[Test] Trillion : God of Destruction

8 Décembre 2016 Publié dans #Tests jeux PS Vita , #Tests jeux Steam

[Test] Trillion : God of Destruction

L'univers de Trillion : God of Destruction est divisé en trois parties, le paradis, dirigé par les dieux, le monde des humain dirigé plus ou moins par ces derniers et le monde des enfers dans lequel règnent l'Overlord Zeabolos et ses sujets. C'est ce dernier qui nous intéresse plus particulièrement car au final tout était plutôt paisible aux enfers jusqu'à l'apparition d'un certain Trillion, Dieu de la destruction. Son nom vient de son nombre incroyablement élevé de points de vie et vous vous doutez bien que l'objectif de ce jeu va tout "simplement" être de l'éradiquer.

[Test] Trillion : God of Destruction

Alors que Trillion faisait des ravages il a fallu réagir, ce qu'a fait l'Overlord en envoyant son plus valeureux guerrier au combat, son frère, avant de s'y rendre lui-même. Les miasmes émanant du monstre ont décimé la plupart de ses troupes et son frère succomba également, puis vint le tour de Zeabolos... Il fût néanmoins ramené par une étrange demoiselle ayant conclu le pact de lui prendre son âme si elle le ramène à la vie et lui permet de vaincre Trillion, ce qu'elle fît dans un corps cependant bien moins puissant qu'il n'était. Zeabolos n'eût donc d'autre choix que de convoquer ses guerrières les plus puissantes pour une réunion au sommet.

[Test] Trillion : God of Destruction

Un morceau de l'âme de l'Overlord a été conservé dans un anneau afin d'immuniser son porteur contre les miasmes de Trillion. Vous incarnerez donc tour à tour les 7 guerrières, amies ou famille de Zeabolos, chacune étant le symbole d'un péché capital. A mi-chemin entre le Visual Novel et le T-RPG, ce jeu est cruel, il vous demandera d'entrainer un personnage, d'apprendre à le connaître en renforçant ses liens avec les autres personnages avant de le voir inéluctablement mourir devant la force destructrice de Trillion, le tout étant de faire en sorte que ces demoiselles ne se sacrifient pas en vain.

[Test] Trillion : God of Destruction[Test] Trillion : God of Destruction

Par chance Trillion hiberne, très souvent mais jamais très longtemps. Cela va donc permettre à la demoiselle que vous avez choisi d'incarner de s'entrainer pour devenir plus forte, de renforcer son lien avec Zeabolos, de dénicher des trésors (argent, équipement...) et j'en passe. Néanmoins chacune de ces actions vous prendra une journée complète et il vous faudra donc bien gérer votre temps afin de ne pas vous retrouver devant le Dieu de la destruction sans lui opposer une quelconque résistance. Vous aurez droit à des séances d'entrainement vous octroyant parfois une compétence bonus ou la possibilité d'affronter un Trillion fictif pour voir l'évolution de votre personnage.

[Test] Trillion : God of Destruction

L'action que vous effectuerez le plus souvent sera de vous entrainer, plusieurs types d'entrainement sont disponibles mais ne vous demandent pas vraiment d'action pour être effectifs. Ils vous permettront cependant en fonction de leur type de gagner des points dans différents domaines qui pourront être dépensés pour améliorer les caractéristiques de votre personnage ainsi que ses compétences actives et passives. Les compétences actives sont celles qui consomment du mana et peuvent vous permettre d'attaquer plus efficacement ou de vous déplacer plus rapidement, les passives renforcent votre personnage et son effectives automatiquement durant les combats.

[Test] Trillion : God of Destruction

Renforcer son lien avec Zeabolos permet de disposer de points d'affection vous empêchant de prendre des dégâts pendant un certain temps mais également de fuir le combat contre Trillion jusqu'à trois fois par personnage afin d'entrainer encore un peu celui incarné. Les combats se déroulent au tour par tour et vous devrez apprendre les différents patterns du monstre géant pour espérer en venir à bout un jour, cela tout en sachant que lorsque ses PV sont suffisamment entamés il change de forme et donc de patterns. A chaque fois que votre personnage décède vous devrez passer à la fille suivante mais disposerez d'un bonus conséquent qu'il s'agisse de rendre la fille suivante plus forte ou le monstre plus faible en lui faisant des dégâts ou en scellant un de ses membres.

[Test] Trillion : God of Destruction[Test] Trillion : God of Destruction

Graphiquement les phases de dialogues en 2D sont vraiment chouettes mais les phases de combat, bien qu'elles soient plutôt jolies, semblent assez vieillottes avec des décors très vides. La bande sont est plutôt sympa tout comme la possibilité de choisir les voix japonaise ou anglaises du jeu. Le Gameplay est assez simple à prendre en mains mais davantage au clavier et à la souris, la manette rendant les déplacement moins précis selon moi. La durée de vie est immense mais il vous faudra vous accrocher pour tenir suffisamment longtemps pour en voir la fin.

[Test] Trillion : God of Destruction

Trillion : God of Destruction est un jeu qui ravira sans aucun doute les fans de Visual Novels qui apprécient également les RPG tactiques ainsi qu'une difficulté sans nom qui est telle qu'il vous faudra user de New Game + pour terminer le jeu sur autre chose qu'un écran de "Game Over". S'attacher aux personnages est une chose mais les voir mourir les uns après les autres n'est pas particulièrement plaisant même si on les retrouve dans le New Game + suivant. J'ai bien aimé ce jeu mais pas au point de le terminer car je l'ai au final trouvé assez frustrant et répétitif ce qui est bien dommage car son potentiel est énorme. J'espère qu'il trouvera son public qui devra être déterminé, persévérant, et qui ne se lassera pas d'entrainer ses personnages par le biais d'un simple menu propre aux Visual Novels.

 



Commenter cet article

DB Xenoverse 2 10/12/2016 14:15

Je vais essayer ce jeu vu que j'aime les RPG tactics comme Final Fantasy Tactics ;-) on verra si je le finirai