[Test] Armikrog

31 Août 2016 Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Steam

[Test] Armikrog

Armikrog raconte l'histoire d'une population qui, pour survivre a besoin de ressources trouvables uniquement sur une autre planète. Trois explorateurs et frères ont été envoyés dans l'espace à la recherche du salut de leur monde, cependant et on l'apprend dès le début du jeu, deux d'entre eux sont déjà tombés et il n'en reste plus qu'un, bien évidemment le moins expérimenté des trois que vous allez incarner. Il est accompagné de son chien parlant aux capacités étranges car manger une sorte de mouche lui permet de voler. Votre aventure débute alors que vous fuyez un monstre hideux et vous retrouvez coincé dans une étrange forteresse.

[Test] Armikrog

Le jeu est un point'n'click qui exclut totalement la notion d'inventaire, vous aurez bien l'obligation de trouver des objets mais dès que cela sera possible vous n'aurez qu'à appuyer quelque part pour que le bon soit automatiquement employé par notre héros. Le jeu n'en est pas moins retord, j'ai malheureusement dû abandonner car après une heure à galérer sur une simple énigme de création de robot je n'ai plus ressenti le besoin de persévérer et cela car je n'ai strictement rien compris à ce qu'il se passe dans le jeu scénarisiquement parlant.

[Test] Armikrog

Pour avancer vous aurez à jouer avec des interrupteurs et autres mécanismes en incarnant soit notre héros soit son chien, chien qui au passage peut communiquer avec des sortes de poulpes qui lui racontent des choses dans une langue non sous-titrée lui donnant d'importantes informations sur l'histoire de cette planète. Pour être honnête je me suis lassé, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire, il y a trop peu d'explications et du coup il m'a été impossible d'être curieux voire de m'y intéresser tout court.

[Test] Armikrog

Graphiquement je trouve le jeu tout simplement sublime et parfaitement réalisé, il en va de même pour la bande son. Cet aspect pâte à modeler entrecoupé de cinématiques en dessin animé est sans aucun doute le point fort du jeu. Concernant le Gameplay on est sur du classique mais efficace, il ne m'a à aucun moment posé problème même à la manette. La durée de vie est estimée par la plupart des joueurs à environ 4 heures, pour ma part au bout de 4 heures j'en était toujours à galérer sur mon montage de robot. Je ne suis sans doute pas une référence dans les jeux du genre bien que les Chevaliers de Baphomet m'ont causé moins de tracas.

[Test] Armikrog

Armikrog est un point'n'click qui dispose de points fort irréfutables à savoir sa réalisation artistique tant au niveau de ses graphismes, de ses animations que de sa bande son, sans parler de son humour. Ce qui m'attriste c'est son scénario, je n'ai pas accroché par manque d'explications d'où mon abandon au bout de 4 heures de jeu bloqué sur une énigme toute bête. Avec un potentiel énorme il est dommage qu'autant d'heures de travail n'aient pas abouti à quelque chose de plus complet et profond. Il reste cependant un bon petit jeu pour une dizaine d'euros qui ravira sans aucun doute les amateurs du genre plus persévérants et patients que moi.

 



Commenter cet article