[Test] God Eater 2 : Rage Burst

6 Octobre 2016 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

God Eater 2 nous raconte l'histoire d'un monde post-apocalyptique dans lequel l'humanité est presque éteinte à cause de monstres extrêmement dangereux d'un côté et d'une pluie faisant contracter la peste à tout ceux qui entrent en contact avec elle de l'autre. Une organisation lutte cependant contre les monstres susmentionnés appelés Aragamis, il s'agit de combattants prédisposés à maitriser des armes aussi puissantes que dangereuses créées à partir des cellules de ces mêmes monstres, les God Eater.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

Fenrir étant l'organisation dont je parlais, le SANG est la division dans laquelle vous vous retrouvez, son nom étant donné en rapport aux pouvoirs particuliers que ses membres peuvent éveiller durant le combat. Vous êtes donc une nouvelle recrue que vous allez pouvoir customiser de diverses manières physiquement avec un éditeur plutôt complet. Ensuite le jeu commence et vous vous retrouvez dans un Monster Hunter-like se déroulant dans des niveaux fermés plus ou moins grands à combattre des monstres également plus ou moins grands.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

Concrètement vous aurez trois pièces d'équipement majeures sur vous qui ne sont finalement qu'une seule et même arme qui change de forme, une arme de mêlée, une à distance et un bouclier. Il en existe de plusieurs type pour chaque forme ainsi vous pourrez très bien disposer d'une lame courte qui se change en fusil de chasse et en bouclier massif lent à déployer mais fichtrement résistant ou d'une faux qui se change en fusil de précision et en petit bouclier rapide à déployer mais relativement efficace.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

Durant un combat vous disposez de trois jauges en haut de l'écran, la première correspondant à votre vie, la seconde vous permettant d'utiliser votre arme à distance et la dernière représente votre endurance. Si courir, vous protéger, esquiver et attaquer au corps à corps consomme de votre endurance qui se recharge toute seule, les attaques à distance consommeront la seconde jauge qui ne pourra être rechargée qu'en attaquant un ennemi au corps à corps. Avec votre arme de mêlée vous pourrez grâce à une attaque chargée, "croquer" votre adversaire ce qui vous octroyera des balles spéciales pour votre arme à feu si le monstre est encore vivant ou des matériaux s'il s'agit de son cadavre.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

S'il vous est possible d'ajouter plusieurs personnages de l'histoire à votre équipe et modifier les capacités dont ils disposent le jeu est bien plus intéressant en multijoueurs. Jusqu'à quatre joueurs peuvent rejoindre une même partie ce qui simplifie nettement le jeu qui devient très difficile à partir d'un certain moment mais le rend également plus intéressant car il a la fâcheusement tendance à devenir très répétitif. En solo les possibilités de personnalisation de compétences et d'armures sont nombreuses mais les menus indigestes vous perdront ou vous feront limiter vos passages par ces derniers.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

Graphiquement le jeu pêche, en effet il s'agit à la base d'un jeu PS Vita sorti aux débuts de la console au Japon ce qui en fait un jeu à l'aspect un peu vieillot et c'est vraiment dommage. Concernant la prise en mains elle est assez simple une fois le concept maîtrisé mais il manque certaines expliquations si vous n'avez pas joué au jeu précédent bien qu'il reste tout à fait jouable dans ce cas de figure. Vous n'avez cependant pas vraiment d'excuse car ce dernier est offert en dématérialisé avec ce jeu dans une version resmasterisée très similaire à celui ci.

[Test] God Eater 2 : Rage Burst

God Eater 2 est un jeu qui divise. On a d'un côté les amateurs du genre qui passeront sans aucune doute une bonne centaine d'heures dessus en local ou en ligne voire en profitant du Cross Save et d'un autre ceux qui ne pourront passer outre la réalisation artistique dépassée et l'absence de voix japonaises. Pour ma part j'estime que ce jeu dispose de très bonnes idées mal exploitées notamment avec des menus bien trop complexes qui ont fini par avoir raison de mon enthousiasme à y jouer. Cependant il s'agit d'un portage extrêmement bien classé dans la liste des Monster Hunter like que j'ai eu l'occasion de tester et j'espère voir un prochain opus propre à la PS4 plus travaillé débarquer dans les prochains temps.

 



Commenter cet article