[Test] Mighty No. 9

22 Juin 2016 Publié dans #Tests jeux PS4 , #Tests jeux Wii U , #Tests jeux Steam

[Test] Mighty No. 9

Mighty No. 9 est un jeu fortement inspiré par l'univers de Megaman issu d'une campagne Kickstarter financée avec pas moins de 4 millions de dollars et dont la campagne marketing a souffert de nombreux reports pour une durée totale d'environ trois ans de développement. Le jeu se déroule dans un univers où règne la justice grâce aux 9 fantastiques appelés les Mighty qui sont en fait des robots ayant chacun une spécialité de combat à l'instar des robots présents dans la série des Megaman faisant office de Boss. Alors que tous les robots devinrent fous et se mirent à semer la chaos, seul un robot semblait ne pas être atteint par ce mal ravageur, Mighty No. 9 plus communément appelé Beck.

[Test] Mighty No. 9

Beck peut sauter, lancer des projectiles, effectuer un Dash mais surtout absorber le pouvoir des ennemis qu'il a combattu. Loin d'être un hybride de Megaman et de Kirby, après avoir affaibli suffisamment un ennemi, Beck dispose de deux options, continuer à tirer pour l'anéantir ou effectuer un Dash sur ce dernier pour en absorber l'énergie. Plus l'énergie est absorbée rapidement après le changement de couleur de l’ennemi, indicatif de son état second, plus le bonus est important. En fonction de l’ennemi cela permettra à Beck de gagner en puissance de feu ou en vitesse momentanément moyennant quelques combos.

[Test] Mighty No. 9

Outre ce système de combos, le jeu propose également une idée intéressante que l'on ne retoruve pas dans la série des Megaman. Bien évidemment Beck peut utiliser le pouvoir d'un Boss vaincu dans les niveaux suivants, pouvoir qui se régénère automatiquement avec le temps, mais le Boss vaincu fera une apparition dans un niveau bien particulier vous évitant ainsi de traverser une rude épreuve supplémentaire. Ce niveau particulier est celui dont le Boss craint le pouvoir du Boss déjà vaincu. Il est d'ailleurs très facile de savoir quel Boss est faible face à quel pouvoir, un indice supplémentaire étant disponible lors de la sélection de niveau.

[Test] Mighty No. 9

Graphiquement le jeu n'est pas particulièrement beau, au contraire, mais les musiques sont plaisantes et dynamiques. Concernant le Gameplay un léger ralentissement assez frustrant vous fera sans doute perdre quelques vies, tout comme certains pièges inévitables la première fois que vous les rencontrez ce qui, une fois de plus est assez frustrant avec un nombre de vies limité. J'ai bien aimé les différents Boss et leurs personnalités tout comme les différents pouvoirs originaux mais malheureusement pas très utiles si l'on exclut les Boss qui y sont sensibles, dommage. Il m'a fallu environ quatre heures pour atteindre le Boss de fin en sachant que des missions annexes plus ou moins intéressantes sont proposées prolongeant ainsi cette durée de vie.

[Test] Mighty No. 9

Mighty No. 9 ne m'a pas déçu, je suis en réalité plutôt mitigé. Le jeu propose d'excellentes idées avec le Dash permettant d'effectuer des combos et d'absorber l'énergie des ennemis, ce qui rend le jeu bien plus dynamique mais cette pâte graphique est vraiment laide. D'accord la 2.5D est justifiée par des actions en arrière plan ayant des conséquences sur le plan principal mais l'aliasing est perceptible à quasiment chaque instant, à se demander où est passée la somme obtenue via la campagne Kickstarter. Bref un jeu qui je l'espère apprendra de ses erreurs pour sa suite à venir et va rebondir car il dispose d'un potentiel énorme malheureusement bien mal exploité.

 



Commenter cet article

Arno SJM 01/07/2016 06:29

ce jeux auraient du rester Full-2D, la 3D n'apporte rien ici.