[Test] LocoRoco Remastered

15 Juin 2017 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] LocoRoco Remastered

Comme ce fût le cas pour PaRappa The Rapper il y a quelques semaines, Sony nous gratifie à nouveau d'un classique issue tout droit de leur collection de jeux cultes avec des graphismes améliorés. Alors que la Terre dormait paisiblement, elle fût attaquée et plus précisément ses habitants par de très nombreux petits monstres noirs volants appelés Moja. Leurs victimes, les Locos, de petites boules à tête de croisement de Pikmin et de Snorky, ne sachant pas faire grand chose à part rouler et chanter comme les Lum's de Rayman Origins/Legends ne purent se défendre correctement et c'est donc la planète qui se mis à bouger dans tous les sens pour tenter de les protéger.

[Test] LocoRoco Remastered

Si je cite autant de références c'est avant tout pour ceux qui n'ont pas connu le jeu à sa grande époque, il y a plus de 10 ans, c'est donc surement lui qui a inspiré certaines d'entre elles. Vous n'allez pas donc pas incarner directement les Locos mais plutôt la planète sur laquelle ils vivent, vous pourrez faire pencher le décor d'un côté ou d'un autre afin de diriger les Locos, trembler pour les faire sauter, trembler encore davantage pour les faire fusionner et déclencher un orage pour les diviser si plusieurs sont déjà fusionnés. Il y a plusieurs types de Locos aux voix et bouilles différentes qui vous attendent à travers les 40 niveaux du jeu.

[Test] LocoRoco Remastered

Le but du jeu est tout simplement d'arriver à la fin du niveau en évitant certains pièges et en réagissant grâce aux commandes susmentionnées en fonction de la situation. Par exemple certains passages étroits nécessiteront que nos chers amis soient individualistes sans pour autant en oublier derrière car si certains Locos restent hors de l'écran trop longtemps il se feront détruire par les envahisseurs. Sur votre chemin vous aurez l'occasion de ramasser de nombreuses choses telles que des fleurs spéciales faisant apparaitre un nouveau Loco, le maximum dans un niveau étant d'une vingtaine.

[Test] LocoRoco Remastered

Le jeu se veut très facile en ligne droite mais le terminer à 100% l'est beaucoup moins. Entre les Locos cachés sous forme de fleurs, les bonhommes à secourir et les nombreuses baies à collecter vous en aurez pour des heures si vous êtes suffisamment persévérant. Graphiquement le jeu est sublime et la refonte lui a réellement fait du bien avec toutes ses couleurs et ses animaux étranges, petit bémol, les cinématiques n'ont pas été retravaillées et l'on sent bien le poids des années sur leurs frêles épaules. Musicalement le jeu est top, les mélodies je pourrais les écouter toute la journée et me les chanter la nuit dans la tête tellement c'est entrainant, de quoi rendre un dépressif joyeux et épanoui rien à qu'à son écoute.

[Test] LocoRoco Remastered

LocoRoco étant déjà un incontournable pour l'époque, il réitère son exploit sur PlayStation 4 avec sa version Remastered. Avec un mode histoire qui vous tiendra déjà en haleine plus de 5 heures en ligne droite, vous aurez tout le loisir de découvrir également la possibilité de personnaliser votre petite maison, de jouer à des mini-jeux et de créer vos propres niveaux comme ce fût le cas dans la version d'origine. Malheureusement aucun contenu supplémentaire n'a été ajouté à cette version même si le jeu est déjà très amusant pour tous les âges, très beau à voir et entrainant par sa bande son. Vous l'aurez compris si vous ne connaissez pas la licence foncez, vous ne pourrez pas être déçu, mais si au contraire vous la connaissez déjà par coeur ne vous attendez pas à de quelconques bonus, si ce n'est les trophées.

 



Commenter cet article

Mémoire de joueur 15/06/2017 20:57

Comme à la grande époque un petit commentaire sur ton blog ^^ Pourtant je n'ai rien à dire, j'ai fais les deux Loco Roco sur PSP et ce sont effectivement des supers jeux pour portables, c'est divertissant et cool, je suppose que c'est bien aussi sur PS4 :)