[Test] Nadia Was Here

1 Juin 2017 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Nadia Was Here

Alors qu'elle n'était qu'une enfant, le début du jeu nous montre une scène où l'on voit Nadia abandonnée dans un lieu désertique et sans souvenirs. Après avoir été recueillie par des bandits, on en déduit rapidement que ce sont eux qui ont élevé l'enfant perdue puisque nous aidons Nadia à s'échapper d'une prison. Peu de temps après elle va faire la connaissance de Hogan, un guerrier au bouclier et de Tereshan, un mage en devenir qui ont tous deux leurs raisons de se joindre à sa quête, comprendre ce qui arrive au monde qui semble souffrir d'une étrange maladie. Je n'en dirai pas davantage là dessus pour ne pas vous Spoiler car le scénario est vraiment prenant.

[Test] Nadia Was Here

Le jeu propose de nombreuses énigmes au travers de donjons dans lesquels vous devrez trouver votre chemin et débloquer les accès à l'aide de blocs et autres subterfuges. Vous aurez tout le loisir de détruire des blocs avec des rochers, de faire tourner des interrupteurs ou encore de faire brûler des plantes à l'aide de bongos enchantés. Néanmoins ces énigmes aussi bien élaborées soient elles ne sont pas le seul obstacle auquel vous devrez faire face, il vous faudra également combattre car le jeu se veut principalement être un RPG.

[Test] Nadia Was Here

Ces combats se déroulent au tour par tour sur trois plans, chacun de vos personnage occupant l'un de ces plans. Ils chargent en permanence la compétence que vous avez sélectionné pour eux et attaquent sur le même plan dès qu'elle l'est, tout en sachant que les ennemis font de même. Vous avez cependant toute liberté en ce qui concerne les déplacements, vous pouvez à n'importe quel moment et autant de fois que vous le souhaitez, intervertir la place occupée par deux personnages, cela permettant de jouer certaines stratégies en fonction de la situation. Mais n'oubliez pas, l'ennemi peut faire de même.

[Test] Nadia Was Here

Vous l'aurez bien compris chacun de nos trois héros fait partie d'une classe de personnage différente et dispose donc de compétences et d'armes qui lui sont propres. Il n'y a pas de notions d'expérience ou de niveaux dans le jeu, toute la progression se fait à base d'amulettes à trouver et à améliorer à l'aide de poudre récoltée sur les ennemis et d'argent. Ce dernier vous permettant également d'acheter des consommables pour vous soigner en combat, les objets pouvant être utilisés à n'importe quel moment et à volonté. En ce qui concerne les compétences de Nadia, Hogan et Tereshan, ils ont chacun leur méthode d'apprentissage.

[Test] Nadia Was Here

Nadia étant une voleuse, elle dispose d'une capacité lui permettant de voler des objets aux ennemis, notamment des armes qu'elle pourra également trouver d'autres façons. Cela lui permettra d'utiliser d'autres attaques comme infliger du poison ou davantage de dégâts en fonction des points de vie qu'il lui reste. Hogan ne fait qu'effectuer des attaques physiques mais il peut sélectionner le bouclier de son choix, chacun ayant un effet différent. Il pourra changer à volonté à tout moment lors des combats pour gagner en défense contre les attaques physiques, les attaques magiques ou encore gagner en attaque ou attaquer tous les ennemis à la fois.

[Test] Nadia Was Here

Tereshan étant toujours un apprenti mage, il dispose d'une compétence lui permettant d'apprendre certaines attaques magiques ennemies. Il pourra ainsi apprendre à soigner vos personnages de différentes façons, à faire des dégâts de magie à un ou plusieurs ennemis à la fois et j'en passe. Une fois qu'une compétence est apprise elle sera utilisable en permanence. Graphiquement nous sommes sur du rétro inspiré par les ordinateurs aux jeux en 8/16 bits mais le rendu est vraiment joli. La bande son est également très agréable tout au long de l'aventure et le jeu se joue aussi bien à la manette qu'au clavier. La durée de vie est plus que correcte (16 heures en ligne droite pour ma part) mais dépend de votre aptitude à résoudre les énigmes (j'ai été contraint à demander de l'aide sur les dernières...) avec en plus de nombreux collectables à dénicher pour finir le jeu à 100%.

[Test] Nadia Was Here

Nadia Was Here est une excellente surprise et même un coup de coeur. Les nombreuses énigmes proposées ne sont pas aussi faciles qu'on pourrait le croire malgré la simplicité des outils à votre disposition pour en venir à bout. De plus le système de combat se veut original avec une progression qui l'est tout autant, chaque personnage disposant d'une manière différente de devenir plus fort. Je ne parle même pas du scénario qui m'a porté d'un bout à l'autre de l'aventure sans voir le temps défiler avec toujours cette envie d'en savoir plus. Si je devais reprocher quelque chose au jeu c'est qu'il est uniquement en anglais mais si vous aimez un tant soit peu réfléchir et les RPG originaux aux combats qui demandent une attention constante, je vous le recommande vivement.

 



Commenter cet article