[Test] Persona 4 : Dancing All Night

23 Novembre 2015 Publié dans #Tests jeux PS Vita

[Test] Persona 4 : Dancing All Night

Persona 4 : Dancing All Night met en scène les personnages de Persona 4 dans une histoire où la danse et le rythme vont être indispensables à leur survie. Une étrange rumeur tourne autour d'une vidéo sur Internet qui, une fois consultée à minuit pile, ferait apparaitre aux yeux du spectateur une étrange idole qui le ferait sombrer dans le coma. Alors que tout un groupe d'idoles rencontrées le jour même par nos héros disparait, ces derniers décident de partir à leur recherche dans un monde étrange où le seul moyen de combattre les ombres menaçantes qui y règnent est de danser au rythme de la musique.

[Test] Persona 4 : Dancing All Night

Le jeu est composé de deux modes principaux, un mode histoire et un mode de jeu libre. Si le premier vous fera vivre ou plutôt lire l'histoire que je vous ai introduite ci dessus en une dizaine d'heures, le second vous permettra d'aller à l'essentiel et de débloquer des musiques au fur et à mesure. L'histoire bien qu'intéressante est très longue et les dialogues interminables, je n'ai d'ailleurs pas eu le courage d'aller jusqu'au bout le jeu étant intégralement en anglais. Vous passerez dans ce mode moins d'un quart du temps à jouer et tout le reste à lire.

[Test] Persona 4 : Dancing All Night

Le Gameplay semble plutôt simple au premier abord, des étoiles partent du centre de l'écran pour aller vers la droite où la gauche où se situent respectivement les symboles "haut", "gauche", "bas" et "triangle", "rond", "carré". L'écran de la Vita étant plutôt large vous devrez entrainer votre vue quelques temps pour vous habituer à votre terrain de jeu ou plus précisément votre piste de danse. Vous devrez parfois appuyez sur deux touches en même temps ou bien rester appuyer sur une afin d'aller au bout de la note en cours.

[Test] Persona 4 : Dancing All Night

A cela s'ajoute une sorte de cercle qui part du centre pour englober tout l'écran. Celui ci vous permettra de gagner des points bonus mais ne vous en fera pas perdre en cas d'échec. Encore heureux car pour l'activer il faudra bouger le Joystick de la console au bon moment, ce qui m'a plusieurs fois fait perdre le fil. En terme de musique c'est une bonne vingtaine de titres qui sont proposés ce qui, bien qu'ils soient très sympathiques, est très peu pour ce genre de jeu. De plus le menu principal du jeu vous rappellera bien qu'il est possible d'en acheter en DLC.

[Test] Persona 4 : Dancing All Night

Persona 4 : Dancing All Night est au final un jeu de rythme plutôt classique mais qui respecte parfaitement le tempo des chansons en terme d'exécution des commandes. Le jeu est coloré et les musiques entrainantes avec des animations qu'on n'a malheureusement pas vraiment le temps d'apprécier tant il propose de base une difficulté assez élevée sachant que 3 sont présentes. On regrettera le peu de chansons disponibles et on pestera contre un système de DLC trop présent mais on appréciera par contre un Gameplay aux petits oignons et le mode histoire qui a le mérite d'exister même s'il a fâcheuse tendance à devenir pompeux en raison de dialogues qui tirent en longueur.

 



Commenter cet article