[Test] Nioh

13 Février 2017 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Nioh

Sincèrement Nioh n'est absolument pas ce à quoi je m'attendais. Je me suis dit voilà encore un énième jeu d'aventure, une resucée de The Witcher sans le style. J'étais complètement à coté de la plaque. Voyons donc cela plus en détails.

[Test] Nioh

Nioh est un A-RPG qui tend davantage vers l'action que vers le RPG. Par contre dès les premières minutes, il donne le ton. Nioh n'a rien de facile. Exigeant, technique il vous met dans la peau d'un guerrier qui manie l'épée comme un samouraï (et pour cause...). Ne vous y trompez pas, si vous n'êtes pas familier des combats à la Witcher/Bloodborne/Dark Souls, vous allez en baver. Nioh même si toutes les personnes avec qui j'ai pu en parler le trouvent moins difficile que les titres précédemment cités, il n'en demeure pas moins complexe (pas compliqué mais complexe), tendu et très stratégique. Une aggro mal placée est synonyme de mort, que ce soit sur ce combat ou le suivant car il vous aura manqué cette petite potion qui fait la différence. Outre ce challenge, il vous faudra appréhender le menu un peu trop étendu à mon goût (même s'il reste plus convivial que sur un Dark Souls, il n'en demeure pas moins bordélique).

[Test] Nioh

Bon par contre, attendez vous à mourir souvent... très souvent... Mais attention, n'allez pas croire non plus qu'il s'agit d'un jeu sans personnalité. Si les premiers pas rappelleront sans aucun doute les citadelles sombres et dangereuses de ses cousins (DSIII et Bloodborne notamment) Nioh change considérablement de rythme dès lors que vous commencerez à vous équiper. La courbe de progression de difficultés des mobs est parabolique alors que celle du stuff est exponentielle, de fait, on démonte du méchant à tour de bras et là, le jeu devient véritablement jouissif. Et on s'affranchit grandement du farm inhérent à ce type de jeu (même si la recherche de stuff reste importante). Ici, on sent que les développeurs ont surtout misé sur le style et la maîtrise de combat, on le constate d'ailleurs par la variété d'armes à disposition et qu'il vous faudra maîtriser ! Si si !

[Test] Nioh

La première phase de haute difficulté sert d'apprentissage, celui de la prudence et de la bonne gestion du personnage. Et une fois cette étape franchie, on commence à prendre son pied dans les combats, à développer des tactiques, y compris contre les trashmobs. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire, mais pas de panique, le challenge reste régulièrement au rendez-vous. Le jeu est bien rythmé et il vous garantie de nombreuses heures à arpenter ce monde médiéval (quoique, on se situe plus en amont dans le temps mais bon...). Le choix de progresser dans des zones de jeu plutôt que dans un monde véritablement ouvert reste appréciable en cette période où tout le monde sort son open-world.

[Test] Nioh

Graphiquement, ce n'est pas une tuerie, j'ai d'ailleurs eu du mal à comprendre le paramétrage vidéo du début du jeu... Personnellement, je ne vois aucune différence quel que soit le réglage effectué (Ceci dit, j'ai une hypothèse, je pense que le framerate est également ajusté par ma télé). Je suis preneuse si quelqu'un peut me l'expliquer concrètement ! Après Nioh reste très beau, les effets de lumière sont sympathiques, mais on regrettera grandement les effets foireux qui éclairent à travers les murs... Genre l'orage... Par contre, on remarquera sans mal le soin apporté aux monstres et ennemis en tous genres, mais également aux textures environnementales (Roches, terre, bois...). J'ai même eu quelques sursauts d’effroi devant certains particulièrement épouvantables.

[Test] Nioh

Sur un plan sonore, l'ambiance générale est très réussie, parfaitement adaptée à la progression du héros. La musique est discrète mais bien rythmée (enfin on va dire adaptée) et reste cohérente.

Globalement, c'est un jeu avec sa propre personnalité, il existe peut être des inspirations extérieures que l'on reconnaîtra aisément. En même temps c'est aussi ce qui plait en ce moment, donc rien de choquant. Sa technicité peut le rendre parfois difficile mais avec un peu (un tout petit peu) de persévérance, on arrive à passer des étapes un peu délicates. Bref, c'est un bon titre qui mérite d'être sur vos étagères. Nioh est extrêmement plaisant.

[Test] Nioh

PS : A titre plus personnel et en marge de ce test, j'ai peur que ce jeu soit l'un des premiers titres à rendre utile la possession d'une PS4 Pro... L'avenir nous le dira.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article

foobarcode 19/03/2017 23:38

Super article :) Je viens de commencer le jeu après avoir enchainé Dark Souls 1,2,3 et Bloodborne :p Un grosse différence aussi mis à part la difficulté, et que l'histoire de Nioh est super accessible et directement au premier plan, contrairement aux souls et bloodborne où l'histoire (lore très très riche et complexe) est en trame de fond et c'est au joueur de creuser.

Piece of Geek 14/02/2017 10:39

Super article encore une fois :D. Dis moi, est ce que tu recommenderais Nioh à quelqu'un qui n'a jamais touché un Dark Soul de sa vie ?

Piece of Geek 14/02/2017 12:30

Ha merci pour ta réponse :D

Mlle Krikri 14/02/2017 11:23

Bonjour, merci du compliment ! :-)
Alors sincèrement quitte à commencer sur un jeu de ce genre, autant choisir Nioh qui reste accessible et beaucoup moins frustrant que Bloodborne ou Dark Soûls. Certes il est légèrement moins "graphique" mais il est très bien réalise le personnage répond parfaitement aux commandes sans de réelle latence ce qui n'est pas le cas sur Dark Soûls. Ici on meurt par erreur ou mauvaise appréciation stratégique, rarement à cause d'une pression de bouton non prise en compte ou à cause dune latence :-)