[Test] PaRappa The Rapper Remastered

7 Avril 2017 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] PaRappa The Rapper Remastered

PaRappa The Rapper est un titre qui nous vient tout droit de l'ère PlayStation première du nom et c'est avec nostalgie que je vois encore la pub qui passait à la télé à cette époque là. Nous y incarnons un petit chien à bonnet orange au léger look de rapeur des années 90 qui n'a qu'une seule chose en tête, impressionner la fille de ses rêves qui fait partie de son groupe d'amis, Sunny Funny. Pour cela à chaque situation qui pourrait lui permettre de se mettre en valeur à ses yeux, il fait un rêve pendant lequel il apprend en chanson auprès d'un maître différentes choses qui pourraient lui attirer les faveurs de sa bien aimée, la défendre de vilains garçons grâce au karaté, apprendre à conduire pour l'emmener partout, etc...

[Test] PaRappa The Rapper Remastered

Ce qui m'a sauté au yeux en le lançant pour la première fois, c'est que les cinématiques du jeu n'ont absolument pas été retravaillées pour l'occasion et on se retrouve avec des cinématiques vieilles de vingt ans totalement pixelisées, tout comme les menus de ce dernier d'ailleurs. Cela est d'autant plus dommage que les phases de Gameplay pendant lesquelles vous allez jouer à ce jeu de rythme original disposent de graphismes tout ce qu'il y a de plus agréable à l'oeil pour l'heure actuelle. On constate de la fainéantise de la part des développeurs clairement regrettable.

[Test] PaRappa The Rapper Remastered

Le Gameplay est assez simple à assimiler, vous allez donc en chanson devoir répéter les paroles de vos différents maîtres en appuyant sur les bonnes touches au bon moment. Il vous faudra donc bien prendre connaissance du rythme des chansons et mémoriser les passages pendant lesquels vous devrez participer car ce n'est pas la musique que vous devrez reproduire mais bel et bien les paroles de vos ainés. Il y a au total six chansons, sachant que seules les trois premières peuvent être jouées en mode facile.

[Test] PaRappa The Rapper Remastered

Etant un habitué des QTE le jeu ne m'a posé de problème que durant la quatrième chanson qu'il m'a fallu recommencer des dizaines de fois alors que j'ai sans problème terminé toutes les autres en mode normal du premier coup. En fonction de votre performance, celle de PaRappa se verra attribuer une note toutes les deux phrases. Pour terminer un niveau il ne faudra pas obtenir la note la plus basse à la fin d'un couplet et terminer sur une note positive en fin de chanson. Si avoir une bonne note à la fin de chaque chanson n'a pas été bien difficile, il m'a en revanche été impossible d'atteindre la note maximale sur n'importe laquelle des chansons, le Freestyle étant nécessaire et reposant sur une mécanique qui m'échappe encore.

[Test] PaRappa The Rapper Remastered[Test] PaRappa The Rapper Remastered

Le jeu est par conséquent identique en tout point à celui de l'opus PS1 en excluant l'amélioration graphique des phases de Gameplay. La bande sont est également la même pour mon plus grand bonheur, je suis réellement fan de ces productions originales, d'ailleurs après avoir joué à cette version remasterisée j'ai passé toute la nuit avec des "KICK ! PUNCH !" dans la tête. Si vous maîtrisez d'ordre général les jeux de rythme sur les consoles de Sony vous ne dépasserez pas l'heure pour voir le bout de celui ci. Finalement le meilleur de ce jeu a été conservé mais je suis tout de même très déçu par le manque de travail global effectué sur le titre.

[Test] PaRappa The Rapper Remastered

PaRappa the Rapper est un incontournable grâce à son originalité et je recommande à tous ceux appréciant un tant soit peu les jeux de rythme de s'y essayer. Néanmoins en raison d'un travail effectué uniquement sur les graphismes des phases de jeu de ce titre je ne peux vous conseiller d'y investir la quinzaine d'euros nécessaire que si vous n'avez aucun autre moyen de vous procurer sa version originale. Je suis réellement attristé par le peu de nouveautés apportées à cette référence du jeu vidéo de l'époque car même si je vous le recommande chaudement en version originale, sa version remasterisée ne lui apporte rien, si ce n'est le support.

 



Commenter cet article