[Test] Battleborn

18 Mai 2016 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] Battleborn

Les Battleborns également appelé brutasses forment un groupe de résistants venant de différentes planètes et qui appartiennent par conséquent à différentes races. Ils ont créé leur alliance dans le seul but de réduire à néant les agissements d'un certain Rendain, un dictateur galactique qui a pour seul objectif d'asservir tout l'univers. Votre but sera donc d'incarner l'une des 25 brutasses disponibles dans le jeu et de faire ce que toute résistance a l'habitude de faire, combattre l’oppression et chercher à se faire de nouveaux alliés.

[Test] Battleborn

Le jeu propose un mode histoire solo composé de 8 missions qui vous demanderont un total de 5 heures pour en venir à bout. Ces mêmes missions peuvent être jouées avec quatre autres joueurs en ligne en coopération et bien évidemment dans différents modes de difficulté pour des récompenses plus intéressantes. Les missions ont beau être différentes elles se ressemblent toutes dans leur principe, combattre des hordes de monstres, protéger quelque chose, déclencher un interupteur et recommencer jusqu'au Boss de fin de niveau.

[Test] Battleborn

Au fur et à mesure de la partie vous gagnerez de l'expérience vous permettant d'améliorer vos caractéristiques ou vos compétences. Chaque brutasse dispose d'une attaque de base et de deux attaques spéciales en début de partie et d'une troisième à partir du niveau 5, le niveau maximal étant le 10. A chaque niveau vous aurez le choix entre deux ou trois améliorations qui détermineront votre arbre de talent. Néanmoins à chaque nouvelle mission votre personnage commencera au niveau 1, il vous faudra donc penser à court terme et estimer ce qui est le mieux pour chaque mission mais également mode de jeu.

[Test] Battleborn

En effet le mode histoire qu'il soit en solo ou en coopération n'est pas le seul présent, des modes de jeu compétitifs en ligne sont également présents. On retrouve l'éternel mode de capture de zone intitulé "Conquête", bien plus orienté MOBA on retrouve le mode "Incursion" qui vous demandera d'accompagner des sbires en territoire ennemi et pour finir le mode "Fusion" qui vous proposera de sacrifier des sbires au centre de la carte qui n'auront pour but dans la vie que de vous permettre de marquer des points. Le même système d'arbre de talents est présent dans ces modes tout comme celui des ressources.

[Test] Battleborn

Quel que soit le mode de jeu choisi vous aurez tout au long de la partie l'occasion de ramasser des cristaux qui vous permettront d'acheter des tourelles ou des drones à certains endroits de la carte pour améliorer vos défenses et mettre à mal vos adversaires. Bien évidemment une certaine progression est conservée dans le jeu, on distingue votre niveau de commandement permettant de débloquer de nombreuses choses (personnages, objets, titres...) et le niveau des personnages. Ces derniers peuvent atteindre le niveau 15 cela leur permettra de débloquer divers skins ainsi que des variations dans l'arbre de talents appelées mutations.

[Test] Battleborn

Il vous est possible d'équiper votre personnage de trois objets apportant des améliorations comme la vitesse de déplacement, d'attaque ou bien celle de récupération du bouclier. Équiper ces objets ne suffit pas à ce qu'ils soient actifs, vous devrez les activer en cours de partie moyennant un certain nombre de cristaux en fonction du niveau de l'objet concerné. Graphiquement je trouve le jeu sublime et la bande son également de très bonne qualité. Le jeu est fluide, seule la durée de vie du mode solo me pose un problème mais heureusement il propose une bonne rejouabilité.

[Test] Battleborn

Battleborn est un jeu au contenu exceptionnel avec tous ses personnages mais plutôt limité au niveau du nombre de modes de jeu et de missions durant l'histoire. Les développeurs de la saga Borderlands ont fait ce qu'ils font le mieux, du Borderlands, et ce n'est pas pour me déplaire. On sent clairement que certains personnages sont privilégiés par rapport à d'autres et j'espère par conséquent qu'un équilibrage viendra arranger tout ça. J'adhère totalement à la mécanique du jeu simple et efficace et j'espère voir prochainement débarquer de nombreux DLC avec de nouvelles missions et pourquoi pas des modes de jeux compétitifs plus funs et originaux.

 



Commenter cet article