[Test] Animal Gods

23 Octobre 2015 Publié dans #Tests jeux Steam

[Test] Animal Gods

Pour la petite histoire du jeu, Animal Gods est issu d'un financement participatif via Kickstarter et, chose exceptionnelle, est sorti un an plus tôt que prévu. Plutôt intrigué par cet exploit je me suis lancé dans ce jeu qui raconte l'histoire d'un prêtre du nom de Thistle partit en mission pour sauver ses Dieux en proie à un terrible malheur. Chacun des trois Dieu est enfermé au fond d'un donjon dans lequel vous devrez user de l'arme qui vous y est gracieusement offerte pour vous frayer un chemin.

[Test] Animal Gods

Au départ vous êtes lâché dans un pseudo monde ouvert dans lequel vous pouvez vous promener librement, discuter avec d'étranges créatures et trouver des journaux ou des notes comme dans chacun des donjons d'ailleurs. Ceux ci vous permettent, au travers des écrits d'un scientifique nommé Sven et d'une demoiselle nommée Juliette, d'en apprendre davantage sur ce qui arrive aux Dieux et à leur monde. S'il ne s'agit que d'objets dispensables, il vous faudra trouver l'entrée de chacun des donjons ce qui au final ne s'avère pas bien difficile.

[Test] Animal Gods

Les Dieux sont représentés par des animaux, une araignée, un serpent et un lion. Si dans le donjon de l'araignée vous disposerez d'un arc, une épée sera à votre disposition chez le serpent et un manteau magique chez le Dieu à crinière. Pour avancer dans les deux premiers donjons vous devrez venir à bout de tous les ennemis d'une salle afin d'activer un téléporteur vous menant à la suivante tout en sachant que vous mourrez instantanément en tombant ou en vous faisant toucher ne serait ce qu'une fois. Ces ennemis sont de simples carrés disposant d'un seul oeil appelés Husks qui représentent bien plus si l'on se met à chercher la symbolique derrière chaque élément du jeu.

[Test] Animal Gods

De nombreux Checkpoints sont disponibles pour vous aider ce qui rendra le jeu très facile. Dans le dernier donjon le manteau dont vous disposerez vous permettra d'effectuer un Dash vous octoyant la capacité de passer au travers d'obstacles et de traverser des fossés. Votre seul but à cet endroit étant d'atteindre le téléporteur grâce à cette cape. Vous aurez l'occasion à environ la moitié de chaque donjon de voir votre arme améliorée vous permettant une attaque chargée plus puissante. Une fois ces trois donjons bouclés il ne vous en restera plus qu'un dans lequel vous utiliserez tour à tour chacun de vos accessoires avant d'en avoir fini avec ce jeu... en moins de deux heures.

[Test] Animal Gods

Graphiquement le jeu est plutôt joli et les décors sont très réussis.S'il peut ressembler à un Zelda-like il n'en est rien, il s'agit simplement d'un enchainement de petits niveaux, sympathiques certes, mais répétitifs. La musique et l'ambiance du jeu tout comme le thème abordé (la religion et la science) lui permettent de proposer une ambiance particulière très appréciable. L'animation du personnage dans les donjons est particulière on croirait qu'il vole alors qu'il est aussi terre à terre que vous et moi.

[Test] Animal Gods

En dépit des défauts que je vous ai énoncé plus haut, Animal Gods s'adresse à un public bien particulier : les gens désireux de jouer à un petit jeu d'aventure minimaliste sans grandes prétentions mais dont l'ambiance est plutôt reposante. Certes payer 10€ pour 2 petites heures de jeu c'est cher, et ce n'est pas le mode débloqué une fois le jeu terminé une première fois et vous demandant de le finir à nouveau avec seulement 9 vies qui va changer grand chose. Cependant je pense que c'est un petit voyage agréable à faire à l'occasion d'une petite promotion à condition bien sûr de savoir à quoi s'attendre et de ne surtout pas espérer jouer à un jeu d'action / aventure poussé ou quelque Zelda-like que ce soit.

 



Commenter cet article