[Test] Tekken 7

17 Juin 2017 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Tekken 7

Tekken 7 est enfin arrivé après de longues années d'attente et il a fait de nombreuses promesses, notamment une qui me tenait à coeur, celle de mettre un terme à l'affrontement entre Kazuya et Heihachi. Même si vous n'avez approché que de peu cette célèbre saga de jeux de combats en 3D il y a de fortes chances pour que vous sachiez ce qui sépare les deux hommes pourtant père et fils mais si ce n'est pas le cas je préfère vous laisser découvrir cela par vous même. Le mode histoire du jeu raconte donc à travers les yeux d'un journaliste personnellement impliqué dans ce conflit toute l'histoire des Mishima depuis la rencontre de Heihachi et sa femme Kazuya jusqu'au terme de cet affrontement familial. Vous pouvez trouver ce jeu ainsi que son édition collector comprenant une superbe figurine chez Micromania.

[Test] Tekken 7

Dans ce mode histoire vous allez surtout assister à des cinématiques, j'ai personnellement très apprécié mais les néophytes de la série risquent de ne pas accrocher autant. Une fois celui ci terminé, on vous propose un micro mode histoire composé d'un seul et uniquement combat pour chacun des autres personnages. C'est plutôt sympa et cela permet d'apprendre la relation entre certains protagonistes voire l'identité de certains, notamment celle de Gigas. Malheureusement j'ai trouvé tout cela un peu juste quantitativement parlant. Commencer par ce mode histoire m'a tout de même permis de me refaire la main sur le jeu ainsi que sur les nouveautés qu'il apporte.

[Test] Tekken 7

Outre une physique plus lourde des personnages retombant par conséquent plus rapidement au sol empêchant ainsi l'abus de combos lorsque l'adversaire est en l'air, Rage Art, Rage Drive et Power Crush sont surement des termes que vous ne connaissez pas encore et nous allons y remédier. Le Power Crush est une technique qui va vous permettre de placer vos combos plus facilement, il s'agit d'une contre attaque composée d'un simple coup avant enchainement qui ne vous dispense pas d'encaisser les dégâts mais qui aura pour effet de déstabiliser l'adversaire vous permettant de lancer votre combo. Le Power Crush ne fonctionne que sur les attaques de front et en l'air, les attaques basses et les prises permettent donc d'éviter les abus.

[Test] Tekken 7

Lorsqu'un personnage ne dispose plus de beaucoup de vie il entre en mode rage qui va lui offrir sur un plateau d'argent une chance de retourner le combat. Il n'y a que trois possibilités pour qu'un personnage sorte du mode rage, la fin du match, ou le lancement du Rage Art ou du Rage Drive. Le Rage Art est une attaque surpuissante avec micro cinématique à l'appui pouvant être déclenchée à l'aide d'un seul bouton en mode rage. Le Rage Drive quand a lui, à l'image du Power Crush sans encaissement de dégâts, stoppe net le combo de l'adversaire et le déstabilise permettant au lanceur de reprendre le dessus en enchainant.

[Test] Tekken 7

Une fois le mode histoire bouclé vous avez toujours la possibilité de vous lancer dans les affrontements en ligne mais une chasse aux trésors est tout aussi envisageable. En effet en plus du multijoueurs local et du mode arcade, un mode chasse aux trésors est présent vous permettant d'enchainer les combats avec de l'argent et des objets de personnalisation de plus en plus intéressants à la clé au fil des combats. Si je suis très friand des jeux où de nombreuses choses sont déblocables, je regrette cependant l'absence d'un simple mode versus contre l'IA. Les modes Time Attack et Survie sont également aux abonnés absents, et je ne parle pas du Tekken Ball dont j'espère le retour depuis de longues années.

[Test] Tekken 7

Graphiquement le jeu est beau même si le rendu bien que réussi donne l'impression qu'il a déjà quelques années, principalement certains visages, mais le tout reste très propre. La bande son n'a rien d'exceptionnel mais finalement on n'y prête pas attention très longtemps. Concernant les voix j'ai bien rigolé, en effet chaque personnage parle sa propre langue.. et ils se comprennent comme si l'esprit sain était descendu sur eux. Le théâtre permet non seulement de revoir les cinématiques du jeu achetées ou débloquées mais également celles de tous les jeux précédents et c'est un pur bonheur à regarder ou plutôt à revoir. Le Jukebox fait de même pour mon plus grand plaisir.

[Test] Tekken 7

Tekken fait son grand retour avec ce septième épisode tout ce qu'il y a de plus réussi, le plaisir de jeu est là, la frustration est moindre par rapport au précédent épisode et ses combos à rallonge, la personnalisation et les bonus sont vraiment très appréciables. Le gros point noir de ce Tekken 7 à mon sens c'est l'absence de modes de combat hors-ligne, même un simple mode versus contre l'IA avec choix de l'adversaire et d'autres paramètres pratiques au plaisir de jeu, mais je garde l'espoir de le voir apparaitre avec une future mise à jour. Bref si vous avez un jour aimé Tekken, même si cela remonte au troisième opus sur PS1, celui ci devrait clairement vous plaire mais si vous êtes allergiques aux jeux de combat en 3D, il ne pourra malheureusement rien pour vous.

 



Commenter cet article