Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

10 Mai 2016 Publié dans #Divers

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Comme l'année dernière je me suis rendu en compagnie de l'ami Abyssahx au Digital Game Show qui cette année a ajouté le mot Manga à son nom complet. Si cela m'a plutôt réjouis au début, force est de constater que le salon était par conséquent bien moins axé jeu vidéo, même si cet univers était tout de même présent. Aux quatre coins du salon il était possible de rencontrer différents Youtubeurs moyennant un peu d'attente pour prendre une photo avec eux. De nombreuses boutiques étaient présentes, je pense même qu'il s'agit du type de stand le plus représenté, fort heureusement quelques uns sortaient du lot et c'est d'eux dont je vais principalement parler.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Avant d'en dire davantage, deux têtes d'affiche au milieu de Youtubeurs et de Cosplayeurs étaient intéressantes à voir en vrai, Kayane qui dispose pour diverses raisons d'un certaine renommée entre ses titres de championne de jeux vidéo, son livre et ses talents de commentatrice ainsi que Tom Wlaschiha. Pour ceux qui ne le connaissent pas il s'agit d'un acteur connu pour son rôle de Jaqen H'ghar dans la série Game of Thrones. S'il était sympathique de le voir s'exprimer en public, même en allemand, j'ai été déçu d'apprendre que pour une photo ou une dédicace il fallait passer à la caisse et il s'agit surement de mon plus gros coup de gueule de cette année.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Allez j'arrête de râler nous avons tout de même eu la chance de poser nos mimines sur une borne de jeu du prochain Shadow of the beast, un reboot du célèbre jeu de 1989 sur Amiga. On y incarne une créature dans un univers en 3D mais sur un plan en 2D à Scrolling horizontal dans lequel on se fait une joie de déchiqueter les ennemis en les enchainant pour des combos de plus en plus élevés mais surtout de plus en plus gores. Bref un jeu PlayStation 4 à suivre avec intérêt et en parlant de jeux à suivre il y en a quelques uns dont je tiens à vous parler du côté des indépendants. La Ludus Académie était d'ailleurs présente avec de sympathiques bornes dont un Game & Watch géant sur lequel Abyssahx m'a mis la pâtée...de 1 point.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Il nous a été possible de rencontrer l'équipe de Goblinz Studio dont je connaissais déjà quelques membres grâce à Twitter mais surtout du collège et ça ne me rajeunit pas. Je suis vraiment fier d'en parler et ravi pour eux car Dungeon Rushers est le tout premier jeu alsacien Greenlighté par la communauté Steam, qui plus est ils le méritent amplement. J'ai joué les premiers niveaux de leur jeu et je vous prévoie quelque chose d'énorme il s'agit d'un Dungeon Crawler au tour par tour dans lequel vous allez explorer des donjon en 2D. Au passage le Pixel Art est sublime. J'ai pas mal discuté avec eux des mécaniques de jeu et la suite s'annonce encore meilleure avec 35 niveaux annoncés dès l'Early Access qui sortira ce mercredi 9 mai et des mises à jours très fréquentes jusqu'à la sortie définitive prévue pour septembre.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Le Stand d'à côté nous a permis de rencontrer les membre de Kaiho Games et d'un jeu somme toute différent car il s'agit d'un jeu mobile à venir du nom de Jungle Crash. Disponible d'abord le 20 mai prochain sur iOS, une sortie est également prévue sur Android par la suite. Pour ceux qui connaissent le principe de base est le même qu'un jeu Flash de l'époque appelé Paf le chien. Néanmoins il ne se limite pas à ça sinon je n'en parlerais pas avec autant d'enthousiasme. En effet si le hasard peut effectivement jouer sur le Score il n'en est pas le critère majeur. Vous lancez un petit animal du nom de Dinok qui va rebondir sur divers éléments pour aller le plus loin possible. De nombreuses interactions sont présentes pour en faire un jeu à Skill plus qu'un jeu de hasard mais j'en reparlerai. Merci à l'équipe pour leur chouette T-Shirt et les bonbons sur le stand.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Le troisième jeu indépendant dont je vais vous parler s'intitule Arena Of Eternity du studio Malkyrs. Il s'agit d'un jeu de cartes connectées qui, via une plateforme NFC, se matérialisent sur l'écran de votre ordinateur pour des duels en ligne. Alors personnellement je n'ai pas saisi toute la subtilité du jeu bien qu'il semble plus qu'intéressant. Abyssahx a part contre bien accroché même si, et nous sommes d'accord sur ce point, acheter des paquets de cartes en masse pour un jeu en ligne ce n'est pas forcément possible pour tous les budgets. Après je peux me tromper et je reste persuadé que ce jeu trouvera son public et qui sait, je me laisserai peut-être tenter par un pack de démarrage, sait-on jamais. Nous avons également testé en compagnie des développeurs un jeu de combat de cubes avec armes à feu intitulé Square Arena, plutôt sympa en multijoueurs ils ont actuellement besoin de votre soutien pour être Greenlightés.

Digital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différenteDigital Game Manga Show, une seconde édition bien différente

Heureusement que ces quelques sympathiques studios étaient présents car nous avons fait le tour de bien d'autres stands mais n'en avons pas trouvé d'aussi accueillants excepté celui de Ludus bien évidemment. Epitech semblait avoir des jeux intéressants mais quelqu'un nous a simplement donné une liste de jeux en nous disant qu'on pouvait les lancer sur l'ordinateur en face de nous sans plus d'explications, dommage. Autrement les boutiques très présentes étaitent plutôt sympas avec leur lot de figurines et autres japonaiseries. L'ambiance était bonne mais je regrette que le salon ait davantage mis en avant les Youtubeurs et les boutiques que le jeu vidéo en lui même même si quelques bornes de jeu récents étaient présentes avec Yo-Kai Watch ou encore Battleborn. Cela reste une belle petite promenade avec de belles rencontres qui nous pousseront sans doute à retenter l'aventure l'année prochaine avec Abyssahx que je remercie une fois de plus pour son accueil.

 



Commenter cet article