[Test] WWE 2K16

19 Novembre 2015 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] WWE 2K16

La WWE est de retour sur nos consoles dans WWE 2K16 pour le plus grand bonheur des fans avec cette fois ci Stone Cold Steve Austin à l'honneur. Cette année les différents modes de jeu ont subit quelques changements pour le mieux, le contenu de l'année dernière m'ayant légèrement laissé sur ma faim à cause d'un trop grand nombre de DLC annoncés avant même la sortie du jeu. Ici le contenu est déjà remarquable dans le jeu de base avec pas moins de 120 catcheurs et catcheuses jouables.

[Test] WWE 2K16

Cette année le mode 2K Showcase ne propose pas deux histoires de catcheurs mais une seule, certes complète mais il est dommage que plus de catcheurs n'aient pas été mis en avant. Nous retrouvons donc Stone Cold Steve Austin que l'on va incarner tout au long de sa carrière de 1996 à 2003. Comme toujours des combats à gagner en remplissant certains objectifs avec à la clé des catcheurs, des costumes et de nouveaux rings. La mise en scène est toujours aussi bonne avec la qualité des cinématiques que l'on connait à la série.

[Test] WWE 2K16

Le mode Ma Carrière propose désormais d'incarner son propre catcheur après sa création qui démarre à la NXT, le but étant qu'il finisse au Hall of Fame. Pour cela vous aurez des choix à faire tout au long de votre partie entre rester à la NXT ou rejoindre la fédération principale, obéir ou non à l'autorité mais également choisir vos alliés et vos rivaux. Afin d'atteindre votre but ultime vous devrez rester champion un certain temps ou remporter de nombreuses fois certains titres. Le mode création est très poussé et vous permet même de créer des personnages diformes mais ses temps de chargement sont horriblement longs.

[Test] WWE 2K16

Le mode Univers WWE reprend le même principe que l'année dernière avec quelques ajouts tirés du mode Ma Carrière de cette année. Vous aurez toujours à gérer votre WWE, à prendre diverses décisions pour les catcheurs et pour le Show en général. Le mode Exhibition est toujours celui que je préfère, jouer rapidement facilement avec les règles souhaitées parmi un bon paquet. Les combats par équipe, en cage, avec des objets, bref c'est clairement le mode dans lequel je m'éclate le plus contre l'IA ou un ami. Vous aurez également la possibilité de jouer en ligne.

[Test] WWE 2K16

Bien qu'en terme de Gameplay le jeu soit très similaire à son prédécesseur on remarque tout de même quelques changements comme la possibilité de n'effectuer que 5 contres avant de devoir attendre qu'une barre se recharge avec le temps. Les prises de soumission disposent désormais d'un mini-jeu peu intuitif dans lequel l'attaquant et le défenseur doivent jouer à chat en incarnant des barres de couleur dans un cercle. Je n'aime pas du tout ce nouveau système, un simple Chifoumi comme pour les prises de tête aurait davantage dynamisé les matchs.

[Test] WWE 2K16

Graphiquement le jeu n'a pas beaucoup évolué en un an, cependant on remarque que les différents catcheurs disposent de plus d'animations ce qui rend le jeu un peu plus réaliste. La bande son est toujours aussi sympa pour peu que l'on connaisse les thèmes de la plupart des catcheurs. Malheureusement de grosses inégalités en terme de modélisation des catcheurs sont présentes, si certains sont très bien fait, d'autres sont presque méconnaissables. C'est certes dommage mais un petit prix à payer pour un roster aussi conséquent (pour le connaitre n'hésitez pas à jeter un oeil à mon déballage du kit presse du jeu).

[Test] WWE 2K16

WWE 2K16 apporte cette année à la licence un peu de réalisme et davantage de possibilités dans plusieurs modes de jeu. On regrettera quelques petites choses comme le système de soumissions bancal et la présence d'un seul Showcase cette année mais je ne peux décemment pas faire les mêmes reproches à ce jeu qu'à son prédécesseur. Ce qui me manquait c'était du contenu et je peux affirmer que ce jeu en dispose avec de nombreux personnages ainsi que la carrière de votre catcheur et toute une WWE à gérer. La licence est en bonne voie et j'espère qu'elle continuera à la suivre tout en réduisant les temps de chargement et les inégalités visuelles de ses nombreux protagonistes.

 



Commenter cet article