[Critique] Mirai Nikki, la série animée

12 Août 2015 Publié dans #Critique manga

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

Mirai Nikki ou "journal du futur" en français raconte l'histoire de Yukiteru Amano, un jeu lycéen très introverti qui se tient à distance de toute relation sociale. Afin de palier à ce manque affectif il se crée des amis imaginaires lorsqu'il est seul dans sa chambre, un Dieu nommé Deus et une petite fille du nom de Murmur. Ne parlant à personne, Yukiteru se voit comme un observateur, il recense dans son téléphone portable tout se qui se passe autour de lui, c'est son journal. Mais un jour cette petite vie paisible va prendre un tout autre tournant.

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

Yukiteru apprend de leur bouche que ses amis imaginaires sont bien réels mais que Deus va disparaitre prochainement et qu'il cherche un successeur. Afin de trouver celui ci il a remis à douze personnes un journal leur permettant de lire l'avenir d'une manière différente en fonction de leur personnalité. Si Yukiteru est capable de prédire tout ce qui va se passer dans son entourage proche comme il l'a toujours noté dans son journal, Gasai Yuno, une fille de sa classe éperdument amoureuse de lui peut lire sur le sien tout le futur de Yukiteru.

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

La règle est simple, pour succéder à Deus il faut être le dernier des douze détenteurs d'un journal du futur à être vivant tout en sachant que détruire le journal de quelqu'un le fera disparaitre. La série tourne donc au départ tout autour de la découverte des différents possesseurs d'un journal du futur avec leurs capacités différentes. Yukiteru devra donc faire face à une terroriste, un dresseur de chiens et bien d'autres. Chaque personnage possède sa propre histoire bien détaillée et certains sont plutôt attachants. Ils manquent pour la plupart de charisme mais je trouve que cela les rend plus réels.

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

C'est d'ailleurs ce qui m'a frappé dans cet animé, son réalisme. Bien sûr les téléphones qui prédisent l'avenir ça n'existe pas et les traits de caractères de beaucoup des personnages sont très largement exagérés, néanmoins j'ai trouvé les réactions de Yukiteru face à son parcours, tout à fait légitimes. L'ambiance générale de cet animé est plutôt angoissant dans le sens où l'on peut voir mourir un des personnages à n'importe quel moment dans cet espèce de Battle Royale, de plus certaines scènes sont plutôt gores.

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

Au niveau de l'animation, j'ai trouvé Mirai Nikki très réussi avec une ambiance qui colle parfaitement avec le scénario. J'ai trouvé les musiques de l'animé comme celles des génériques plutôt bien trouvées surtout celle du second Opening dont je suis vraiment fan. L’évolution des personnages est bien respectée et les temps morts sont presque inexistants, je n'ai pas le souvenir de m'être ennuyé un seul instant tout au long des 26 épisodes de cette série. Je n'en dirai pas davantage mais le final est assez cru bien que les révélations qui le précèdent sont plutôt étonantes.

[Critique] Mirai Nikki, la série animée

Mirai Nikki m'a fait penser à Death Note dans un autre style, en bien moins psychologique et un peu moins sombre. L'intrigue est intéressante et les nombreux rebondissements m'ont scotché plus d'une fois, surtout lors des derniers épisodes. Il s'agit à mon sens d'une série animée captivante dont je ne lirai peut-être pas le manga car une fois que l'on connait la fin de l'histoire le plaisir n'est plus le même. Si vous aimez les enquêtes, le suspense, les histoires d'amour un peu particulières et qu'un peu de sang dans un manga ne vous fait pas peur, je ne peux que vous le recommander.

 



Commenter cet article