[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

6 Septembre 2015 Publié dans #Tests jeux PS4

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

OneChanbara Z2: Chaos c'est l'histoire de deux paires de sœurs issues de deux factions rivales, les Banefuls et les vampires. Leur différent vient du fait qu'elles n'ont pas la même vision des choses en ce qui concerne le sang et son utilisation. Si les Banefuls font vibrer leur propre sang afin de gagner en puissance, les vampires se servent du sang des autres à ces mêmes fins. Alors qu'elles étaient en plein combat elles furent interrompues par une nouvelle menace principalement composée de morts-vivants et décidèrent donc de s'allier afin de combattre ce fléau qui les menace elles et leurs factions respectives.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

Vous incarnez donc nos quatre héroïnes dans des niveaux linéaires entrecoupés de combats nécessaires à leur avancée. Durant ces combats il vous est possible de passer d'une demoiselle à une autre par simple pression de bouton, chacune disposant de sa propre barre de vie, de jauges spéciales mais également de ses armes, son équipement et de son propre style de combat. Trois armes peuvent être équipées par personnage, les deux premières pouvant être switchées pour servir d’arme principale et la dernière pouvant être utilisée dans un combo à n'importe quel moment.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

La première barre spéciale de chaque personnage lui permet une fois pleine de lancer une attaque spéciale et la seconde jauge lui permet d'entrer dans un état second appelé "Berserk" jusqu'à ce qu'elle soit consommée pour transformer le personnage joué le rendant surpuissant quelques instant. Cet effet est possible grâce au mélange de sang des deux factions mais vous en apprendrez davantage en jouant au jeu. Si chaque personnage dispose d'une attaque rapide, d'une attaque forte, d'un saut/dash et de la possibilité de courir au départ sans compter sur la troisième arme, de nombreux combos sont déblocables par la suite au sol, en l'air, après transformation ou non.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

C'est dans une boutique accessible entre chaque chapitre que vous pourrez vous procurer ces nouveaux combos en échange d'orbes jaunes, monnaie du jeu obtenue en massacrant de pauvres morts-vivants et en obtenant de bonnes notes à la fin de chaque combat, mais j'y reviendrai. Dans cette boutique vous pourrez également acheter des consommables comme des potions de soin mais aussi de nouvelles armes et bagues servant d'équipement, chaque personnage pouvant également en équiper trois, comme pour les armes. Les soeurs des deux factions disposent de capacités différentes, les vampires pouvant par exemple absorber le sang ennemi pour se soigner légèrement.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

Les armes de nos héroïnes auront la fâcheuse tendance à se couvrir de sang les rendant moins efficaces, il faudra donc penser durant certains combats à les nettoyer d'un geste rapide mais nécessaire. A la fin de chaque combat inévitable vous sera décerné une note qui vous permettra de gagner davantage d'orbes jaunes, elle est calculée selon votre performance au combat notamment la taille de votre combo maximal. Petit conseil à ce sujet, privilégiez la tronçonneuse pour effectuer de longs combos elle est juste abusée pour cela bien qu'il ne s'agisse pas de l'arme la plus forte du jeu.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

Graphiquement le jeu est plutôt vieillot et est loin d'exploiter les capacités de la console avec des niveaux vides. Si le style est assez proche de ce que l'on a pu voir dans Lollipop Chainsaw, l'ambiance est bien différente et la bande son moins accrocheuse. La caméra est complètement folle et l'action est souvent difficile à suivre à cause d'un mode de ciblage vous obligeant à maintenir une touche. Les cinématiques en BD n'ont rien d'exceptionnel, il s'agit simplement des graphismes du jeu coupés dans des cases. Le pave tactile est plutôt bien utilisé durant des phases de QTE lors des combats de Boss.

[Test] OneChanbara Z2 : Chaos

Au final OneChanbara Z2 : Chaos est un jeu que j'apprécie pour son côté décalé et le fait qu'il s'avère extrêmement défoulant. On prend grand plaisir à enchainer les combats sans trop de réflexion et ce tout en incarnant à tour de rôle les différentes héroïnes comme bon nous semble. Malheureusement d'un point de vue technique le jeu est à la ramasse graphiquement comme au niveau de la caméra. Il m'a fallu seulement 5 heures pour venir à bout du mode histoire en difficulté standard mais je compte bien continuer l'aventure dans les modes de difficulté supérieur qui permettent de conserver les améliorations des personnages tout comme le mode quêtes qui permet de prolonger la durée de vie du jeu. Bref il s'agit d'un jeu qui n'a rien d'exceptionnel mais qui aura le mérite de plaire aux amateurs de sang, de bikinis et de zombies.

 



Commenter cet article