[Test] Wolflame

15 Juin 2016 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Wolflame

“Encore un jeu de tir” allez-vous me dire ! Certes ! Wolflame est un petit jeu bien sympathique au travers duquel vous allez défier et anéantir des hordes d’aliens enragés. Et ce au travers de 10 tableaux assez variés. Vous le constaterez, immédiatement, Wolflame se place dans le segment oldschool avec des graphismes très arcade des années 90 et une bande son endiablée.

Ceci étant, de la même manière que j’ai pu l’écrire précédemment dans d’autres articles, ne cherchez pas la trame scénaristique, nous sommes typiquement dans un jeu arcade… Ce qui m’amène à faire une constatation que je développerai dans un article prochain : L’arcade manque cruellement à notre culture vidéo-ludique actuelle. 

[Test] Wolflame[Test] Wolflame

On reste sur un jeu assez simple à prendre en main. Ce n’est pas un jugement de valeur, mais un simple constat qui se fait très rapidement devant le nombre réduit des commandes. Je suis tentée de dire que ce n’est pas plus mal. Ici, vous n’aurez pas à vous soucier sur quel bouton appuyer (comme dans Solar Shifter EX par exemple). Dans Wolflame on ne peut pas faire plus basique : Tir et Bombe. 

On retrouve le principe des bonus qui tombent çà et là au fil de votre progression. Ça reste très classique. Je reconnais que cela sonne un peu négatif mais Wolflame est un titre sans prétention et il réussit à vous faire passer un bon moment. Wolflame est la preuve vivante qu’il n’est nul besoin de réaliser des titres complexes, dotés de fonctionnalités avancées pour créer un bon jeu. 

Bien entendu, il a le défaut de sa qualité : il demeure assez classique. De fait, on retrouve les mêmes « travers » habituels, un petit manque de visibilité des tirs ennemis, une confusion dans les bonus, (c’est souvent quitte ou double) des ennemis assez similaires et surtout, une hitbox difficile à bien cerner par moment. 

[Test] Wolflame[Test] Wolflame[Test] Wolflame

Ensuite on regrettera la présence de ce faux bug qui n’est en fait qu’un cheat/glitch qui vous permet d’avoir des vies infinies. Autant ajouter un bouton 1UP aux commandes, ce serait moins hypocrite. Enfin bon, ça a le mérite d’être utile, car Wolflame est aussi difficile que ses concurrents, peut être un poil plus dur même en mode Easy. Mais l’effet pervers c’est qu’une fois le jeu terminé on ne le recommencera pas par pur plaisir ou pur défi… C’est d’autant plus dommage que le jeu étant très court (moins de 3 heures pour les novices) vous n’aurez sans doute pas l’occasion d’y revenir.

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article