[Test] Kill to Collect

17 Avril 2016 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Kill to Collect

Kill to Collect nous transporte dans un univers Steampunk post-apocalyptique dans lequel vous incarnez un chasseur de primes qui va devoir... chasser des primes. Et oui en terme de scénario vous n'aurez pas grand chose de plus à vous mettre sous la dent si ce n'est quelques raisons anecdotiques de la mise à prix des têtes de vos futures victimes. Néanmoins ce n'est clairement pas sur cet aspect que le jeu mise pour nous séduire mais plutôt sur un Gameplay intéressant et une forte rejouabilité.

[Test] Kill to Collect

Si vous allez uniquement devoir enchainer les missions dans ce jeu, elles ne se ressembleront cependant jamais les unes des autres pour la simple et bonne raison que tous les niveaux et salles sont générés aléatoirement. Vous prenez les commandes de votre personnage en vue du dessus et devrez annihiler tous les adversaires présents dans une salle pour passer à la suivante. Vous aurez parfois le choix de la prochaine salle dans laquelle vous ferez irruption, salle qu'il vous faudra parfois bien choisir pour éviter des risques inutiles.

[Test] Kill to Collect

En effet chaque étage d'un même niveau dispose de plusieurs pièces de différents types. La salle d'entrée dans laquelle vous n'avez rien à craindre, les salles classiques pleines d'ennemis à combattre pour passer aux salles suivantes, les salles de défis permettant de remporter le contenu d'un coffre et les salles de fin d'étage qui sont en quelque sorte votre sanctuaire. Dans ces dernières vous pourrez échanger les deux monnaies du jeu acquise en tuant des ennemis contre des objets, des améliorations mais surtout de la santé.

[Test] Kill to Collect

Côté Gameplay, il est totalement différent en fonction du personnage choisi parmi les quatre disponibles. Chacun d'entre eux dispose d'une attaque de base, d'une attaque spéciale et d'une attaque ultime ainsi que d'une esquive et de l'usage limité d'une arme en plus de différents objets utilisables comme des mines à poser ou des kits de soin. Différents modes de jeu sont proposés en solo comme en multijoueurs local et en ligne. On retrouve bien évidemment le mode histoire mais aussi le mode libre permettant d'effectuer la mission souhaitée, le plus intéressant à mon goût restant le mode défi. Celui ci est composé d'un défi pouvant être tenté à l'infini et d'un autre pouvant être tenté une seule fois par jour et différent à chaque fois, cela donnant lieu à deux classements en ligne distincts.

[Test] Kill to Collect

Graphiquement le jeu est plutôt sympa même si les décors sont finalement peu variés. La musique va plutôt bien avec l'ambiance du jeu mais n'est pas mémorable. Bien que la prise en mains soit immédiate à la manette le jeu se veut plutôt retord et les esquives n'ont pas seulement le mérite d'exister, elles sont indispensables à votre progression. A chaque mission terminée vous gagnez de l'expérience qui va vous permettre de débloquer de petites choses comme des kits d'objets possédés à chaque début de mission ou des éléments de personnalisation.

[Test] Kill to Collect

Kill to Collect est un jeu intéressant qui, en dépit d'un scénario plutôt limité, propose une rejouabilité quasi infinie. Bien que sur la forme le jeu ressemble énormément à ce que l'on a pu voir dans The Binding of Isaac je le trouve davantage proche d'un Bloodborne car l'esquive est indispensable pour qui souhaite aller loin. Bien que la chance joue un rôle dans les améliorations disponibles, le jeu vous propose de dépenser vos ressources ou non comme bon vous semble, ce qui rend le jeu plus stratégique qu'on ne pourrait le croire. Les fans de Rogue-Like et de Hack'n Slash passeront sans aucun doute de bons moments, meilleurs encore s'ils sont partagés avec des amis en local ou en ligne.

 



Commenter cet article