of Mayhem

Agents of Mayhem raconte l'histoire d'une organisation composée de nombreux personnages aux caractères et origines bien différentes. Mayhem combat les agissements du vil Docteur Babylon et ses compères dans la ville de Seoul, dans le futur bien évidemment. Même si on peut le croire, ce jeu n'a rien à avoir avec un éventuel nouvel opus de Saints Row bien que la direction artistique s'en soit clairement inspirée en raison de l'équipe de développement à savoir Volition qui reste la même. Attendez vous à un univers déjanté et survitaminé sur une carte en monde ouvert plus proche du champs de bataille que de la ville.

[Test] Agents of Mayhem

Dans Seoul vous allez avoir de nombreuses choses à faire. La plupart du temps votre équipe sera composée de trois membres que vous aurez minutieusement sélectionnés parmi les douze disponibles à condition de les avoir débloqués. Pour cela vous devez avoir accompli les missions personnelles des héros dans lesquelles vous n'incarnez qu'eux. En effet j'ai parlé d'une équipe de trois personnages et vous pourrez à n'importe quel moment switcher entre eux afin de profiter des capacités d'un autre personnage ou tout simplement pour en laisser un autre se reposer quelques temps.

[Test] Agents of Mayhem

Bien évidemment le Gameplay de chaque personnage est radicalement différent sinon cela n'aurait pas d'intérêt d'en proposer autant. Ils disposent chacun d'armes différentes, d'une attaque secondaire qui se recharge dans le temps, de compétences améliorables avec le gain de niveau mais surtout d'une attitude et d'un Mayhem différents. Le Mayhem c'est la super méga attaque balèze de chaque personnage lorsque la jauge éponyme est remplie à force de zigouiller du méchant. A noter que les effets des armes ainsi que leur portée et leurs dégâts sont bien différents les unes des autres, il faudra donc vous composer l'équipe qui convient le mieux à votre style de jeu.

[Test] Agents of Mayhem

Au fur et à mesure que vous améliorerez vos personnages, que vous en débloquerez mais également que vous remplirez diverses missions, la base de l'organisation va également gagner en niveaux. Vous pourrez y acheter de la technologie utilisable en combat pour dérouiller sévère ou pour améliorer votre équipement. De nombreuses autres choses peuvent être débloquées au fur et à mesure que la base s'agrandit, notamment des améliorations passives permettant à vos personnages de gagner davantage d'expérience ou de récupérer le turbo de leurs véhicule plus rapidement pour ne citer que ces deux là.

[Test] Agents of Mayhem

Plus vous remplirez de missions plus vous obtiendrez de l'armement intéressant pour chaque personnage avec des effets différents, encore une fois à adapter en fonction de votre style de jeu et pourquoi pas créer une équipe complémentaire pour se sortir d'un maximum de situations. A ce sujet, pas moins de quinze niveaux de difficulté sont proposés et ils vous est possible de rejouer les missions principales du jeu dans celle de votre choix une fois celui ci terminé. A savoir que la difficulté conseillée au cours de l'aventure augmente en même temps que votre progression ainsi que de celle de vos personnages.

[Test] Agents of Mayhem

Graphiquement je trouve le jeu très beau avec son côté Cell Shading cartoon, il est fluide et ça pète de partout, c'est un réel plaisir ne serait que de s'y balader pour quelques missions secondaires. Côté bande son rien de fantastique mais ça reste sympa, on regrettera par contre l'absence de français qui force à lire des sous titres et ce même durant l'action, ce qui peut parfois s'avérer compliqué. Côté durée de vie, on partira sur une base d'une quinzaine d'heures pour en finir avec les missions du jeu mais les nombreuses difficultés proposées tiendront en haleine bien plus longtemps les plus courageux.

[Test] Agents of Mayhem

Agents of Mayhem est une excellente surprise. J'avais peur que les développeurs jouent la carte de la facilité et nous proposent un copié collé du dernier Saints Row et bien on en est loin. Même si l'interface y ressemble fortement les nombreux Gameplay proposés que l'on peut combiner grâce à l'équipe de héros sélectionnés et l'histoire de chacun d'entre eux, je me suis plongé totalement dans cet univers déjanté. Alors certes aucun mode multijoueurs n'est proposé mais pour ma part il ne me manque pas. Le dynamisme du jeu, ses possibilités de personnalisation et cette sensation de progression permanente des personnages m'ont totalement séduit et je vous recommande par conséquent ce titre si vous appréciez un tant soit peu le genre.

 



Commenter cet article

Chris 15/08/2017 23:29

On voit vraiment que c'est un blog, le jeu n'a aucune identité. la technique est proprement scandaleuse (clipping infâme en tête de liste) Volition s'est clairement perdu en voulant mélanger "Borderlands" et "Saint Row" sitôt acheté, sitôt remboursé. Quoiqu'on en dise le jeu n'est pas un navet dans l'âme mais c'est une pâle copie de ce qui existe déjà et qui ne parvient à faire mieux.

aquab0n 16/08/2017 07:14

Oui c'est un blog, et tu y es d'ailleurs le bienvenu. Tu as le droit de ne pas être d'accord avec moi mais si mon avis ne t'intéresse pas tu n'es pas obligé de le consulter ;)