[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

12 Juin 2016 Publié dans #Tests jeux 3DS

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

Le héros principal de Fire Emblem Fates dispose d'un statut un peu particulier, il est en effet prince de deux clans actuellement en guerre, Hoshido et Nohr. S'il bénéficie de ce rang c'est parce qu'il a été enlevé dès le plus jeune age par Nohr à sa famille d'origine Hoshido, ce qui ne leur a pas empêché d'élever le jeune homme comme un membre à part entière ou presque de leur famille. L'aventure est scindée en deux opus "Conquête" dont je vais vous parler et "Héritage". Suite aux six premiers chapitres du jeu communs à ces derniers, notre héros dû faire un choix important, celui du clan qu'il va rallier et par conséquent celui qu'il va devoir combattre. La vingtaine de chapitres qui suit  sont totalement différents d'une version à l'autre.

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

Si dans l'opus "Héritage" c'est sa famille d'origine qu'il choisira, c'est sa famille adoptive qu'il rejoindra dans celui ci. Un troisième opus existe sous forme de DLC et offrant une autre vision de l'histoire car vous n'y rejoignez aucun des deux camps. Cet opus ne déroge pas à ses prédécesseurs et est un RPG tactique au tour par tour se déroulant sur des terrains quadrillés. Chaque personnage dispose de ses propres capacités en fonction de sa classe. Les armes ont également une importance car leurs porteurs sont plus sensibles ou plus forts face à ceux portant un autre type d'arme. La classe ainsi que le terrain influent directement sur les possibilités de déplacement de chacun. Il est possible à tout moment moyennant un objet particulier de changer la classe d'un personnage pour celle désirée.

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

En plus de ces éléments, il est nécessaire d'appréhender le système de position des troupes. En effet il vous est possible de réunir deux unités pour que seule l'une des deux n'attaque mais que l'autre veille sur la première en la protégeant de certaines attaques ennemies. Par ailleurs placer deux unités côté à côte sans pour autant les réunir en un duo, leur permettra d'effectuer des attaques plus puissantes en fonction de leur affinité. Cette affinité se travaille sur le terrain, plus les personnages combattront côte à côte plus ils seront proches. Il vous est également possible de les raprocher via des dialogues qui se déroulent dans votre château.

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

Votre château est votre base, il vous est possible d'y acheter divers éléments comme des boutiques d'armes, des golems de défense contre les envahisseurs ou encore une source chaude. Si l'utilité des boutiques est éviente, celle des golems prend son sens durant certaines missions où il faudra défendre votre château de l'envahisseur ou en ligne où d'autres joueurs tenteront de s'en emparer. Les sources chaudes et autres fantaisies permettent de créer de l'entente entre les principaux protagonistes du jeu pour renforcer leurs liens et pourquoi pas les rendre amoureux.

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

S'il n'est possible pour un personnage de ne jurer fidélité amoureuse qu'à une seule personne dans le jeu, cela reste assez ambigu. En effet certains personnages ne sont pas compatibles mais d'autres comme des frères et sœurs peuvent l'être et même avoir un enfant ensemble. Les couple homosexuels pourront adopter, ce qui me choque déjà moins, et même pas du tout. Les enfants de différents couples permettront de débloquer des missions annexes. Graphiquement le jeu est vraiment beau et les musiques sont tout bonnement sublimes. Le jeu se prend très facilement en mains mais il est terriblement difficile, plus encore si vous choisissez de jouer dans un mode où vous personnages tombés au combat sont définitivement perdus.

[Test] Fire Emblem Fates : Conquête

Fire Emblem Fates : Conquête est un gros coup de cœur. J'aime beaucoup cette licence et je trouve que cet épisode lui fait honneur malgré sa difficulté très au dessus des jeux du genre auxquels j'ai eu l'occasion de jouer. Il y a néanmoins deux reproches que j'aimerais lui faire, la première c'est cette difficulté pas forcément croissante et même parfois en dents de scie. L'autre c'est l'impression d'avoir joué à un jeu incomplet. En effet le second opus est disponible en dématérialisé à moitié prix mais j'ai l'impression après avoir terminé celui ci que sans jouer à l'autre voire aux deux autres, je ne connaitrais pas toute l'histoire et cela me désole. Ce Fire Emblem reste tout de même excellent mais je le trouve en dessous d'Awakening qui pour le même prix m'a permis de vivre une aventure complète bien que je reste persuadé que les trois opus Fates réunis forment un trio de jeux à posséder absolument sur Nintendo 3DS.

 



Commenter cet article