The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

12 Juin 2015 Publié dans #Divers

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

The Repopulation est présenté en l’état actuel (en version BETA) comme un jeu massivement multijoueur aux allures de SandBox avec un gameplay qui rejoint ce qu’on a pu connaitre par le passé au travers d’Ultima Online et de Star Wars Galaxies.

L’histoire prend place dans un monde futuriste où l’humanité a commencé à coloniser l’univers un peu contraint et forcé. Je ne vais pas rentrer dans les détails car il existe un véritable background roleplay qu’il vaut mieux découvrir par soi-même. En outre, je ne vais pas plus loin dans sa description parce qu’il est intégralement en anglais pour le moment et je ne voudrais pas retranscrire de bêtises, d’autant plus que le jeu est encore en développement. Ce qui importe c’est qu’il existe deux grandes factions, la FPR (Free People Republic) et l’OWON (One World One Nation) qui représentent les deux grandes nations antagonistes basiques propres à quasi tous les MMORPG.

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

Oui, vous avez bien lu, j’ai rajouté le RPG à MMO, chose que l’on a tendance à dissocier depuis quelques années, en effet les mécaniques de jeu misent davantage aujourd’hui sur le leveling et la compétition que sur les interactions sociales. The Repopulation fait fi de tout cela en misant sur un univers libre où chaque joueur peut faire ce qu’il veut, comme il veut et avec qui il veut… J’ai lu quelque part qu’on appelait cela une approche hybride. L’expression est intéressante, mais assez parlante puisqu’effectivement vous pouvez créer un personnage totalement unique… (certes probablement injouable mais unique !). Et cela va de la création au leveling parce que même physiquement, vous avez des moyens de personnalisation particulièrement pousser rien qu’à la phase d’élaboration.

C’est d’autant plus important de le préciser que la création du personnage ne représente généralement qu’une petite partie de ce que l’on peut faire plus loin dans le jeu. Je parle en termes de personnalisation cosmétique. Mais cela se limite pas à choisir la couleur de ses poils de fesses mais cela va jusqu’à personnaliser ses équipements, véhicules, maisons… ville ! Oui, The Repopulation marque selon moi le grand retour des villes de joueurs pour le plus grand plaisir des urbanistes virtuels en herbes ! Si vous avez connu la grande époque de Star Wars Galaxies (Pré-CU et Pré-NGE) vous avez pu vous régaler et participer au remplissage des planètes par les villes de joueurs.

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

A la différence près que The Repopulation propose d’aller bien plus loin en permettant de placer des murs de défense, des tours de garde, des tourelles afin de protéger les villes. Si les villes peuvent être constituées de maisons et de boutiques, elles peuvent en outre être composée de structures totalement libres, ici, il est (enfin plutôt il sera) possible de créer des bâtiments de toutes pièces. Une vidéo sur le site officiel montre d’ailleurs la construction d’une scène de concert en plein air, ce qui est assez spectaculaire.

Vous l’avez compris, j’insiste beaucoup sur le Housing mais c’est un élément de roleplay tellement important que je me devais de le mettre immédiatement en avant. Mais sachez que si je parle de tourelles et de murs de défense, ce n’est pas anodin. En effet, les villes peuvent être assiégées comme dans Star Wars Galaxies où de grands events PVP étaient organisés à l’échelle planétaire. Ceci étant, le PVP n’est qu’une option, tout comme dans SWG, vous pouvez être un artisan-commerçant pété de thunes qui fait fortune en revendant sa camelotte. Vous n’êtes nullement contraint…

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

On retrouve encore un autre concept, celui des missions aléatoires afin de toujours trouver une occupation au joueur qu’il soit no-life ou casual ainsi que le développement asymétrique qui permet de monter les compétences que l’on veut sans pour autant devoir faire des sacrifices.

