[Test] Lost Sea

7 Décembre 2016 Publié dans #Tests jeux Steam , #Tests jeux PS4

[Test] Lost Sea

Lost Sea (sur PS4) est un jeu d’action 3D où vous incarnez un pirate pris en plein milieu du triangle des Bermudes. Ici, rien de surnaturel, on parle de trésors, de pirates et autres dangers indigènes… Armé de votre machette (Machété, il fait pas dé texto). Dans Lost Sea vous vous baladerez d’iles en iles générées aléatoirement pour collecter divers items. 

[Test] Lost Sea

On appréciera les décors variés malgré un coté répétitif. En effet, les iles bénéficient d’un environnement unique à chaque génération mais dans les faits leur contenu est quasi toujours le même. Néanmoins, le jeu étant casuel par excellence, on y passe un bon moment, d’autant que l’ambiance est particulièrement prenante.

[Test] Lost Sea

C’est le rogue-like par excellence, qui ne vous occupera malheureusement pas plus d’une quinzaine heures même si son potentiel est quasi infini. Non pas que le jeu est lassant en lui-même mais il impose de jouer un bon moment à chaque session, et c’est là, à mon sens, où l’objectif n’est pas complètement atteint. Cet défaut est compensé par le fait de pouvoir passer en mode veille sur PS4 sans perdre sa progression (même si j’ai expérimenté 4 crash de la console en activant l’option)…

[Test] Lost Sea

Le jeu jouit en outre d’une difficulté assez importante peut être trop (au regard de la progression et des attaques ennemies) mais il n’en demeure pas moins très divertissant. La musique est agréable et les graphismes sont fluides et plaisants… Cependant, il y a quelques défauts qui nuisent à la qualité globale du jeu : la durée des sessions de jeu d’une part et le coté répétitif des iles.

[Test] Lost Sea

Certes, c’est un rogue-like, certes c’est un « petit jeu » aussi, ne soyons pas trop critique, Lost Sea reste un bon titre parmi cette mode grandissante des rogue-like.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article

DB Xenoverse 2 10/12/2016 14:18

le jugement est dit cela reste un bon rogue like mais sans plus