[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

10 Juillet 2015 Publié dans #Tests jeux 3DS

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Luchs est un jeune homme qui a hérité de l'auberge de son père lui ayant fait promettre à sa mort d'accueillir et de s'occuper de tous ses clients comme s'ils étaient de la famille. Alors que la clientèle se faisait plutôt rare, à la suite d'un tremblement de terre Luchs décida d'aller dans les grottes de cristal afin d'en récupérer quelques uns pour subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de ses amis. Alors qu'il venait à peine de rentrer dans la grotte il tomba nez à nez avec une demoiselle bizarrement vêtue prisonnière des cristaux.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Peu de temps après il fût assailli par des hordes de monstres que Charlotte, délivrée comme par magie de sa prison de cristal, réduit en charpie très facilement avant de s'évanouir. Luchs se sentant redevable emmena la demoiselle à son auberge pour en prendre soin. Ce n'est qu'à son réveil et après de longs dialogues que nous apprenons que Luchs peut, grâce à un bracelet trouvé dans les grottes, soigner Charlotte. Celle ci étant amnésique, vous devrez tout faire pour retrouver ses 6 sœurs afin de lui rendre la mémoire, d'en apprendre plus sur l'origine de leurs pouvoirs et acquérir de nouveau personnages à vos côtés durant les combats contre démons et monstres en tous genres.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Les combats se déroulent au tour par tour dans des arènes fermées. Il vous est possible de déplacer les 4 personnages de votre équipe à savoir Luchs accompagné de 3 soeurs, dans un certain périmètre en fonction du personnage avant de les faire attaquer, se défendre, passer son tour, utiliser un objet ou une attaque spéciale. A chaque tour vos personnages recoivent un point d'action qu'il peuvent utiliser immédiatement ou bien conserver en passant leur tour tout en sachant que pour lancer une attaque spéciale plusieurs points d'actions sont nécessaires. Chaque personnage et monstre est d'un certain type (paradis, terre, glace et feu) plus fort et plus vulnérable face à un ou plusieurs autres types.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Si ces combats ne demandent pas une grande stratégie en raison de terrains pas vraiment exploitables, attaquer vous permettra de projeter certains ennemis sur d'autres afin de créer une chaine. Celle ci vous permettra de gagner un point d'action supplémentaire utilisable immédiatement à condition que le combo effectué soit d'au moins 10. Il est à noter que seuls deux phases sont présentes dans le jeu, les dialogues très nombreux et exclusivement en anglais et les combats. Il est possible bien évidemment entre deux missions principales d'aller faire un peu d'expérience sur les territoires déjà visités.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Les combats en plus de l'expérience dont je vous parlais vous rapporte également des cristaux, la monnaie du jeu, ainsi que divers objets dont certains permettant la création de nouvelles compétences à l'auberge. Une petite quête spéciale vous permettra de vous rapprocher de chacune des jeunes filles leur permettant de bénéficier d'une attaque spéciale supplémentaire grâce à leur lien avec Luchs. Néanmoins il est impossible en une seule partie de toutes les remplir. Qui plus est en fonction de celles réalisées, la fin du jeu sera légèrement différente.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Graphiquement le jeu est vraiment mignon qu'il s'agisse des modèles en 3D comme de ceux en 2D que l'on voit lors des dialogues. La bande son est guillerette et colle parfaitement à l'ambiance du jeu, de plus je ne m'en suis pas lassé ni pendant les dialogues, ni pendant les combats. Malheureusement et je le redis le jeu est uniquement en anglais qu'il s'agisse du texte comme des voix. Il vous faudra entre 15 et 20 heures de jeu durant votre première partie pour en voir le bout, un New Game + étant disponible même s'il ne vous permet pas de conserver toute votre progression.

[Test] Lords of Magna : Maiden Heaven

Lords of Magna : Maiden Heaven s'avère être un petit jeu qui manque de profondeur tant au niveau du scénario que du système de combat. Il est certes grisant de détruire ennemi sur ennemi mais il est dommage qu'aucune stratégie autre que foncer dans le tas ne puisse être adoptée. Si les fans du genre le trouveront, et je n'en doute pas, extrêmement sympathique il est à noter qu'il n'est disponible en Europe qu'en dématérialisé pour une trentaine d'euros. Les dialogues étant très longs et pas forcément intéressants, si vous n'êtes pas un minimum fan de Visual Novels je vous conseillerai d'attendre une petite promotion avant de vous jeter sur ce jeu qui reste néanmoins sympathique et dispose malgré tout de quelques bonnes idées.

 



Commenter cet article