Les développeurs ne se cachent pas d’avoir puisée leur inspiration dans cet énormissime titre qu’a été Star Wars Galaxies avant qu’il ne soit « Wow-isé »… Peut-être ont-ils eux même souffert de cette transformation qui en plus d’avoir fait imploser une communauté a irrémédiablement détruit la dimension roleplay de ce jeu. Ici, The Repopulation propose aux joueurs de prendre le contrôle sur le monde, de le faire vivre, tant sur le plan économique que social ou militaire…

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

Est-ce à dire que The Repopulation n’est qu’une resucée de SWG ? Non absolument pas. Ici, il n’y a pas d’univers contraint, puisque les joueurs sont à même de faire évoluer le monde grâce aux outils qui leurs sont proposés. Leur influence est telle qu’elle se répercute également sur les PNJ. Alors ça, c’est un truc qui m’a beaucoup amusée, parce que j’ai enquêté sur le passage d’un joueur (un ami IRL) qui était passé avant moi et dont les PNJ de Plymouth (ma ville de départ) parlaient… Aussi, prenez garde à votre comportement car les PNJ ont une mémoire ! Ceci dit, le jeu étant encore en développement, je pense que ce qui est visible n’est qu’une infime partie de ce que cela pourra permettre par la suite (traque, surveillance, chantage, flirt…). Un autre aspect très prometteur c’est l’impact sur l’écosystème par contre je ne suis pas certaine d’avoir pu réellement observer cet impact à court termes…

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

En outre, l’IA des mobs/boss est annoncée comme révolutionnaire, avec une capacité d’analyse, d’apprentissage et d’adaptation face aux stratégies des joueurs, mais j’avoue que je n’ai pas pu m’en rendre compte par moi-même…

Cependant, le système de combat est plaisant, vous pouvez l’aborder de deux façons soit en TPS (proche d’un GTA) soit plus classique (proche d’un wow). N’ayant pas développé de combattant à distance, je ne peux pas trop juger, par contre en combattant au corps à corps on retrouve des mécaniques assez proches de Diablo III par exemple.

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

Les familiers sont au rendez-vous, vous pourrez donc apprivoiser ou « faire pousser » des animaux, de même pour les robots… J’ai pu expérimenter une partie de ces fonctionnalités qui sont très proches de ce que l’on peut trouver dans tout MMO qui se respecte. Coté véhicule, je n’ai pas pu encore bien me rendre compte du panel offert aux joueurs cependant, je relève l’existence de véhicules de siège et ça… ça m’éclate !

Bref, ce bac-à-sable futuriste offre une très grande liberté aux joueurs mais en plus une grande variété d’activités qui promette de nombreuses heures de jeu. Le système économique semble lui aussi particulièrement prometteur mais il faudra attendre une version plus avancée du jeu ou la sortie de la version définitive pour bien mesurer sa teneur.

The Repopulation, première approche de ce MMO bac à sable

Je suis tentée de dire qu’Above and Beyond Technologies nous propose un revival formidable (et attendu) de SWG mais ce serait trop restrictif et quelque peu irrespectueux envers leur travail qui dépasse toutes mes espérances. Je regrette pourtant l’absence (pour l’instant…) de la dimension spatiale qui me semble indispensable à tout bon jeu de SF qui se respecte. Mais je ne doute pas que cela fera un jour l’objet d’une extension. Que vous soyez friand de craft (et là… wahou vous allez vous régaler) ou un pro de la collecte de ressource, un trader dans l’âme ou un acharné du PVP vous trouverez votre compte dans ce titre atypique (hybride) mais pour cela, il vous faudra satisfaire à 2 exigence : Aimer le jeu de rôle d’une part et parler/lire l’anglais d’autre part…

Malheureusement, The Repopulation n’est pas localisé en français et c’est véritablement dramatique parce qu’il est complexe, profond et détaillé… Il y a beaucoup de choses à lire, notamment lors du didacticiel qui dire entre 45 minutes et 2 heures selon que vous lisez (vite et bien) l’anglais et que vous souhaitez tout expérimenter (c’est recommandé).

Article rédigé par Mlle_Krikri

 



Commenter cet article

Baraz 22/06/2015 06:48

Allo,

Oui, mais il est en fait au niveau Alpha (officiellement; et non Beta). C'est important de mentionner (comme aller voir un film avec des attentes trop élevées) qu'il est en mode développement, avec bien des bogues parfois important. Le combat souffre souvent de lag liés au serveur, mais au moins c'est un open-world (+1).

Voilà, je vouais juste ajouter ces nuances. Merci !