[Test] RPG Maker Fes

20 Juillet 2017 Publié dans #Tests jeux 3DS

[Test] RPG Maker Fes

RPG Maker est à la base un logiciel permettant de créer un RPG sans aucune connaissance de programmation avec de nombreux outils, sprites et musiques facilement combinables via une interface simple. Ma connaissance de cette suite est assez limitée n'ayant pas l'imagination pour me lancer dans la création d'un jeu complet, je me suis contenté de jouer aux jeux créés par d'autres joueurs. Cela remonte déjà à il y a plus d'une dizaine d'années et j'ai toujours trouvé ça impressionnant. L'arrivée de ce logiciel sur console portable et plus précisément sur 3DS m'a semblé une excellente idée d'où mon intérêt pour ce titre.

[Test] RPG Maker Fes

En lançant le jeu pour la première fois j'ai décidé de tenter la création d'un petit jeu qui ne durerait que quelques minutes et bien que les menus soient on ne peut plus clairs, je me suis trouvé totalement perdu et surtout je n'avais aucune idée de l'ordre des choses à faire que je devais suivre. En effet le gros point noir de cette partie du jeu à mon sens est l'absence de didacticiel ce qui m'a fait renoncer à pas mal d'idées que j'avais en tête pour mon mini-jeu. Il faudra que j'attende des didacticiels créés par des fans et postés sur Internet pour continuer, dommage.

[Test] RPG Maker Fes

En excluant ce manque de marche à suivre on constate que tous les éléments nécessaires sont présents. Création de la carte du monde, personnages (ainsi que leurs classes et leurs sorts), bâtiments, monstres, objets et bien d'autres choses sont de la partie pour des possibilités nombreuses même si les éléments proposée auraient pu être quant à eux plus nombreux. La création d'évènements vous permettra de gérer les dialogues, les changements d'expression faciale des personnages, les décors, etc. C'est sûrement cette partie du jeu qui aurait mérité le plus un didacticiel.

[Test] RPG Maker Fes

Ecrire tous ces dialogues se veut fastidieux, cela est certes facilité grâce à l'utilisation du stylet mais le clavier est uniquement disponible en QWERTY ce qui est assez troublant... Il y a de nombreuses petites choses comme cela qui seraient facilement améliorables par le biais d'une mise à jour et j'espère la voir débarquer prochainement. Si j'ai donc pour l'instant laissé de côté la création de mon petit jeu, je n'ai pas pour autant laissé tomber RPG Maker FES car ce qui m'intéressais déjà le plus au départ dans ce titre est la possibilité de télécharger les jeux mis en ligne par la communauté pour y jouer partout avec ma petite 3DS. Il est d'ailleurs regrettable que le nombreux de jeux crées et téléchargés soient limités à une quinzaine sans passer à la caisse.

[Test] RPG Maker Fes[Test] RPG Maker Fes

Graphiquement le jeu ne propose que de la 2D, ce qui n'est pas pour me déplaire d'une part car cela facilite l'utilisation du logiciel mais également car il fait remonter une certaine nostalgie des débuts des RPG tour par tour. Concernant la musique, on manque de contenu et c'est bien dommage, d'ailleurs ce n'est pas la seule chose qui manque. En effet de nombreux éléments auraient pu être ajoutés au titre sans devoir passer par la case DLC et c'est sans doute ce qui m'a le plus déçu, la volonté des développeurs de se faire de l'argent avec des sprites supplémentaires disponibles gratuitement sur les versions PC du soft.

[Test] RPG Maker Fes[Test] RPG Maker Fes

RPG Maker Fes est à mon sens une demi réussite. L'idée de permettre aux joueurs de créer leur propre RPG n'est pas nouvelle mais sur console portable je trouve l'idée excellente, les menus et outils sont d'ailleurs utilisables assez facilement une fois qu'on a trouvé seuls comment s'en servir, les tutoriaux manquant à l'appel. Entre cela, le clavier QWERTY et l'appel au téléchargement de DLC payants, je me dis que le potentiel n'a pas été exploité soit par manque de finitions, soit par une trop grande volonté de faire de l'argent sur le dos des joueurs les plus créatifs. En espérant que cela s'arrange dans les prochains temps je m'éclate à jouer aux RPG de la communauté sur ma petite 3DS et c'est pour ça que j'adore ce titre dont l'avenir dépendra autant de la bonne volonté de ses développeurs que de la créativité de sa communauté.

 



Commenter cet article